Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 La danse de l'Ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La danse de l'Ange   Sam 6 Sep - 16:55

La lune brillait faiblement dans le ciel. Étant rendu à son dernier quartier, l'astre de cristal menaçait de s'éclipser à tout moment pour faire place à la nuit noire, sans lune. Les étoiles laissaient vaciller doucement leurs lumières réconfortantes. La voute céleste restait totalement resplendissante et presque irréelle tant les étoiles semblaient proches et vivantes.

Si l'on regardait vers le sol, le village de Saint-Thomas était tombé dans une période plus calme, avec les esprits qui courraient, les humains bien en chair restaient à l'abri dans leurs maisons protégés contre ses fameux ennemis invisibles. Seulement, certaines personnes vivantes restaient dehors: des gardes courageux du village, deux ou trois exorcistes, leurs apprenties et... une ange.

Une ange qui marchait entre les pierres tombales et qui ne craignait pas les âmes qui vacillaient autour d'elle. À chaque pas, les esprits se tassaient pour lui laisser la place, tremblants parfois de peur et étant parfois confiant. Mais un seul mot se faisaient entendre par leurs voix fantômatiques: Mary ... Mary...

L'ange entama une sorte de valse sous le regard bienveillant des étoiles et elle fit comme si elle était totalement seule. La Mary en question était d'une beauté ravissante et l'éclat de sa grâce lui donnait une allure céleste. Son charme se comparait à celui des étoiles et des êtres ailés. Mary portait une longue robe blanche qui accentuait les traits de sa silouette, pendant que son pendentif brillait comme un astre minuscule accroché à son cou. Comme si le firmament avait laissé tomber sa plus belle étoile pour charmer l'Ange...

Ses longs cheveux blonds dansaient dans le vent, frôlant parfois des pierres tombales. Ses yeux étaient clos et le chant qu'elle murmurait semblait entamé par une voix aussi clair et douce que du cristal...

L'ange dansait... La danse s'offrait à Mary dans des gestes gracieux... La danse de l'Ange...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La danse de l'Ange   Sam 6 Sep - 17:37

Il était tard. Très tard. Assez tard pour que tout le monde soit rentré chez eux, en train de dormir, sûrement… Mais selon la loi, il y avait un couvre-feu pour tous… Et enfreindre cette loi entraînait des gens sur le bûcher, avec la même piteuse excuse: la pratique de la sorcellerie. Que c'était ridicule! Selon Alekhsis, si les prêtres pouvaient faire preuve d'une meilleure vivacité d'esprit, ils auraient sans doute remarqués que ceux qui pratiquent la sorcellerie, ces gens-là s'y prennent durant les nuits de pleine lune. Or, ce n'était pas le cas ce soir. Le maître trouvait ça marrant. Il n'avait absolument rien contre ceux qui font de la sorcellerie, tant que ces personnes l'utilisent à bon escient. Parce que la sorcellerie comprend beaucoup l'invocation des mauvais esprits, ce qui peu rendre la tâche difficile. Parce que non seulement des gens s'offrent aux mauvais esprits, mais les prêtes tuent quand même des innocents, ne se doutant pas le moins du monde que cette personne pourrait être possédée… Ce genre de chose arrive malheureusement fréquemment.

Notamment, les Ouijas. Ce genre de truc c'est porteur de mauvais esprits. Du moins, c'est à cause de ça que les bons esprits finissent par devenir mauvais. Je vais vous expliquer ça grosso modo. Pour ceux qui l'ignorent, un Ouija est un instrument capable d'invoquer les esprits. Ce qu'il y a de bien avec ça, c'est tout le monde peuvent l'utiliser sans nécessairement avoir un don de médium. Il suffit d'épeler le nom de l'esprit en question, et hop, le voilà arrivé. Seulement, un des hics avec cet instrument est que l'on ne peut pas invoquer des esprits fraîchement mort, mais uniquement ceux qui ont retrouvés le repos éternel, comme l'on pourrait dire. Un autre hic, c'est que l'esprit qui est invoqué d'outre-monde ― le monde des esprits, quoi ― est emprisonné dans le Ouija. Ou du moins, y est attaché. C'est un peu à cause de ça qu'il peut y avoir des possessions, parce que les esprits en repos sont condamnés à errer parmi les vivants. C'est pourquoi il y a des exorcistes, et ce, pour deux raisons: 1) exorciser les possédés ― Naturellement, les possédés! Qui d'autres? ―, et 2) détruire les Ouijas pour libérer l'esprit. Alors, il faut discuter avec l'esprit pour l'aider à retrouver son bon sens, pour ensuite retourner là où il était.

Mais enfin. Alekhsis se promenait quand même discrètement pour éviter de se faire mettre de fausses accusations sur le dos. Alekhsis se dirigea vers le cimetière. Cela lui permettait de discuter avec les morts, essayer de résoudre leur problème, etc. Par contre, en arriva là, il vit plusieurs esprits qui avaient les yeux rivés sur… une jeune femme qui dansait… Comme eux, Alekhsis suivit ses mouvements du regard, presque hypnotisé par sa beauté… parfaite. Alekhsis s'approcha doucement. Il ne voulait pas lui faire peur, ou la déranger… pas une beauté pareille…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La danse de l'Ange   Sam 6 Sep - 17:51

La danse se termina quelques minutes plus tard. Même si les mouvements pleins de grâce de Mary venait d'arrêter, la plus part des esprits gardèrent leurs yeux translucides tournées vers elle. Mary avait toujours vu les esprits, mais peut-être qu'elle avait un autre don, plus subtil: obnubilé les âmes errantes. Qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

Lorsque l'Ange arrêta de danser et de murmurer sa chanson, le ciel sembla légèrement plus terne et l'éclat de son pendentif ne devint qu'une lueur faible et espiègle. Le seul souvenir qui restait après la danse, c'était Mary. La jeune femme restait tout aussi jolie et tout aussi brillante. Le firmament jalousait son éclat et la lune terminait de s'éclipser... doucement.

Elle ne vit pas immédiatement Alekhsis, comme elle était habitué plus au esprit, ce fut la présence d'un être de chair qui lui fut plus difficile à voir. L'Ange discuta quelques minutes avec un esprit légèrement troublé avant de le voir. Il était juste à quelques mètres d'elle. Mary se crut un peu stupide de ne pas avoir remarqué qu'on l'épiait au par avant.

Les yeux qui étaient fermés plus tôt se fichèrent dans le regard d'Alekhsis. Ils étaient bleu, pur et étincellant. Maintenant qu'il avait vu, Mary ne pourrait pas simplement l'ignorer... Car cette danse était, en fait, la regénération des pouvoirs d'Eia, son pendantif d'exorciste. Elle exorcisait avec le pouvoir des étoiles...

Dans des gestes doux, mais précis, Lady Marlock Engel se dirigea tranquillement vers l'homme qui se tenait devant elle. Sa robe blanche traîna un peu sur le sol, créant comme un petit nuage à ses pieds.


― Bonsoir...

Sa voix qui plutôt, murmurait, s'avérait d'être encore mélodieuse, même dans la parole. Le même tintement agréable de cristal s'impregnait dans le son de sa voix.

― Pourrais-je vous aider?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La danse de l'Ange   Sam 6 Sep - 18:24

Alekhsis demeura silencieux, comme à l'habitude. Il allait laisser cette jeune femme commencer à parler, comme il le fait avec tout le monde. Mais pour une autre raison, Alekhsis ne se sentait plus froid et fermé comme il agissait avec les autres. Certes, il était toujours mystérieux, mais avec une différence subtile. Il en tomba presque sur le charme quand celle-ci le regarda. C'était beaucoup en même temps! Déjà que sa beauté physique dépassait les normes, il se demandait comme elle était, psychologiquement! Une beauté pareille ne peut quand même pas ne pas avoir de défaut! Mais… s'il y en avait un, où pouvait-il bien être? Mais qu'importe pour l'instant! Elle était divinement belle, et c'était tout ce qui comptait. En plus d'avoir un beau corps, des beaux yeux, elle avait une de ces voix! Alekhsis dû cligner des yeux plusieurs fois avant de revenir à lui, prenant un air sérieux. Bref, lui-même.

― Bonsoir. Non, merci. Si je puis me permettre, vous n'avez pas peur de vous promener seule dans ce village à cette heure? Il y a les esprits, mais il peut aussi y avoir des gens qui travaillent pour l'église…

Alekhsis était calme, mais légèrement tendu. Il avait l'impression parler avec une déesse, quelqu'un de bien trop puissant pour lui dire ce genre d'information… après tout, ce ne devait pas être la première fois qu'elle se balade à cette heure. Et puis, elle ne doit pas être stupide non plus…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La danse de l'Ange   Sam 6 Sep - 18:34

Comme en guise de la réponse à l'interrogation du jeune homme en face d'elle, le pendentif de Mary se mit à scintiller légèrement, comme pour se faire remarqué. Eia n'en fit pas plus, cependant. Lorsque la jeune femme avait commencé à parler avec Alekhsis, les esprits avaient disparus pour laisser le cimetière au deux... vivants.

― Je ne crains pas les esprits, encore moins les hommes de l'église. C'est plutôt eux qui ont peur de moi.

Sa phrase s'acheva avec un doux petit rire presque rassurant. Ses yeux se fermèrent, laissant un petit répit au jeune homme. Son regard hypnotisant lâcha prise pour devenir plus juste. Comme le pendentif Eia brillait moins fort, ses yeux avait perdu un peu de leur charme, mais pas de leur beauté. Il était seulement plus simple de converser avec l'Ange.

― c'est même mon travail d'être ici à cette heure! Oh!

Elle sembla vraiment déçu quelques secondes.

― Pardonnez-moi, j'oublie mes manières!

Un sourire narquois percécuta ses lèvres avant d'offrir à sa nuit son identité, précieuse.

― Je suis Mary Marlock Engel, maître exorciste pour l'église de Saint-Thomas et pour beaucoup d'autre village.

Elle esquissa une petite révérence féminine avec sa grande robe blanche. En fait, Mary avait plus des allures de la dame en blanc. Cette jeune femme qui èrent dans les cimetières pour charmer les morts et les mortels en plein milieu de la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La danse de l'Ange   Dim 7 Sep - 18:09

Alekhsis porta son regard doré vers le pendentif, qui scintilla légèrement. Quel genre de puissance ce pendentif pourrait émettre? Cet objet… paraissait si puissant. Du coup, Alekhsis se sentit un faible à comparer cette jeune femme à la beauté de déesse. En écoutant ses dires, il était un peu évident que mêmes les esprits la craignent. Regardez-moi cette beauté aussi! Comment a-t-elle fait pour devenir si parfaite? Le maître songeait bien qu'il ne lui arriverait même pas en dessous de la cheville. Toujours hypnotisé par son regard, il était bouche bée. Quand elle ferma les yeux, en effet, ce fut un moment de répit. Mais elle avait toute une emprise! Alekhsis se demandait même comment faisait-elle pour demeurer célibataire ― si elle l'était ― malgré sa beauté sublime? Mais qu'importe. C'était son travail de traîner dans le cimetière. Tiens? Serait-elle exorciste elle aussi? Cela expliquerait la puissance émanant de son pendentif, son arme spirituelle? Après sa révérence, ses doutes étaient balayés: elle était bien une exorciste. Bien, un point en commun, pour une fois. Alekhsis se présenta également:

― Je me nomme Alekhsis River. Je suis exorciste moi aussi…

C'était de piètres mots pour se désigner. Que faire d'autre? Elle était belle à vous paralyser! C'était bien dur d'avoir toute sa tête présentement. Mais, cela allait sûrement passer non? Mais Alekhsis analysa la situation… Mary était d'une beauté sublime, et il arrive à son pendentif de briller tout seul. Bon, il n'y a rien d'anormal présentement, puis que cela est déjà arrivé avec le sien, mais pas aussi brillant que celui de Mary, quand elle dansait… Elle avait quelque chose qui clochait, mais c'était quoi? Elle était trop parfaite pour… Parfaite? En y pensant, qu'est-ce qui la rendait si parfaite?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La danse de l'Ange   Dim 7 Sep - 18:41

― Enchanté, Sir Alekhsis

Mary sourit en coin doucement. Alekhsis était vraiment adorable au yeux de Mary. Elle voudrait tellement être moins hypnotisante pour avoir une vie plus normale et pouvoir parler plus ouvertement avec un homme. Comme lui.

Doucement, elle replaça ses cheveux pour ne plus les avoir dans le visage, geste qu'elle faisiat quand elle était un peu nerveuse. Mary mordilla également sa lèvre inférieure et soupira. La lune disparut soudain derrière la terre, offrant la nuit noir sur le village de St-Thomas. La brillance du pendentif Eia s'éteignit soudainement, marquant la fin du rituel. L'éclat de beauté céleste qui voilait la maître exorciste disparue tranquillement avec la lune. Soudainement, l'angelesse reprit des airs plus humains, mais des airs toujours séduisants.


― Êtes-vous exorciste depuis longtemps?

Sa question semblait habité d'une réelle curiosité et non d'une simple question pour allongué la conversation. Ce fut là, qu'elle décida de regarder plus attentivement Alekhsis.

C'était un homme, bien évidemment, plutôt jolie. Il portait des cheveux longs, à peu près de la même longeur que les siens. Ses yeux étaient d'un or pur et liquide... C'était magnifique, mary n'Avait jamais vu de tel yeux. C'était bien accordé à la couleur de sa chevelure... Finalement, la beauté physique d'Alekhsis était près de celle de Mary. Il ressemblait tout deux à des anges venu du firmament céleste.

― Dites-moi Alekhsis, je sais que ça peux parraître étrange, mais... voulez-vous danser avec moi?

Lady Marlock Engel semblait un peu embarrassé de faire une telle demande, mais elle voulait vérifier quelques choses. Ce n'était pas vital, seulement la maître exorciste était très curieuse de savoir ce que ça ferait.

― S'il vous plait?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La danse de l'Ange   Sam 13 Sep - 4:37

Elle était d'une beauté rare! Un peu plus et même habillée en lambeaux ne nuirait pas à sa beauté inégalée. Une vraie déesse! Alekhsis se sentait par moment un peu stupide d'agir ainsi, en train d'admirer son corps. Du coup, il se trouva un peu moche fasse à elle, un peu comme une banal petit exorciste expert en la matière, mais rien de plus. Tandis que elle… Elle était toute à la fois! Avec une brève hésitation, quoique l'on pourrait dire après d'avoir savourer le son de sa voix, il lui répondit:
― Je suis exorciste depuis que j'ai 13 ans.

Aussi simplement que ça. Il n'y avait rien à ajouter. Alekhsis était toujours attaché par la beauté de Mary. Que faire d'autre? Et puis, en temps normal, Alekhsis était peu bavard, mais là, il y avait un bonne excuse, la beauté de Mary… la beauté de Mary, la beauté de Mary! Peu importait tant que la beauté de Mary était là… Quand elle lui demanda de danser avec elle, il trouvait cette proposition étrange: danser dans un cimetière (?) Mais comme je le disais précédemment, peu importait tant que Mary restait belle! Alors pourquoi pas? Et puis, le «s'il vous plaît» était si… attirant! C'était beaucoup à la fois! Comment refuser?

― Bien sûr.

Alekhsis s'approcha d'elle. Il en avait quasiment honte de s'approcher d'une telle beauté… M'enfin, Alekhsis lui présenta sa main en guise d'inviation…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La danse de l'Ange   Ven 10 Oct - 14:59

Maru n'hésita pas longtemps avant de prendre sa main. Le contact des doigts d'Alekhsis était chaud et rassurant, car comme elle venait de danser pendant quelques minutes dans le froid de la nuit, les siens étaient glacés. Mais le contact n'était désagréable en aucun cas. Les mains de Mary était douce et fraîche comme la rosée et la façon qu'elle avait de prendre la main du jeune homme était aussi puissante qu'un dragon... Mais aussi légère qu'une plume... L'équilibre parfait entre la puissane à l'état pur et la douceur absolue.

Les âmes qui avaient regardés le spectacle se retournèrent doucement, pour voir ce que ferait les deux exorcistes. La nuit ne laissait personne d'autre assisté à ce spectacle unique. La ampitre exorciste arttira doucement Alekhsis vers le centre du cimetière, ou elle dansait quelques minutes plus tôt, tandis que les esprits reformaient un public intime et invisible. Rendu au centre, Mary détacha tranquillement sa main et la passa devant Eia qui se mit à luir faiblement.

Puis, d'un coup, toute l'énergie astral qu'il y avait dans le pendantif se libéra, forma des boules de lumières purs et féérique, simplement pour l'occasion. Mary avait libérer toute la lumière qu'elle avait accumulé en faisant sa danse rituelle qu'Alekhsis avait vut.

Puis, elle reprit la main de son cavalier et lui offrit un regard pour lui montrer qu'elle était prête.


-- Vous devriez peut-être laisser aller l'énergie qu'il y a présentement dans le pendentif. Pendant la danse rituelle, il sera rechargé par de l'énergie nouvelle et plus puissante. Il gagnera ici les faveurs de la lune, des étoiles et d'une grande partie de la population des âmes perdus. Lorsqu'il nous regarde ainsi danser, il accepte notre force et sont plus tranquille..

Sa voix avait résonné comme un murmure calme et... humain. Comme le pendentif Eia avait été vidé de son énergie, Mary avait perdu un peu d'éclat. Elle gardait sa grande beauté, mais elle rayonnait un peu moins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La danse de l'Ange   

Revenir en haut Aller en bas
 

La danse de l'Ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Autres [hors RP] :: † Archives :: † Posts archivés -