Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 No title [ -> NaoHiro ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Candy
۞ Esprit bénéfique ۞

avatar

Nombre de messages : 42

MessageSujet: No title [ -> NaoHiro ]   Jeu 20 Nov - 12:32

Candy marche ... ou plutôt erre, sans fin, dans ces longs et larges sentiers interminables. Il se rappelle sa toute première rencontre avec son nouvel " ami ". Et, si sa mémoire ne lui joue pas - encore une fois - des tours, c'est bien par ici qu'il l'avait vu. Il se rappelle que lui, Candy, était triste parce que les fantômes s'étaient encore moqués de lui; aussi s'était-il assis sur ... oui, cette souche là. Et puis, quelqu'un s'était approché ... Et après .... et après ? Que s'était-il passé ? Candy ne sait plus trop bien, mais depuis, il espère toujours recroiser cette personne. Personne ... Ce mot lui ne lui était vraiment pas familier ! Il ne l'avait appris que depuis peu, en se baladant en ville. Il n'aimait plus du tout se balader en ville, depuis ce jour là. Il se rappelle que tous les fantômes réunis se moquaient de lui, et le fait de voir tous ces fantômes attiraient les villageois, qui s'étaient mêlés à la cause des vilains fantômes. Tout cela parce qu'il ne connaissait pas la signification du mot " portable " ! C'était tellement humiliant ! Mais maintenant, Candy le connait, ce mot. Il sait aussi que tout ce qui est " portable ", on peut l'emmener partout avec soi ! N'empêche, il a envie de retourner en ville ... Mais rien que penser aux rires des fantômes, ajoutés à ceux des villageois le terrifie.

Mais la curiosité étant la plus forte, notre petit fantôme fait demi-tour. Seulement, il ne reconnait pas du tout l'endroit ! Jusqu'où est-il allé ? Où est-il ? Il ne se souvient pas du tout s'être tant avancé ! Et pourtant ... le sentier qu'il suivait il y a peu était si visible! A présent, il disparait petit à petit, et est pratiquement invisible ! Comment retourner en ville ? Affolé, Candy tente de revenir en arrière, et emprunte plusieurs chemins, hésite sur plusieurs intersections ... Maintenant, quitte à encore se faire humilier, il donnerait n'importe quoi pour retourner en ville ! Cette si jolie ville, peuplées de ... si bons villageois ! Oui, les villageois sont si facilement influençables ! Il suffit que quelques fantômes soient dans les parages pour que leurs comportement change de manière brutale. De même pour les ... ... prêtres ... prêtres ? Est-ce bien le mot approprié, pour désigner ces hommes tout de blanc vêtus ? Enfin bref, tous ces hommes d'églises, c'est tellement dur de tous les nommer !

Il se souvient, qu'une petite fille avait bien voulu jouer avec lui ! Elle était tellement douce, et surtout très gentille. Pourtant, dès que son papa était apparu, celle-ci avait commencé à l'ignorer. Comme il s'était senti malheureux à ce moment! Mais avec son nouvel ami, Candy ne se sent plus rejeté. Le pauvre, celui-ci n'a aucune idée de la perfidie de cette créature ... Mais peu lui importe, parce que ... avec lui, il peut parler de tout ! Certes, cet étrange personne ne lui répond pas toujours, mais le fait que le fantôme lui parle autant ne semble pas trop le gêner. Où peut-être que notre petit fantôme est trop absorbé par ses propres paroles pour le remarquer ?

Plongé dans ses pensées, notre fantôme ne fait plus du tout attention du chemin qu'il emprunte. Il ne se rend même pas compte que la nuit commence doucement à tomber ... Mais ... a-t-il conscience de ce qu'il se passe, dans ces lieux effrayants et peuplés de créatures de toutes sortes, lorsque le noir envahit lentement chaque parcelle de terrain ? Non, parce que Candy ne s'est jamais autant éloigné de la grande ville, si accueillante, si lumineuse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: No title [ -> NaoHiro ]   Dim 14 Déc - 20:26

La journée était, comme toujours, lumineuse et pleine de vie. Le village de St-Thomas grouillait et s'animait. Les gens étaient de sortie pour découvrir les trésors cachés du marché aux puces. Celui-ci s'étendait sur toute la longueur de la rue principale, des étalages s'y alignaient de chaque coté, exposant leurs merveilles. Des bibelots de toutes sortes, de vieux jouets, des tissus colorés et aux motifs exotiques, et toutes sorte d'objets dont l'utilité était inconnu. Les enfants couraient d'étale en étale, s'emerveillant toujours plus de ce qu'ils découvraient, trainant leurs parents derrière eux en piaillant et en riant.
Tout le monde était enjoué par cette journée joyeuse, qui ne l'aurait pas été? Aujourd'hui, personne ne pensait aux malheurs qui accablaient le petit village d'apparence si paisible. Personne ne pensait aux fantômes qui hantaient le lieu, personne ne pensait aux créatures qui rampaient dans l'ombre. D'ailleurs, comment aurait-il été possible d'y penser? Une journée ensoleillée, une joie de vivre sans limite, les gens étaient heureux. Ils avaient appris à aimer les peu de moments de bonheur qu'il leur était donné de vivre.

... Cette niaiserie fantaisiste...

Il n'y avait que les humains qui en étaient capable. Il était difficile de ne pas rire de la situation tant elle était ridicule. NaoHiro souriait en arpentant la rue. Son sourire, pour quelqu'un d'exterieur à ses pensées, pourrait être sympathique, bien qu'en verité, ce sourire exprimait plutot de la moquerie vis-à-vis de ces créatures inutiles.... Personne ne se doutait de la nature maléfique du jeune homme, il arborait sans cesse un visage emplit de bonté et de bienveillance, parfois un peu simplet, il était serviable et discret. En général, les villageois de St-Thomas restaient assez méfiants vis-à-vis des étrangers, mais ce garçon avait réussi à s'integrer facilement et passait déjà inaperçu. Bien sûr, il y avait toujours des exeptions, et certaines personnes du village voyaient en lui quelque chose de malsain et d'effrayant.
Depuis son arrivée inopinée, personne n'avait remarqué la disparition de certains esprits, ou plutot, les gens l'avait remarqué, mais ne faisaient pas le lien entre son arrivée et cette soudaine disparition.

Le demon quitta le village pour aller se promener loin de cette fourmillière grouillante et bruyante. Le calme ne lui ferait pas de mal, et d'ailleurs, il commençait à s'affamer.... Le cimetière, en plein jour était une bien mauvaise idée. Même si les gens s'y aventuraient peu, il n'était pas rare que des jeunes viennent s'y retrouver pour Dieu ne sait quelle raison. Et, NaoHiro, bien que la faim le tiraillait à présent, n'était pas stupide au point d'aller se faire surprendre en train de dévorer des esprits.... Il préferait aller chercher de la nourriture à une distance convenable du village, même si les esprits seraient plus compliqués à trouver que dans un cimetière.... Il s'engagea donc sur les petits sentiers de terre battue qui serpentaient gaiement à travers les prairis vertes balayées par les vents légers.

Pas un esprit en vue....
Son estomac criait famine, et se trodait douloureusement....

Le comble pour une créature de son espèce, de son niveau... Il était rongé par la faim... Etonnant, n'est-ce pas? Pourtant, c'est une situation tout à fait normale: il avait quitté l'Enfer et tous ses bienfaits... Le résultat était qu'il s'affaiblissait plus rapidement sur Terre que dans son Monde. En effet, il avait besoin de plusieurs heures de sommeil, et surtout, il devait se nourrir très souvent pour pouvoir être sûr d'être capable d'utiliser ses pouvoirs à pleine puissance si le besoin s'en faisait sentir... Enfin, il s'affaiblissait, le mot était peut-être un peu fort.... Puisque personne ne serait capable de percevoir l'infime changement de puissance....

Le crépuscule enveloppait doucement le pays, voilant le ciel d'un manteau orangé. Les ombres s'allongeaient à l'infini, les derniers oiseaux filaient à travers les nuages cotonneux, les premières lumières du village s'illuminèrent... Le démon savait que les humains commençaient doucement à rentrer chez eux, il n'était pas bon de trainer trop tard dehors. Il savait aussi que la joie et l'agitation de la journée n'étaient pas retombées, et qu'elles allaient se prolonger jusqu'au repas.... Repas...
Son Salut apparut soudain à l'autre bout du chemin. Un esprit errant.
Alors qu'il s'approchait, NaoHiro salivait. Sa faim était parvenue à son paroxysme, et c'est avec force qu'il aggrippa la tête du petit esprit. Il dévoila ses crocs dans un rictus dément.

Seulement, l'exitation retomba. Cet esprit, il l'avait déjà vu quelque part.... Sa mémoire l'interpella. En effet, ils s'étaient déjà rencontrés, qui plus est, ils s'étaient rencontrés dans le coin. Le jeune esprit avait eu de la chance lors de leur première rencontre, la chance de ne pas se faire dévorer.... Le démon avait déjà mangé cette fois là.
NaoHiro hésita.... Il allait mourir de faim, et en même temps, il sentait qu'il ne devait pas l'avaler... Quelle meilleure couverture qu'un fantome? Ce petit machin allait pouvoir le blanchir totalement auprès des habitants en affirmant qu'il était humain, ce qui allait faire retomber le doute persistant qui existait encore chez certaines personnes, et le faire passer completement inaperçu... Il pourrait alors continuer ses exactions sans qu'on le soupçonna...
Avec un effort de volonté, le démon lâcha le petit mort. Après tout, le prix à payer était faible face à ce qu'il allait gagner. Il afficha un sourire enigmatique.

"Je te prie de bien vouloir excuser ma méprise, Esprit. Sais-tu qu'il est dangereux de s'aventurer loin du village la nuit tombée? Je te propose de me suivre, je te protegerai contre quiquoncque te voudra du mal... Bien sûr, j'exige une contrepartie... Tu affirmera à ceux qui te demanderont que je suis humain, et tu ne parlera point de mes activités..."

Sans attendre la réponse du petit fantome, NaoHiro reprit sa route, rebroussant chemin. Il retournait au village... Sa faim le tenaillait toujours, mais comme la nuit était tombée, il pourrait se rendre au cimetière sans craindre d'être surpris.

Le cimetière était, comme toute les nuits, déserté par le règne vivant, à la place, la mort s'emparait de l'endroit. NaoHiro arracha au manteau de la nuit des esprits, les dévorant avec appetit...
Revenir en haut Aller en bas
Candy
۞ Esprit bénéfique ۞

avatar

Nombre de messages : 42

MessageSujet: Re: No title [ -> NaoHiro ]   Lun 15 Déc - 19:05

Candy marche, ou plutôt flotte, au dessus de la terre ferme. Ses yeux sont troublés par les émotions qui l'envahissent petit à petit: la rage, celle de s'être laissé emporté contre les autres fantômes, oubliant jusqu'à son chemin, la tristesse, vis à vis du fait qu'il ne s'est fait aucun ami jusqu'à présent, puis, le désespoir, de ne plus savoir où il est, ce qu'il fait et surtout, ce qu'il doit faire. En effet, le petit fantôme n'a qu'une idée en tête: s'assoir et ne plus bouger jusqu'au lendemain. Naïf, non ? Surtout lorsqu'on connaît les terribles rumeurs sur ces sentiers! De plus, le Soleil ne semble pas vouloir l'aider: celui-ci continue de descendre, encore, et encore, les ténèbres s'emparant des lieux avec un certain plaisir. Mais bien sûr, celui qui est concerné n'en sait rien, et arpente, encore et encore les mêmes sentiers, s'enfonçant un peu plus dans le vaste endroit, si c'est possible, bien entendu.

Ce petit être dénué de toute défense, aussi quelconque soit-elle, ne sait pas que, à quelques mètres a peine, rôde une étrange créature, à la recherche d'une nourriture aussi appétissante soit-elle. Mais de toutes façons, que voyez vous de mangeable chez Candy ? Ce pauvre enfant n'a que la peau sur les os ! Enfin bon, peut-être que cela a changé depuis, avec sa mort, tout ça ... Mais alors, de quoi est-il fait à présent ? Peut-être, oui, en fait que peut-être que celui est une nourriture pour cette créature. Il ne reste plus qu'a prier pour lui. Voilà, maintenant vous savez pourquoi il faut toujours regarder où l'on va, bonjour les dégâts. Aah tiens, voilà que cette bête s'éloigne. Il peu souffler, le Candy, c'est pas ce soir qu'il va finir dans le ventre de quelqu'un. Quoique ... est-ce que les créatures on des ventres ? Et un estomac ? Et les fantômes, qu'est-ce qu'ils ont, eux ?

Passons ce petit passage de questions existentielles ... et concentrons-nous sur cette créature affamée. Celle-ci semble vraiment décidée à engloutir son repas maintenant. argh, la voilà qui rapplique. Elle a remarqué notre fantôme ... enfin bon, qui ne remarquerait pas cette petite tâche blanche perdue au milieu des ténèbres ? Il faudrait vraiment être aveugle ... Maintenant on est sûr que cette chose ne l'est pas! Zut, la voilà qui attrape sans ménagement la pauvre tête, qui, ainsi pressée, pourrait produire du jus de fantôme ! Voilà que cette bête dévoile ses grandes dents blanches, prête à engloutir sans pitié notre fantôme adoré, qui comme précédemment cité, ne voit plus grand chose, les larmes lui brouillant les yeux. Il ne sent que cette pression, atrocement forte lui écraser chaque parcelle de son pauvre crâne. Et puis, il entend:

"Je te prie de bien vouloir excuser ma méprise, Esprit. Sais-tu qu'il est dangereux de s'aventurer loin du village la nuit tombée? Je te propose de me suivre, je te protégerai contre quiconque te voudra du mal... Bien sûr, j'exige une contrepartie... Tu affirmera à ceux qui te demanderont que je suis humain, et tu ne parlera point de mes activités..."

Méprise ? Activités ? Bien sûr, quand on ne suit pas, on ne comprend pas ! Enfin bref, le pauvre fantôme ne comprend évidemment rien, mais son esprit, aussi candide et idiot soit-il comprend seulement que cette personne n'est pas mauvaise. Alors pourquoi continue-t-elle de lui faire mal ? Stupide, Candy imagine que cet humain, puisque c'est ainsi qu'il le voit, ne contrôle simplement pas sa force - presque surhumaine -.N'empêche, il lui semble apercevoir des dents extrêmement pointues, ressortir presque discrètement de la bouche de son " ami ". Aussi prend-il peur et recule lentement avant de trébucher sur une roche. Et pourtant, malgré sa peur, il ressent un sentiment contradictoire: il est content, parce qu'il a entendu quelqu'un lui dire, a lui, pour la première fois de toute sa vie, quelque chose comme: [ ... ] Je te propose de me suivre, je te protégerai contre quiconque te voudra du mal [ ... ]

Jamais au grand jamais il n'a entendu quelque chose d'aussi " gentil ". Gentil, ça ne l'est pas, mais quand on est aussi bête, on s'imagine que si. Mais c'est pas grave. Ça l'a profondément ému, même si on suppose que ce n'était pas vraiment voulu.

Puis la créature se détourne et se dirige vers un autre chemin, totalement opposé à celui qu'empruntait précédemment le fantôme. Ravi, celui-ci le suit, oubliant toutes ses peines, un grand sourire ornant ses fines lèvres. Qu'il est facile d'enrôler quelqu'un comme ça, avec de si belles paroles ! Et en plus c'est aveuglément que Candy suit ce nouvel individu, pas si nouveau que cela d'ailleurs. Il ne se pose même pas la question du " Où est-ce qu'on va ", non ... même pas !

... Enfin bon tant pis après tout, son infinie naïveté le perdra ...


Puis finalement il lui semble apercevoir quelque chose de suspect. Quelque chose qu'il n'identifie pas vraiment, les larmes perturbant sa vue. Que ... que fait-il exactement ? Quelque chose vient de disparaître, il en est sûr, c'était quelque chose de ... flou ! Poussant un petit cri horrifié, Candy recule, recule, encore et encore, tentant d'échapper à cette vue des plus troublantes. Et puis finalement, il va se cacher derrière un arbre, en espérant qu'il n'avait pas vu ce qu'il croyait. Non ... son ami ne pouvait pas s'adonner à quelque chose comme ça ! Soudain, un esprit s'approche de lui et , à nouveau, effrayé, le petit fantôme hurle. Qu'est-ce qu'il est répugnant et ... monstrueux ! Coincé entre l'arbre et l'esprit ... " tapageur ", Candy, prêt à tomber dans les pommes n'esquisse plus le moindre geste ... tentant d'apercevoir celui qu'il prenait encore il y a quelques minutes de considérer comme un humain. Seulement, dos à lui, il n'aperçoit rien ... Que du noir ... Comme si tout était un rêve. Mais l'esprit devant lui n'est pas un rêve lui, ah non ! MAis qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour que ce soit le cas ?!
| 800 mots tout pile ! |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: No title [ -> NaoHiro ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

No title [ -> NaoHiro ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Autres [hors RP] :: † Archives :: † Posts archivés -