Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Archives concernant Alexander Drachen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Alexander Drachen
Conteur ~ Explorateur

avatar

Nombre de messages : 428
Origine : Cherches et tu trouveras...ou pas
Camp : Neutre-Mauvais à tendance indifférent

Conjoint : Ma conscience


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Frapper avec ma jolie dague, et donner de puissants coups avec mon bras gauche, qui ne ressent pas la douleur.

MessageSujet: Archives concernant Alexander Drachen   Dim 19 Avr - 18:41

Dans les coins les plus reculés des archives de Saint Thomas, là où la poussière est devenue l'hôte incontesté de ces lieux, se trouvent certains documents sur les habitants de la ville, ainsi que sur les voyageurs qui y ont passé une partie de leur vie. En fouillant ces documents à la lueur vacillante d'une torche à l'apparence peu solide, vous pourriez tomber sur quelques parchemins concernant ce vagabond, cet explorateur qui conte de belles histoires et, parfois, impressionne les badauds avec quelques spectacles de fauconnerie. Bien qur son histoire, son passé, reste très vague, quelques informations commencent à être, au fur et à mesure, réunis par dieu seul sait qui...



Sujets où Alexander a été identifié

Perdu dans ce si blanchatre labyrinthe -- La réapparition d'un Alexander transformé.
Le bal de printemps -- Alexander qui joue les Don Juan en dansant ?
¤ Quête ¤ La fin d'une liberté? -- Toujours à explorer les pires endroits...
Nouvelle exploration, nouvelle rencontre... -- Entretien avec une vampire ?
Après un long voyage...les ennuis commençent déjà. -- Retour de l'explorateur à St Thomas



Alexander's Theme

Thème principal
Ancien thème principal
En pleine errance
Durant un combat
En racontant une histoire

Chanson souvent chantée par Alexander lors de ses voyages

"La maison est derrière
Le monde est devant
Nombreux sentiers ainsi je prends
A travers l'ombre
Jusqu'à la fin de la nuit
Jusqu'à la dernière étoile qui luit
Brumes et nuages
Noyez dans l'obscurité
Tout va se mêler...
Tout va se mêler..."


(Source : le seigneur des anneaux, la chanson de Pippin)



Témoignage d’un marchand ambulant


Oh oui, j’ai eu le temps de bien le cerner celui-là. Alexander ? Oui, enfin nous le surnommions Alex, comme il nous l’avait demandé. Je voyageais avec deux autres marchands, quelques serviteurs ainsi que plusieurs mercenaires, pour transporter de précieuses marchandises importées d’orient. Quoi donc ? Oh ce n’est guère important. Si ? Mais je préfère vous parler de cet homme, vous êtes là pour ça non ? Nous l’avons rencontré dans une auberge sur la route, où il contait quelques histoires plaisantes à écouter, il était assez doué pour conter les aventures épiques, surtout qu’elles paraissaient si réelles qu’on aurait pu croire qu’il les avait vraiment vécues ! Puis une bagarre éclata, je ne sais plus vraiment pourquoi, peut-être à cause d’un ou deux verres de trop. Toujours est-il que ce parfait inconnu me défendit en assommant l’un des hommes qui tentait de m’attaquer, et il fit preuve d’une étonnante dextérité pour arrêter un autre saoulard.

Suite à cet évènement, nous avons fait connaissance et avons longuement discuté. Il était vraiment charmant, cultivé, maniant aisément les mots, et d’une politesse presque irréelle. Oh bien sur, nous ne sommes pas devenus les meilleurs amis du monde en une soirée, au contraire, il restait assez distant malgré sa gentillesse. Et bon, vu qu’il se dirigeait dans la même direction que nous, je lui ai proposé de nous accompagner pour défendre nos marchandises. Après tout, une paire de bras aussi expertes en plus n’était que bonnes à prendre, surtout que cette région était, parait-il, infestée de bandits. Il accepta et nous reprîmes la route le lendemain à l’aube.

Tous se passa bien durant trois jours, durant lesquels il nous gratifiait, chaque soir, d’une plaisante histoire au coin du feu. Un si bon conteur, en plus d’être apparemment doué au combat, était une plaisante compagnie, cela va sans dire ! Enfin, jusqu’à ce que les ennuis arrivèrent. Nous nous fîmes attaqués en pleine forêt par des bandits très bien organisés, et en supériorité numérique. Les mercenaires nous défendirent courageusement, mais les bandits nous encerclaient, empêchant notre caravane de passer. Alors que je cherchais des yeux Alexander, je le vis s’éloigner du combat, un magnifique bouclier d’or à la main. Je ne mis que quelques secondes à comprendre qu’il s’agissait d’une de nos marchandises, avant de le voir me faire signe de la main et disparaître dans la végétation.

Oh bien sur, je me suis lancé à sa poursuite, et c’est ce qui m’a sauvé. Tous les autres ont été tués par les bandits, et la caravane pillée. En retournant sur les lieux de l’embuscade, j’ai trouvé un message, apparemment rédigé par ce satané conteur, où il disait « désolé, mais je ne suis pas un combattant, et vous n’auriez jamais dû transporté une relique aussi précieuse que ce bouclier, il a une grande valeur historique, et doit retourné chez lui. Oh, et regardez le bon côté des choses : si vous m’avez poursuivit, vous avez échappé à une mort certaine. Donc, dans un sens, je vous ai sauvé la vie ! Amicalement votre ».

Une chose est sure, si je retrouve ce satané conteur, je l’égorge sans sommation !
Un faucon ? Il m’en a parlé oui, mais je ne l’ai jamais vu…




Autres informations à venir...

_________________
Chaque légende a sa part de réalité...
Chaque légende à son côté obscur
Chaque imprudence a son prix...


Alexander's Theme


Dernière édition par Alexander Drachen le Ven 4 Sep - 0:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Drachen
Conteur ~ Explorateur

avatar

Nombre de messages : 428
Origine : Cherches et tu trouveras...ou pas
Camp : Neutre-Mauvais à tendance indifférent

Conjoint : Ma conscience


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Frapper avec ma jolie dague, et donner de puissants coups avec mon bras gauche, qui ne ressent pas la douleur.

MessageSujet: Re: Archives concernant Alexander Drachen   Mar 21 Juil - 22:47

Ancienne fiche d'Alexander Drachen




I- Identité


  • Nom: Drachen
  • Prénom: Alexander
  • Surnom: Alex

  • Age: On lui donne la vingtaine, son âge exact n’est pas connu.
  • Date de naissance: 11 novembre

  • Camp: Neutre, mais légère tendance bénéfique.

  • Origine : Huntley, en Ecosse.

  • Race: Humain

  • Relations: Sa famille est morte depuis longtemps, et il ne s’est jamais fait trop d’amis, ni d’ennemis d’ailleurs. Les gens du village l’apprécient de façon générale, mais il ne s’est jamais véritablement lié à quelqu’un.

  • Profession: Explorateur/conteur, il lui arrive parfois de donner quelques petits spectacles de fauconnerie, mais pas régulièrement.

  • Maître/apprenti de: Lui-même

  • Animal familier: Un faucon pèlerin nommé Elias, mais il reste souvent à distance de son maître pour aller chasser.


II- Apparence physique


  • Physique: Alexander n’est pas quelqu’un de spécialement grand, ni petit. Il n’est ni gros ni maigre, possède une silhouette assez fine mais néanmoins musclée…oui, de façon générale, il est moyen partout, la personne lambda au premier regard. Son visage est plutôt fin et agréable à regarder, mais ses yeux, d’un bleu clair fascinant, semblent toujours perdus dans le vague, captivés par dieu seul sait quoi, ce qui a d’ailleurs le don d’agacer ses interlocuteurs qui ont ainsi l’impression d’être invisibles à ses yeux (ce qui est en partie faux). Ses cheveux bruns lui arrivent au niveau du milieu de son visage et sont toujours coiffés en bataille, ce qui donne un aspect négligé assez charmant. D’ailleurs une personne attentive remarquera qu’ils sont mal coupés à certains endroits, ce qui témoigne du talent inexistant du jeune homme en matière de coiffure.

    Adepte des couleurs sombres, il porte la plupart du temps des pantalons beiges surmontés de chemises noires, avec par-dessus une veste marron équipée de nombreuses petites lanières dont l’utilité n’a pas été trouvée. Il possède une grande besace pour ses affaires, laisse sa dague accrochée à sa ceinture et un petit calepin dans une poche intérieure, sans doute pour prendre des notes. A noter qu’il ne possède pas de gants de fauconnier, ce qui explique les griffures sur son avant bras droit. Pour résumer, un jeune homme agréable à l’œil, habillé comme un baroudeur et qui, apparemment, n’est pas doué pour couper correctement ses cheveux XD (bon, ce n’est pas très choquant…mais si vous avez un œil de lynx, vous pourrez vous en rendre compte pour votre plus grand amusement à ses dépends !)

  • Signe(s) particulier(s): Quelques cicatrices sur son bras droit, résultants du dressage de son faucon.


III- Profil psychologique


  • Caractère: Alexander Drachen, fils de nobles Ecossais, sait faire preuve de tenue en société. Ce qui surprend souvent les gens, c’est qu’il sait se montrer aimable, galant, de bonne humeur et d’une extrême politesse lorsqu’il se trouve en société (surtout lors des fêtes, bals, et autres). Des qualités surprenantes pour un simple conteur, il faut dire que peu de gens savent qu’il a du sang noble dans ses veines, et l’éducation qui l’accompagne.

    Tolérant et compréhensif, peu de choses le surprennent, il a vu tant d’étrangetés que même un cyclope avec des lunettes semblerait presque banal pour lui : il sait donc garder plus ou moins son sang-froid. Il sait se montrer sympathique même hors des bals et soirées organisées, il est donc de bonne compagnie, même s’il se montre au début un peu froid avec les inconnus, comme tant de gens en ce bas monde. Mais personne n’est parfait, et lui aussi possède un côté sombre en quelque sorte, car si vous cherchiez un chevalier servant bravant fièrement le danger pour vos beaux yeux, passez votre chemin. L’honneur et le courage ne sont pas ses maîtres mots, il préfère largement la survie, quitte à s’enfuir à toute allure face à un danger trop important, abandonnant derrière lui ses compagnons d’infortune. A moins qu’il ne tienne vraiment à quelqu’un, il n’ira pas aider une personne en détresse, ça vous pouvez en être sur. On pourrait dire lâche en effet, ou "je m'en fous des autres c'est leur problème", au choix.

    Un peu roublard sur les bords ce cher Alexander, il reste au final quelqu’un qu’il est difficile de cerner, nul n’a encore réussi à comprendre ses pensées…

  • Phobies/cauchemard: Voir souffrir quelqu’un à qui il tient (son faucon en fait partie) et, de plus, il ne supporte pas d’être enfermé trop longtemps au même endroit.

  • Rêve/ambition: Découvrir et élucider toutes les légendes de ce monde. Trouver un moyen de ramener sa famille à la vie, même si cette idée lui semble de plus en plus impossible.

  • Manies : Il se mort souvent la lèvre inférieure lorsqu’il réfléchit (ce qui fait que beaucoup de gens, dans ces moments là, pensent qu’il a des pensées très mal placées XD)



IV- Histoire


  • Passé : C’était un bien bel enfant, né de bonne famille, pour qui débutait la vie avec en perspective un long fleuve tranquille. Alexander il fut nommé, fils de la famille Drachen, nobles Ecossais possédant des terres à Huntley, et devant lui, une vie tranquille s’annonçait. Une enfance bien heureuse bien que pleine de solitude, car ce cher Alex ne pouvait se mêler à des êtres de rang inférieurs. Il acquis une grande culture générale, dispensée par quelques prestigieux et hors de prix professeurs à domicile, mais il lui manquait une chose essentielle : l’aventure. Rester enfermé dans un si triste manoir était pour lui le pire des cauchemars. Un cauchemar qui, malheureusement, était bel et bien la réalité.

    Mais son salut arriva lorsqu’un drame déchira la famille alors que dix années de vie se trouvaient derrière lui. Une sombre soir d’automne, alors qu’un orage déchirait le ciel comme dans de sombres histoires effrayantes un peu trop cliché à notre goût, deux criminels se réfugièrent dans le manoir des Drachen. Cela va-t-il un peu vite ? Oh oui, quelques détails supplémentaires sont nécessaires. Il s’agissait de jumeaux meurtriers, enfermés dans les geôles de la ville qui se trouvait non loin et qui, parvenant par Dieu seul sait quel miracle à s’échapper, décidèrent d’aller se remplir els poches dans la plus belle et la plus éloignée des maisons de cette ville…c'est-à-dire chez les Drachen. Il est à noter que cette famille, bien que noble, n’avait aucuns gardes, pour deux raisons : la région était censée être paisible, et cette famille était vraiment pacifique…un peu trop même.

    Grand mal il leur était fait, leur pacifisme ne les protégea pas. Découvrant les criminels, ils tentèrent de les raisonner, mais les jumeaux meurtriers avaient perdu l’esprit, et mirent un point d’honneur à éradiquer toute personne vivante dans ce manoir. Le père, la mère, les deux frères, la petite sœur nouveau-née, la grand-mère, l’oncle, la tante, les deux cousins, et même les deux chats, toutes les personnes présentes y passèrent. Sauf deux personne : moi-même, le majordome de la main, et le jeune Alexander. Oh bien sur j’aurais pu défendre mes maîtres…mais je ne suis pas un guerrier, aussi je trouvais plus sage de me cacher soigneusement. Quand au jeune maître, il s’est enfuit dans l’immense parc qui entourait la demeure, poursuivit par ces deux meurtriers dont la soif de sang ne semblait pas avoir de limite. Alexander faisait d’ailleurs preuve d’une incroyable maîtrise de la course à pied ! Mais je savais qu’il ne tiendrait pas longtemps, aussi je décidais de lui sauver la vie, au moins à lui.

    Comment donc ? Un étrange rituel familial, que j’ai pu accomplir en sacrifiant une partie de mon âme, car le prix était élevé pour quelqu’un n’étant pas de la famille. C’est ainsi que j’ai pu invoqué un esprit gardien nommé Elias qui, sous la forme d’un faucon pèlerin, fondit des cieux orageux pour s’en prendre aux criminels. Leurs yeux furent arrachés, leurs visages déchiquetés, d’horribles souffrances leur furent infligées par cet esprit en colère. Quelques heures plus tard, la milice arriva, en retard pour changer, et ne retrouva que deux cadavres ensanglantés, et un garçon apeuré. C’était à présent le dernier Drachen, et en temps que majordome de la famille, je décidais de devenir son tuteur, jusqu’à ce qu’il soit en âge de vivre par lui-même.

    Extrait de « Au service des Drachen » par Geriold Hedgar Fallen, ancien majordome de la famille Drachen.

    Depuis la mort de ma famille, je me suis entièrement consacré à l’étude des mythes et légendes. Peut-être qu’à travers ces histoires, je cherchais un moment de les ramener à la vie. Mais je savais que c’était vain, car j’ai eu l’occasion de discuter avec leur défunts esprits, bien que cela se déroulait en de trop rares occasions. Ils n’étaient pas tristes, ils semblaient…libérés, aussi je ne pouvais être qu’heureux pour eux, même s’ils me manquaient. Et puis, je n’avais plus d’entrave de cette manière, j’étais…libre.

    A ma majorité (dix-huit années de vie), je pris la décision de partir à l’aventure. Je voulais découvrir le monde, poursuivre les rêves et les mythes qui peuple cette terre, je voulais vivre à ma manière, sans attaches. Je ne pris que quelques affaires, et légua le manoir ainsi que la quasi-totalité de la fortune des Drachen à Geriold. Il s’était bien occupé de moi, et m’avait même sauvé la vie lors de cette terrible nuit de mes dix ans. Aujourd’hui encore, je suis sur qu’il a encore du mal à croire que je lui ai tout offert ainsi. Mais après tout, je n’avais pas besoin de cette vie luxueuse et ennuyeuse.

    Je suis partit, avec quelques affaires, accompagné de mon cher Elias, et ai entamé mon long voyage qui, à première vue, serait sans doute sans fin…

    Extrait de « Une vie faites de légendes » par Alexander Drachen.


V- Capacités


  • Méthodes de combat / arme: Il se bat avec une simple dague, misant tout sur la vitesse et l’esquive, son faucon l’aide également avec quelques attaques éclairs en piqué. Mais sa technique favorite reste le RSTV (repli stratégique à toute vitesse).

  • Règlement: Lu et approuvé
  • Autres : Amicalement votre, ce sera tout je pense.


_________________
Chaque légende a sa part de réalité...
Chaque légende à son côté obscur
Chaque imprudence a son prix...


Alexander's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Drachen
Conteur ~ Explorateur

avatar

Nombre de messages : 428
Origine : Cherches et tu trouveras...ou pas
Camp : Neutre-Mauvais à tendance indifférent

Conjoint : Ma conscience


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Frapper avec ma jolie dague, et donner de puissants coups avec mon bras gauche, qui ne ressent pas la douleur.

MessageSujet: Re: Archives concernant Alexander Drachen   Jeu 3 Sep - 17:08

Extrait de « Les Curieuses Explorations du Conteur » par Daxele Hanerac

Le vent glacial typique des hautes altitudes le glaçait jusqu’aux os, hurlant à ses oreilles comme s’il l’avertissait du danger qui l’attendait. Un pas devant l’autre, prudemment, l’explorateur avançait en longeant les flancs escarpés de la montagne, marchant sur le petit sentier peu engageant qui serpentait la paroi rocheuse. De temps à autre, il jetait un œil vers les cieux et faisait un signe à un faucon qui le suivait docilement, luttant également contre les traitres courants aériens l’empêchant de voler correctement. Plus haut, le chemin disparaissait dans la brume, ne présentant au voyageur imprudent qu’un destin inconnu.

Malgré ces conditions difficiles, les deux compères continuaient de progresser chacun de leur côté, l’explorateur gardant la tête baissée pour se protéger un tant soit peu de ce vent si froid. Guettant une accalmie dans cette tempête, il s’empressa de sortir sa carte lorsque le vent s’endormit quelques instants et vérifia son itinéraire. Le parchemin qui lui servait de plan semblait avoir vécu plus que n’importe quel chêne centenaire, et les symboles qui y étaient inscrits provenaient sans nul doute d’une civilisation perdue dont la langue devait avoir été oublié il y a déjà plusieurs siècles. Visiblement satisfait de ce qu’il lisait, l’explorateur reprit la route alors que le vent colérique s’éveillait de nouveau.

Après des heures passées à gravir la montagne, alors que sous ses pieds les nuages camouflaient déjà la terre ferme, l’homme atteignit une cavité dans la roche, semblant s’enfoncer au plus profond de cette forteresse de pierre. Lançant un dernier signe à son compagnon animal, il s’engagea dans la sombre galerie et disparut rapidement dans l’obscurité. Marchant à l’aveuglette, il lui fallut un bon moment pour ne pas se perdre dans le dédale des tunnels, le tout en évitant les nombreuses et traitresses stalactiques qui entravaient son chemin. Mais sa peine fut vite récompensée lorsqu’il déboucha dans une immense salle, éclairée par quelques lucioles surnaturelles, au milieu de laquelle trônait un cristal orange qui atteignait bien les cinq mètres de hauteur. A peine eut-il le temps de faire un pas que le joyau s’illumina, projetant une aura orangée dans toute la pièce, comme s’il ressentait la présence de quelqu’un.

La pierre des cent vingt-quatre invincibles. Selon la légende, de nombreux guerriers ou aventuriers ont recherché cette merveille par le passé, et tout ceux qui l’ont découverte reçurent la bénédiction de Khaine, un dieu bienfaiteur d’une civilisation ancienne, si on en croyait les écrits. Suite à cela, les cent vingt-quatre individu ayant eu le droit à cette bénédiction se retrouvèrent en possession d’une force extraordinaire, faisant d’eux des héros invincibles que seul le temps saurait défaire. Une récompense qui attire la convoitise de nombreux aventuriers en herbe, dont notre cher explorateur.

Il serait le cent vingt cinquième, sa décision était prise, surtout maintenant qu’il se retrouvait face à la source de ce fabuleux pouvoir. En quelques pas, il se retrouva à quelques centimètres à peine de sa cible et, affichant un sourire triomphant, les yeux remplis d’une joie enfantine, il tendit la main pour la poser contre le cristal. Ce dernier se mit alors à luire plus intensément et un sifflement strident résonna dans toute la caverne, comme le cri désarmant d’une hypothétique créature venue des enfers. L’aura auparavant chaude et douce semblait à présent bien plus étrange, plus sombre et peu engageante. Se doutant que quelque chose n’était pas normal, l’explorateur voulu retirer sa main, mais elle ne bougea pas d’un cil. Elle semblait s’incruster dans le cristal donc les branches grandissaient pour se diriger lentement vers l’inconscient qui avait réveillé cette puissance endormie depuis si longtemps.

Tirant sa dague hors de sa ceinture, il tenta de s’attaquer au joyau, mais en vain, ses efforts restaient inutiles à présent. Il hurla de douleur lorsque l’une des branches cristallines se planta dans sa main, provoquant une sensation d’extrême brulure dans tout son corps. Il se sentait peu à peu partir, son regard se troublait, mais il pouvait ressentir une étrange force parcourir tout son être. Dans un sursaut de lucidité, il grogna de rage et tira de toutes ses forces sur son bras à présent prisonnier. Miraculeusement, il se dégagea, brisant la branche de cristal et ne laissant qu’un fragment planté sur le dos de sa main. Une gerbe de sang éclaboussa le sol autour de lui mais l’heure n’était pas au bilan des blessures : il devait fuir.

Il repartit en courant dans la galerie obscure, jetant un œil en arrière sur le cristal qui avait reprit sa forme normale, la lueur orangée disparaissant peu à peu. Estimant être tranquille pour l’instant, il s’arrêta et, à la faveur d’un rayon de lumière venu de l’extérieur, observa sa main meurtrie. Un fragment du joyau y était incrusté profondément, visiblement impossible à retirer car, étrangement, il pouvait voir les veines de son bras rejoindre l’élément étranger, semblant s’y connecter. Et puis après tout, il n’avait pas envie de se débarrasser de ce souvenir. Il était très bien là, il lui procurait un sentiment…de sécurité, de puissance même. C’était peut-être ça la bénédiction ? Mais quelque chose n’allait pas, il avait sans doute mal interprété la légende, mais ça n’avait plus d’importance.

Enfilant son gant de fauconnier pour cacher la blessure, il sortit enfin à l’air libre, le vent s’étant arrêter de souffler. Son cher faucon poussa un cri et se dirigea vers lui, refusant néanmoins de se poser sur le bras de son maître. Ce n’était pas grave. Il était de tout façon temps de rentrer à Saint Thomas, sa quête était terminée. En plus, il fallait qu’il voie quelqu’un, n’importe qui, un autre être en vie.

Quelqu’un sur qui libérer cette puissance qui lui brûlait la main, pour exprimer cet étrange sentiment qui s’emparait de lui.

Il voulait se battre. Jusqu’à en mourir.



Note : il s'agit de ce qui s'est passé lors du voyage d'Alexander hors de la région, un voyage qui a duré quelques mois. Vous comprendrez, vu la fin, que cette "bénédiction" a eu quelques effets sur le mentald e ce cher Alex. N'hésitez pas si vous voulez commenter, histoire de me donner votre avis sur ce que j'ai écrit durant ma supeeeeeer journée de boulot XD
_________________
Chaque légende a sa part de réalité...
Chaque légende à son côté obscur
Chaque imprudence a son prix...


Alexander's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pryde
Créature inconnue

avatar

Nombre de messages : 93
Origine : ...un autre monde? Ou peut-être ai-je déjà envahi le tien...
Camp : Quelque part du côté des ténèbres...

Conjoint : *smile*


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Réchauffer ton coeur.

MessageSujet: Re: Archives concernant Alexander Drachen   Mer 16 Sep - 22:22

Daxele Hanerac, j'ai trouvé d'où ça vient Cool *trop fort*

Je trouve qu'il y a trop de trucs qui finissent en "ant" dans le premier paragraphe et plus loin aussi, tu devrais varier plus les tournures de phrase.

Et pis genre là : "Après des heures passées à gravir la montagne, alors que sous ses pieds les nuages camouflaient déjà la terre ferme, l’homme atteignit une cavité dans la roche, semblant s’enfoncer au plus profond de cette forteresse de pierre."
=> qui semblait s'enfoncer, c'est mieux nee ?

stalactiques => stalactites ou mites XD

A part ça, j'ai trouvé la mise en scène moins attirante que dans les autres textes de toi qu'il m'a été donné de lire... On ne peut être parfait tout le temps, hein.

Voilà fallait pas demander des commentaires huhu *.*

Sinon, bah euh... bonne chance pour la suite ! <3 Que la force des chèvres soit avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archives concernant Alexander Drachen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Archives concernant Alexander Drachen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Panneau d'affichage [hors RP] :: † Personnages :: † Mémoires -