Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 .:.Présentation de Iiribel.:.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Iiribel
۩ Maître exorciste ۩

avatar

Nombre de messages : 49
Origine : Inconnue...
Camp : Bénéfique?


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Il se bat avec une guillotine et sait très bien jouer de l'orgue :3

MessageSujet: .:.Présentation de Iiribel.:.   Ven 17 Oct - 19:54

  • Thème:


I- Identité


  • Nom: Inconnu

  • Prénom: Iiribel

  • Surnom: Kyuuketsuki

  • Age: Environ 21 ans

  • Date de naissance: Recueilli par l'Eglise un 23 Décembre

  • Camp: Il n'agit que pour l'Eglise, donc bénéfique

  • Origine : Il a été trouvé dans une petite maison dans le village de Saint-Thomas

  • Race: Humain

  • Relations: Iiribel ne connaît pas sa famille. Il n'a pas d'amis, étant solitaire, mais considère tous les ennemis de l'Eglise comme ses propres ennemis.


  • Profession: Maître Exorciste

  • Maître de: Amae

  • Animal familier:
Aucun

II- Apparence physique


  • Physique:

    Iiribel est un homme de grande taille, assez élancé; il n'est pas maigre, mais sa carrure n'est pas imposante: malgré ses entraînements, qui portent tout de même leurs fruits, il reste toujours mince. Sa peau est assez claire, et fait contraste avec ses cheveux sombres. Ces derniers sont onudulés et mi-longs, toujours un peu en bataille.
    Son visage vide d'expression lui donne un air mélancolique, et à la fois effrayant, de par ses cernes sous ses yeux noirs. Ce visage inexpressif peut tout de même laisser place à un sourire, mais qui ne se manifestera que lors des combats, ou dans des moments de folie et de desespoir...

    Quant à ses vêtements, ils sont noirs eux aussi. C'est une sorte d'ensemble très long, se finissant aux chevilles, et très prêt du corps (style prêtre); aux manches longues, et amples aux poignets; la fermeture est blanche tout le long de l'habit. Il est (très) échancré sur les côtés jusqu'en haut des cuisses, dont la peau est visible. En-dessous il porte de longues bottes noires, commençant en haut des genoux. De temps à autre il s'enroulera d'une longue et grande cape noire, et dissimulera son visage sous la capuche; mais aussi son arme, Shihou, une petite guillotine accrochée à son bras droit.
    Il porte une croix blanche autour de son cou.

    Iiribel a ainsi hérité du surnom de Kyuuketsuki, signifiant vampire. En effet, en plus de son apparence, il reste quelqu'un de ténébreux et d'affrayant par ses attitudes, souvent en combat....

  • Signe(s) particulier(s):

Il possède des cicatrices sur tout le corps, certaines profondes, d'autres superficielles, mais qui ne disparaîtront jamais, tout comme celles de son coeur....

III- Profil psychologique


  • Caractère:

    Mélancolique, depressif, mystérieux, et peut-être un brin de folie, et vous obtiendrez Iiribel.

    S'étant fait recueillir par l'Eglise alors qu'il venait de perdre la mémoire, il est extrêmement dévoué à celle-ci, et obéira à tous ses ordres sans se poser de questions. Il ne prend jamais pitié et élimine ses ennemis dans la plus grande indifférence. S'il faut tuer, il tuera, exorciser, il exorcisera. Il est prêt à tout pour finir une mission, et pour le moment, il les a toutes reussies avec succès. Cependant, lors de quelques combats assez difficiles, il peut s'emporter et dévoiler son véritable visage: un sourire effrayant apparaît alors derrière ce masque. A la vue du sang, il se met à bouillonner et tout se mélange et s'embrouille dans son esprit. Il peut perdre le contrôle de lui-même et devenir assez dangereux. Et ainsi, à cause de cette personnalité, il est craint des villageois, dont il a hérité le surnom de Kyuuketsuki.
    Souhaitant hardament retrouver la mémoire qu'il a perdu, et n'aimant pas le contact avec les autres, il n'est que très rarement à l'Eglise, ou s'y fait très discret, et partira se promener, méditer ou encore chercher des réponses sur son passé.

    Il est habituellement calme et serein, mais lorsque le sang lui apparaît il perd tout contrôle. Tout devient sombre et il ne voit que cette couleur. Il fera alors jaillir le sang, pour qu'il n'y ait que ce liquide rouge. Il veut à tout prix savoir pourquoi le sang le met dans tout ces états....peut-être un rapport avec son passé? En tout cas, il se montrera extrêmement cruel quand du sang apparaîtra devant lui, car il veut que sa mémoire lui revienne...c'est aussi pour cela qu'il ne s'approche pas des autres...de peur de les blesser à cause de ce sang...Ce sang qui lui évoque de brefs souvenirs, qui lui fait tourner la tête, qui lui fait mal....

    Iiribel est aussi très associal, et manquera ainsi de tact et pourra même se montrer brusque dans ses paroles par moment. Il n’ira pas chercher à parler avec quelqu’un, et n’essaiera pas non plus de s’intégrer à un groupe, ou encore, n’engagera aucune conversation si on parvient à lui parler.

    Il ne vaut mieux pas non plus se mettre en travers de son chemin, sinon il n’hésitera pas à supprimer si besoin est. Il ne fera aucune distinction et ne se posera aucun état d’âme quant à tuer, ou si les esprits ou créatures sont bienveillantes ou malveillantes. Si son ordre est de tuer, il le fera, qu’importe son adversaire.
    Vous ne le verrez jamais rester cloîtrer dans une pièce ou dans un bâtiment, mais plutôt sur des toits ou en hauteur, dans des endroits où le paysage est reposant et agréable. Pourtant, il lui arrive d’aller dans des lieux glauques et morbides, comme un cimetierre par exemple. Son regard déjà vide d’émotions paraîtra sans vie quand il méditera.

    Bref, Iiribel est quelqu'un d'assez dérangé, parlant très peu et mélancolique, préférant la solitude... Qu'importe le temps qu'il lui faudra et qu'importe les moyens, il cherchera des réponses sur sa mémoire perdue...

  • Passions/loisirs: Il aime rester seul, souvent en hauteur et/ou dans les endroits sombres; et peut réfléchir sans bouger pendant des heures entières, à contempler le paysage (si il y en a un en face, bien sûr XD). Lorsqu'il tue, il paraît indifférent, mais en réalité, il trouve cela excitant... Sinon, il aime jouer de l'orgue.

  • Phobies/cauchemard: Il deteste les endroits clots et petits…

  • Rêve/ambition: Retrouver la mémoire

  • Manies :
Il joue souvent avec ses cheveux en les tortillant autour de ses doigts lorsqu'il réfléchit.


[size=18]
IV- Histoire


  • Passé :

    "Qui suis-je?"

    La voix faible du petit garçon sortit difficilement de sa bouche, elle tremblait et avait une pointe d'innocence mélangée à l'inquiétude. Il regardait droit devant lui, le visage vide de toutes émotions. Il pouvait percevoir de grandes silhouettes noires, certaines étaient immobiles, d'autres bougeaient...où était-ce sa vue qui se brouillait? Il n'en savait rien. D'ailleurs, il ne les connaissait pas. Et puis, que faisaient-elles? Et pourquoi? D'ailleurs...et lui? Qui était-il? Pourquoi était-il là?

    Il se posait toutes sortes de questions, jusqu'à ce que quelque chose le tira de ses songes. Cette pièce…. Elle n’était composée que d’une seule couleur : du rouge.....quelle était-elle? Les battements de son coeur s'accélérèrent d'un coup... Quelle étrange sensation. Une sensation de déjà vu ? Oui, ce rouge…il semblait le connaître. Pourtant, il avait beau essayer de se rappeler, de chercher au plus profond de lui, il n’était pas capable de s’en souvenir. Alors pourquoi cette couleur ne lui paraissait pas inconnu ? Cela avait-il un rapport avec la venue de ces étranges silhouettes ici? Ici ?....ici… Mais où ? Cela semblait être une maison. Etait-ce la sienne ? Vivait-il ici ? Et si ce n’était pas chez lui, que faisait-il là ? Et pourquoi ne voyait-il que ce rouge…partout…sur les murs, sur le sol, sur lui.. ? Il portait ce rouge lui aussi.

    Il essaya de porter sa main droite à son ventre, mais il sentit alors une vive douleur parcourir son corps, qui depuis avant était plutôt engourdi. Il gémit. Cela lui faisait mal partout : sur les jambes, le ventre, le dos, les bras, le cou, la tête….
    Alors, ce rouge… ? C’était du sang ? Il était blessé….pourquoi ? Mais…ce sang ne pouvait pas venir que de lui. Est-ce que cela venait de ces personnes ? Non. Elles ne semblaient pas être en difficulté. Alors étaient-ce elles qui lui avait fait ça ? Mais pour quelle raison ? Et si c’était cela, pourquoi était-il en vie ?.....Pourquoi ne se souvenait-il donc de rien ?

    « Pourquoi ?! »

    Le cri du garçon créa un silence dans la pièce, tout à l'heure plutôt bruyante. Ce fût de nouveau la venue de bruits incompréhensibles quleques minutes après. On s'approchait du garçon avec de grands gestes. Il ne savait pas si on lui parlait....tout devenait si sombre...ces bruits incessants paraissaient à la fois si fort mais pourtant si lointain....Oui, son esprit s'en allait...il partait....ses paupières lui semblaient lourdes....son corps s'engourdissait à nouveau....le noir revenait doucement pour l'envelopper.....dans le néant.



    °°°




    Encore des murs qu’il ne connaissait pas... Pourtant ce n'était pas les mêmes. Non. Il était ailleurs, dans un endroit toujours inconnu.
    Le rouge avait disparu... y compris de ses mains, qu’il passa sur son visage. A quoi ressemblait-il ? Cela aussi il l’avait oublié. Enfin, avait-il seulement perdu la mémoire ? Qu’est-ce qui lui disait qu’il était déjà là avant, vu qu’il n’avait aucun souvenir ? Pourtant il avait le sentiment d’avoir déjà été ici… Quel âge avait-il ? Quel était la couleur de ses yeux ? De ses cheveux ? De sa peau ? Etait-il grand? Petit ?

    Pour trouver réponse à ces questions il se leva du lit dans lequel il était couché. Il gémit, la douleur était toujours là mais moins douloureuse qu’avant. Mais….combien de temps avait-il dormi d’ailleurs ? Il posa ses pieds nus sur le sol glacé de la chambre et se dirigea vers un miroir. Il hésita plusieurs secondes, plusieurs minutes, peut-être des heures avant de se regarder dans la glace… Avait-il peur ? Il ne craignait rien.

    Son reflet était plutôt petit, encore un enfant. Un garçon a la peau clair, les cheveux noirs et ondulés. Son regard était plutôt vide, il semblait fatigué.
    Il s’approcha plus près du miroir jusqu’à ce que son nez ne fût plus qu’à un centimètre de la glace. Ce garçon…..qui était-il ? Pourquoi ne se reconnaissait-il donc pas ? Etait-ce vraiment lui ?


    °°°



    Iiribel.

    Ce fût le nom qu’on lui avait donné. Ces gens d’église qui l’avait trouvé décidaient tout pour lui, sauf de lui dire qui il était vraiment et ce qui lui était arrivé.

    Cela faisait environ trois mois maintenant qu’il habitait dans l’église où il passait ses journées cloîtré dans sa chambre, qu’il ne fermait pas totalement, ayant peur. Il n’avait pas prononcé un mot depuis son « éveil ». Il était resté silencieux et craintif. Cela avait été difficile au début de le faire manger, car il avait peur des autres et n’avalait rien. On dû le forcer, ce qui ne fit que renforcer sa crainte.
    Jusqu’au jour où Sœur Cheryl décida de porter Iiribel, malgré son refus, et l’emmena dehors. Le paysage était magnifique, il n’avait jamais vu ça, ou du moins ne s’en rappelait pas. Les arbres étaient en fleurs, cela devait être le printemps. Un soleil doux et une petite brise venait éclairer ce paysage. Il y avait beaucoup de couleurs qu’il redécouvrait, n’ayant vu que des murs gris et blancs. Il avait l’habitude de rester dans son lit, n’osant ni s’approcher du miroir, ni de la fenêtre, car il ne voulait pas avoir ce sentiment d’oubli, tellement dur à accepter. Alors il s’était enfermé et ne voulait rien connaître, il voulait se rappeler. C’est pourquoi il n’osait pas se regarder, de crainte de ne pas se souvenir de lui….. Mais maintenant, après avoir vu cela… Il avait peur d’oublier. Oui, il ne voulait pas oublier quelque chose d’aussi beau. Il ne voulait pas non plus oublier son visage. Ainsi que ceux des autres…. Il avait décidé de vivre, et de ne plus jamais oublier.


    °°°


    (Voir la suite en double-post u_u)



V- Capacités


[*]Méthodes de combat / arme: "Shihou! Hanketsuwoiiwatasu!" (Justice, prononce le verdict!)

[*]Règlement: Lu et approuvé

[*]Autres :


Dernière édition par Iiribel le Ven 5 Déc - 19:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iiribel
۩ Maître exorciste ۩

avatar

Nombre de messages : 49
Origine : Inconnue...
Camp : Bénéfique?


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Il se bat avec une guillotine et sait très bien jouer de l'orgue :3

MessageSujet: Re: .:.Présentation de Iiribel.:.   Lun 24 Nov - 21:45

°°°


« Merci. »

La voix d’Iiribel, aussi claire et timide ne se fit pas moins remarquer. Tout le monde dans la pièce resta silencieux et un sourire apparut sur leur visage. Il parlait enfin.

Trois ans plus tard, alors qu’Iiribel avait 11 ans, il s’était mis à sortir plus souvent de l’église, voire presque tout le temps. Il aimait découvrir de nouvelles choses, c’est pourquoi il rentrait tard et il était maintenant difficile de le faire rentrer. Il restait souvent avec Sœur Cheryl, qu’il suivait partout et l’aidait quand besoin était, lorsqu’il devait rester à l’église. Il ne parlait pas vraiment, mais beaucoup plus qu’avant. Ca allait en s’améliorant disait Sœur Cheryl. Il souriait rarement, mais quand ça lui arrivait, sa Sœur lui disait : «Comme tu es mignon, Iiribel. J’aime quand tu souris ».
Elle le complimentait tout le temps, mais pouvait tout aussi bien le sermonner….comme une mère à son enfant.

Un jour, alors que le ciel clair était dégagé et que le Soleil brillait de toute sa splendeur, Sœur Cheryl et Iiribel étaient allés au village. Ils marchaient dans la rue, sans vraiment se presser. Puis elle lui dit :

« Je crois qu’il va pleuvoir. »

« Pourquoi dites-vous cela ? Le soleil brille et le ciel est bien dégagé. »

« Les oiseaux, ils n’explorent pas le ciel aujourd’hui. Ils volent bas. »

« Eh bien peut-être qu’ils ont tort, les oiseaux. »

Sœur Cheryl lui sourit. Et ils continuaient de marcher, jusqu’à ce qu’Iiribel, sans regarder la Sœur, lui dit soudainement :

« Pourquoi t’occupes-tu autant de moi ? »

La sœur, sans hésiter, lui déclara, un sourire aux lèvres :

« Parce que je t’aime Iiribel. Le Seigneur t’aime aussi, tout comme Notre Père et nos Sœurs. Tu dois en être conscient. »

L’enfant s’était arrêté. Il était touché par les paroles de la Sœur Cheryl, mais ne pouvait effacer ce visage plein de colère et de rancune.

« Alors pourquoi ? Pourquoi ne me dîtes-vous pas qui je suis et ce qui m’est arrivé ? Pourquoi rester silencieux ? Je veux savoir qui je suis….je veux connaître ma famille, si j’en ai une, je veux savoir comment j’étais, où je suis né, pourquoi j’étais blessé, savoir si cette maison où vous m’avez trouvé était la mienne….Je veux tout savoir ! Alors pourquoi éviter ce sujet ? »

La Sœur eût un air triste. C’était la première fois qu’il voyait ce regard chez elle. Il resterait gravé à jamais dans son cœur… Pourtant, cela n’apaisa pas sa colère, même les paroles de la Sœur :

« Ecoute, il ne vaut mieux pas se souvenir des fois. Je trouve que c’est mieux ainsi, car je pense que si tu as oublié, c’est qu’il y a une raison, tu ne penses pas ? Et puis, n’es-tu pas heureux ici, avec nous ? Notre Amour ne te suffit pas ? Peut-être que ton amnésie était une deuxième chance vers le bonheur et dans la vie. »

Furieux, il s’enfuit en courant, sans se retourner. Ce fût la dernière fois qu’il voyait Sœur Cheryl en vie…Et ce regard plein de tristesse sur le visage de la sœur fût la dernière expression qu’il voyait d’elle. Un air triste par sa faute…. Tout comme sa mort…

Il courait, sans savoir où il allait, et s’arrêta finalement dans une ruelle, essoufflé. Il s’assit sur le sol et se recroquevilla sur lui-même. Pourquoi mentaient-ils tous ? Il était en droit de savoir la vérité. Il en avait le droit….. Il enfouit son visage dans ses bras. Il voulait à tout prix retrouver sa mémoire, qu’importe ce qu’il pouvait arriver, il ferait tout. Tout.

Il resta assis là durant des heures, dans une sorte de transe où il était dans son monde. Personne ne pouvait l’en tirer. Puis enfin ses yeux fatigués se levèrent lentement ; il semblait se réveiller d’un éternel sommeil. D’un sommeil toutefois bien agité…. C’était la pluie. C’était elle qui l’avait tiré de ses songes. Etrange, il faisait si beau tout à l’heure…
Cela lui fit penser à Sœur Cheryl, qui avait dû le chercher toute la journée. Il faisait nuit, ce qui l’inquiéta un peu. *Je pense que Sœur Cheryl doit m’attendre à l’église. Elle va me gronder, je le sais, mais je comprendrais. Après tout, c’était idiot. » Il se mit à courir pour rentrer plus vite. Oui. Il avait agi comme un idiot, mais s’était remis en question. Il aurait mieux fait d’en discuter au lieu de fuir comme un lâche. Si seulement il ne s’était pas enfui….

Iiribel, courant sous la pluie, trébuchant sur chaque flaque, ses pieds s’enfonçant dans la boue, ses cheveux trempés, avait cependant un visage empli de culpabilité et d’impatience. Oui, il était impatient de rentrer et de voir la Sœur, à laquelle il s’excuserait en mangeant un bon plat chaud préparée par ses soins. Haletant :

« Il…faut…que je lui demande….pardon…. »

Il n’y avait personne alentour, sûrement à cause du temps… Pas un chat dans les rues. Personne. Pourtant quelque chose attira son attention. Sur le sol, à quelques mètres de là, se trouvait quelque chose. Qu’était-ce donc ? Il commença à s’approcher lentement. Il fixait toujours cette masse étrange…et humaine ?! Une main. Une main humaine ! Il baissa vivement son regard vers les dales et vit cette couleur…celle de ses souvenirs….Cette couleur rouge…Du sang ! C’était du sang ! Cette personne, était-elle morte ?

Il s’approchait du corps, doucement, hésitant. Il avait comme une drôle d’appréhension… Une boule à l’estomac…Ses battements de cœur qui s’accèlerent au fur et à mesure qu’il s’approche. Il tendit la main vers ce qui pouvait être la tête, et tira la capuche noire.
Tout se passa tellement vite. Son cœur s’arrêta de battre, son souffle se coupa net, ses yeux restèrent fixé sur ce visage défiguré mais pourtant connu. Puis il lâcha un grand cri déchirant, recouvert par la pluie qui continuait de tomber à flots. Des larmes coulaient le long des joues du garçon maintenant à genoux. Il leva ses yeux vers le cadavre déchiqueté et meurtri. Sa voix était faible…peut-être même qu’il n’avait pas prononcé ses mots à voix haute :

« Tu avais raison Maman…. Il pleut. »


La pluie continuait de tomber, mais le petit garçon couché, là, sur le sol, ne semblait pas se soucier de cela. On pouvait même croire qu’il était mort, dans tout ce sang. Pourtant, lui, était bien en vie, même si les battements de son cœur étaient faibles. Quant à l’autre….. elle était bel et bien morte.

Iiribel, le visage contre terre, fixait le visage de la sœur. Il était difficile de la reconnaitre, tant sa chair était déchirée, et sa peau complètement décollée. On pouvait percevoir, à travers son orbite vide, un long liquide qui coulait de là. Sa machoire était visible. Des parties osseuses, tels que la joue droite, le menton et la partie gauche du visage, étaient visibles. Du sang, partout. Il n’osait même pas imaginer le reste du corps. Sûrement pire, car le sang venait principalement de là.

Iiribel dirigea maintenant son regard vers le sang. Il leva sa main elle aussi tâchée par ce liquide et la porta à son visage. Les battements de son cœur se mirent à accelerer d’un coup. Une impression…de déjà vu. Ce sang. Tout ce sang. La chair, les os, les craquements, les hurlements, le froid, la douleur…. Avait-il déjà vécu tout cela ? Il n’en savait rien, mais plus il était proche de ce sang, plus de « souvenirs » lui revenaient en tête. Oui. C’était ça. Il avait déjà vu ce sang avant….Alors pour se remémorer son passé, il fallait…il fallait qu’il se rapproche encore plus de ce sang. Mais comment ?
Inconsciemment il lécha sa main, barbouillée de sang. A nouveau la douleur. Puis un cri déchirant, qui lui avait semblait si réel et si proche qu’il se retourna, croyant qu’il venait tout près d’ici. Mais cela ne venait que de sa mémoire défaillante et dérangée…. Un léger sourire apparut sur le visage de l’enfant qui s’agenouilla. Il passait frénétiquement ses mains, ses bras, sur le sol ensanglanté et ramenait le tout à son visage où il passait sa langue avec folie.

Tout ce sang. Il lui en fallait encore. Du sang, du sang du sang, du sang, du sang, du sang…. Des souvenirs….Il voulait se souvenir. Plus que tout. C’est lui qui avait souhaité cela. La mort de la sœur lui avait rappelé des choses…. Il avait fait un choix… son passé ou la sœur…. Son passé. C’était cela qu’il avait décidé. Il voulait tout connaître. Et c’était le sang…..oui, c’était le sang qui pouvait déclencher le gain de sa mémoire perdue. Avec le sang….il y avait des « indices »….et avec ceux-ci, il pourrait remonter son passé…comme un puzzle.


°°°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iiribel
۩ Maître exorciste ۩

avatar

Nombre de messages : 49
Origine : Inconnue...
Camp : Bénéfique?


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Il se bat avec une guillotine et sait très bien jouer de l'orgue :3

MessageSujet: Re: .:.Présentation de Iiribel.:.   Lun 24 Nov - 22:21

    °°°




    Iiribel, depuis ce jour, arborait un air indifférent sur le visage. Plus une larme, pas même à l’enterrement de la sœur Cheryl. Il semblait n’éprouver aucun sentiment. Il ne souriait pas non plus. Plus rien. Aucune émotion ne traversait le garçon. C’était le vide et l’indifférence total .

    Plus tard il entendu dire par les gens d’église que la sœur Cheryl s’était faite tuer par des créatures, en quête de nourriture, tout simplement. Mais cela n’enlevait pas le fait qu’il était critiqué et accusé par certaines personnes. En effet, des villageois avaient vu le garçon boire le sang de la sœur, et de ce fait des rumeurs circulèrent comme quoi c’était lui le meurtrier et que l’église protégeait le garçon en étouffant l’affaire et en prétextant que c’était des créatures. Il était soi-disant possédé par le démon, et son surnom Kyuuketsuki venait de là précisément. Oui, il se faisait appeler le vampire depuis l’âge de ses onze ans…depuis cet accident.
    Pourtant cela ne réveilla en lui aucune colère. Il restait toujours aussi indifférent aux paroles et aux pensées des autres. Il avait même décidé d’une chose. Il s’était donc rendu chez le Père :

    « Je veux devenir exorciste. »

    Ses raisons ? Il y en avait plusieurs. Comme aider l’église, pour les remercier de l’avoir sauvé ; pour se faire pardonner de la mort de la sœur Cheryl et de son impuissance ; mais la vraie raison…. Peut-être n’était-elle qu’un désir de retrouver sa mémoire ? Toutefois il essayait de se convaincre que ce n’était pas sa vraie raison. Il essayait de se convaincre qu’il n’était pas si mauvais…



    °°°




    Deux ans plus tard, alors qu’il avait treize ans, Iiribel, maintenant exorciste solitaire, était allé dans les ruines d’un vieux château.
    Il aimait cet endroit, car jamais personne ne s’y rendait. C’était si calme, et le paysage qui s’offrait à lui était magnifique.
    Le vent venait soulever ses cheveux noirs qui dégageaient alors son visage pâle et fatigué. Il arborait toujours cet air indifférent où jamais aucune émotion ne passait, à part peut-être la folie.....

    Iiribel fixait le paysage, l’air serein. Quand soudain il entendit un bruit sourd derrière lui… Il tourna ses yeux vers le garçon qui avait trébuché. C’était un petit garçon de sept ou huit ans sûrement. Des cheveux roses et mi-longs...Qu'est-ce qu'un enfant venait faire ici? Il pouvait parler, certes, mais bon. Celui-ci il semblait un peu.....niais? Il n'aimait pas juger, mais trouvait que c'était le mot juste pour qualifier le garçon.

    Sans savoir pourquoi, Iiribel lui tendit la main pour l’aider à se relever. Peut-être qu’il faisait cela pour qu’il parte au plus vite ? Pourtant il savait pertinemment que le gamin allait le coller, à coup sûr ! Mais il n’eût pas le temps de se poser trop de questions, car ce dernier s’était mis à parler. Il se présenta et Iiribel lui demanda pourquoi il ne participait pas aux cours. Amae (c’était son nom), se mit alors à lui expliquer le pourquoi du comment : comme quoi c’était le jour de son anniversaire, que personne ne le lui avait souhaité, et qu’ainsi il était parti s’amuser prétextant que c’était son anniversaire et donc qu’il avait le droit de faire ce qu’il voulait.

    Iiribel resta silencieux. Pourquoi cet enfant venait s'imicer dans sa bulle? Il venait et lui parlait comme si de rien n'était. Il ne se connaissaient même pas, et il venait s'incruster. Lui ne voulait pas lui parler...il ne savait pas quoi dire.... Pourtant il l'écoutait. Oui, il lui prêtait attention, à lui, alors qu'habituellement il restait indifférent....Etrange, pensait-il. Pourquoi donc voudrait-il s'intéresser à ce garçon? Qu'avait-il d'exceptionnel (à part bien entendu le fait qu'il parlait énormément)? Il se le demandait, mais quelque chose le toucha. Il ressentait…de la compassion pour Amae… Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas ressenti ça. D’ailleurs, pourquoi avait-il ce sentiment ? Ce garçon et lui étaient de parfaits inconnus. Alors pourquoi ? Il n’en savait rien et d’ailleurs ne comprit pas la suite des évènements : il avait pris la main d’Amae dans laquelle il déposa un collier, un rubis pour être précis. Puis il lui dit, d’une voix extrêmement timide et presque inaudible :


    « Joy….joyeux Anniversaire, Amae… »


    Il s’enfuit alors en courant, laissant le garçon aux cheveux roses avec le pendentif dans la main. Le rubis accroché à ce dernier, il l’avait trouvé dans un endroit magnifique où Sœur Cheryl l’avait emmené un jour. Il avait décidé d’abord de le garder en souvenir, mais finalement il se disait qu’il ne le méritait pas, et que de toutes façons, jamais plus il n’oublierait quoi que ce soit…..



    °°°




    Agé maintenant de 21 ans, Iiribel était un exorciste reconnu pour son côté solitaire et effrayant. Dernièrement on lui annonça qu’il était devenu Maître Exorciste. Il accepta, malgré le fait qu’il ne le souhaitait pas du tout, pour l’Eglise. Il se fichait bien de savoir comment et qui était cet apprenti, du moment qu’il ne le gênait pas durant les missions…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iiribel
۩ Maître exorciste ۩

avatar

Nombre de messages : 49
Origine : Inconnue...
Camp : Bénéfique?


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Il se bat avec une guillotine et sait très bien jouer de l'orgue :3

MessageSujet: Re: .:.Présentation de Iiribel.:.   Ven 5 Déc - 19:28

Navré de poster ça ici, mais je n'arrive pas éditer, rien ne s'affiche u__u Donc je poste la méthode de combat ici (Ah, ne faites pas attention au personnage, hein XD) :


  • Méthodes de combat / arme:


Apparence:

Spoiler:
 

Attaque simple:

Spoiler:
 

Attaque spéciale:

Avant de l'utiliser, il prononce les mots: "Shihou! Hanketsuwoiiwatasu!" (Justice, prononce le verdict!) Shihou étant le nom de son arme. (Il n'est bien entendu pas obligé de le dire XD)

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian
۩ Apprenti exorciste ۩

avatar

Nombre de messages : 1043
Origine : Quelque part en France.
Camp : Instable

Conjoint : Plus personne.


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Manger. Dormir. Hmmm euh c'est tout o_o'

MessageSujet: Re: .:.Présentation de Iiribel.:.   Sam 6 Déc - 1:18

Bienvenue à toi :welcome:

Une fiche bien sympathique, nous avons donc un vampire exorciste Oô

Attention néanmoins à rester fair-play avec tes supers attaques, je répète encore et toujours que les exorcistes sont des n'humains commes les autres et pas superman n_n

Fiche validée, amuse toi bien ^o^
_________________

Un clic par ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghost-stories.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .:.Présentation de Iiribel.:.   

Revenir en haut Aller en bas
 

.:.Présentation de Iiribel.:.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Panneau d'affichage [hors RP] :: † Personnages :: † Personnages validés -