Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Chroniques du temps passé (ancien contexte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Killian
۩ Apprenti exorciste ۩

avatar

Nombre de messages : 1043
Origine : Quelque part en France.
Camp : Instable

Conjoint : Plus personne.


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Manger. Dormir. Hmmm euh c'est tout o_o'

MessageSujet: Chroniques du temps passé (ancien contexte)   Dim 20 Avr - 23:24

[/!\ Ancien contexte, obsolète! A ne pas confondre!]

Chroniques du temps passé


Saint Thomas dit: je ne crois que ce que je vois. Alors, il vit.


Qu'est-ce qui vous a amené sur ce navire, en partance pour le petit village perdu de Saint-Thomas du lac? Une nouvelle vie, une fuite pour échapper aux inquisiteurs, la poursuite du trésor légendaire, y retrouver fiancée ou famille? En voyant la côte approcher, vous aperçevez déjà le port, les maisons, et le clocher de l'église. C'est un endroit isolé dans la campagne, la plaine semble fertile et accueillante. Vous serez bien ici.
Et puis, au fur et à mesure que vous vous approchez du quai, une aura étrange semble peser sur le village. Quelque chose d'indéfinissable qui vous met en garde. Peut-être est-ce l'air du pays...

Vous êtes installé depuis maintenant une semaine. Les habitants sont vraiment chaleureux et accueillants, vous vous êtes vite fait des amis. Vous allez sagement à la messe le dimanche, et votre petite vie devient tranquille et agréable. Vous exercez votre métier avec bonne humeur, prenez soin de votre famille, et rien ne saurait menacer votre bonheur établi.

Jusqu'au jour où se produisent des phénomènes étranges... D'abord, il y a eu votre habit de soie vert, qui s'est soudainement élevé dans les airs, promené dans la pièce comme par un être invisible. Il tombe ensuite, froissé sur le sol. Vous vous frottez les yeux, vous pincez pour vérifier que vous ne réviez pas. Mais l'habit est bien là, par terre, alors qu'il se trouvait auparavant sur la chaise... Ensuite, une autre fois, votre fille dans sa maladresse infantine a laissé échapper de ses mains un plat de porcelaine. Mais au lieu de se briser en mille morceaux, l'objet alla tranquillement se reposer sur la table, flottant en l'air sous les yeux médusés de toute la famille.

Curieusement, ces évênements se produisent à fréquences très variables. Certains semblent vouloir nous nuire, avec une méchanceté qu'on peut facilement déjouer, alors que d'autres nous aident dans les situations quotidiennes, comme des anges gardiens qui veilleraient sur nous. On s'habitue, à force, cela fait partie de la vie de tous les jours...

Jusqu'au moment où notre vieille voisine se met à courir sur la place du village en poussant des cris étranges. Elle se roule par terre, s'arrache les cheveux... une de ses mains essaye de l'étrangler, tandis que l'autre retient son poignet! Tout le monde assiste à la crise de démence de la pauvre madame. Elle est vieille, c'est le mal sacré, dit le médecin. Puis elle se calme, et on l'emmène à l'hospice pour la soigner. Mais vous, vous avez vu, vous avez vu la lueur rouge dans ses yeux...


°*°*°


Vous êtes mort. Vous l'avez vraiment réalisé lorsque vous avez vu le cortège déposer votre cercueil dans la fosse, devant laquelle la tombe porte votre nom... Cela fait bizarre, d'être mort, tout de même. Vous auriez voulu réconforter votre famille en larmes, mais vous avez beau vous agiter devant eux... ils ne vous voient pas. Et soudain, quelqu'un vous passe à travers.

Et, alors que vous voulez les suivre, une voix vous appelle. Une voix qui vous connaît, mais qui n'appartient pas au monde des vivants. Elle vous appelle doucement, elle vous attire sous le grand saule près du cimetière. Et vous découvrez un Fantôme, un des deux Esprits, celui qui sera votre guide pour rejoindre le Ciel comme vous auriez dû le faire.

En attendant votre heure qui peut arriver dans plusieurs siècles, ou bien simplement quelques jours, vous devez vous accomoder à être invisible de tous. A ne pouvoir parler et toucher que les autres Ames perdues comme vous. Certaines sont très aimables, et vous passez de longues heures à discuter. Ensemble, parfois, vous aidez les mortels dans la vie quotidienne. Vous avez même réussi à sauver une petite fille qui se noyait -grand exploit! tout le monde le sait, les fantômes ont horreur de l'eau. Mais vous avez vu aussi des Esprits Frappeurs, qui s'amusent de tout et font des farces. Et, enfin... les Esprits dont l'Ame est noire, dont la conscience a sombré du mauvais côté. Ceux-là, ils essaient de répandre le mal autour d'eux, de faire souffrir le plus possibles les pauvres villageois. Nous faisons de notre mieux pour lutter contre ces malheurs.

La mort n'est pas si terrible que cela, en fait. C'est juste le temps qui s'étire, sans fin devant vous, et la mort ne vous attend plus au bout. C'est l'éternité qui s'offre aux fantômes, jusqu'à ce que votre heure vienne. Mais nul ne sait quand advient ce moment. Il faut attendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghost-stories.forum-actif.net
 

Chroniques du temps passé (ancien contexte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Autres [hors RP] :: † Archives -