Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 The longest night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Killian
۩ Apprenti exorciste ۩

avatar

Nombre de messages : 1043
Origine : Quelque part en France.
Camp : Instable

Conjoint : Plus personne.


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Manger. Dormir. Hmmm euh c'est tout o_o'

MessageSujet: The longest night   Mer 22 Avr - 23:16





Citation :
AVANT TOUTE CHOSE:

Le jeu se déroule sur la planète Tir (ou Tyr), un monde parallèle de la Terre qui ressemble énormément à cette dernière; la vie s'y est développée de la même manière, et les animaux intelligents les plus répandus, les Humes, sont quasiment identiques aux Humains. Cet univers entretient néanmoins certaines dissemblances avec le monde que nous connaissons.

Pour commencer, un cataclysme a ravagé Tyr il y a 666 ans (an 0 du calendrier actuel), balayant une antique civilisation dont il ne subsiste que des ruines et quelques étranges artefacts. Vous vivez donc dans un monde relativement neuf et dynamique.

Une autre différence manifeste, c'est la magie. Elle fait partie intégrante de la planète, au point d'avoir modifié la faune et la flore d'un continent entier. La manier nécessite un certain talent naturel, assez répandu parmis les Humes: il s'agit d'une manière de penser bien précise qui permet de lever un morceau du Voile entre les dimensions. L'énergie magique s'échappe de la faille et se trouve canalisée dans le sorcier, qui l'utilise ensuite d'une manière qui lui est propre et qu'il ne choisit pas plus que la couleur de ses propres yeux (un hume naturellement doué pour manier le feu ne fera pas de télépathie).

Cependant, la majorité de la population ne sait pas que la magie existe (pas mal de gens pourraient être magiciens, mais ils n'en ont pas conscience); elle parle plutôt d'arcanotechnologie, et considère cela comme un domaine scientifique particulièrement tordu et incompréhensible, comme la physique non euclidienne ou les équations non linéaires. Le gouvernement mondial, très scientiste, encourage tout le monde à penser de la sorte, si bien que les rares qui savent la vérité ont tendance à la garder pour eux. Cela vaut aussi pour ce qui s'est produit pendant et après la Nuit de la Lune Rouge.




RESUME DES EVENEMENTS:

Brièvement, la version officielle servie par l'Etat: il y a 44 ans, le gouvernement a installé au pôle un centre de recherche top secret. Des terroristes l'ont détruit d'une attaque spectaculaire, qui a submergé le pôle nord de radioactivité. L'Etat, héroïque, a mis en place des pylônes fonctionnant à l'arcanotechnologie pour former une barrière qui contiendrait le nuage toxique. La base de Secaria a été créée pour surveiller ce nuage.

Et maintenant, la réalité.

Bien qu'il désapprouve l'usage de la magie, l'Etat n'est pas stupide, et les fonctionnaires ont très vite compris quelle fantastique quantité d'énergie serait produite par un lever de voile taille XXL. Pour mettre leur idée en pratique, ils ont construit une base secrète au pôle nord et ont très vite obtenu des résultats. Mais au lieu de lever le voile, les arcanotechniciens qui travaillaient sur place l'ont déchiré de manière monumentale, créant ainsi une faille béante dans la trame de l'univers. Il est pourtant inconcevable que les quantités d'énergies produites par les scientifiques aient pu créer une catastrophe de cette ampleur, on peut donc supposer une ingérence extérieure. Une véritable porte fut produite, bientôt franchie par un flot de créatures plus ou moins hostiles, avides d'envahir cette planète toute neuve qu'on leur offrait sur un plateau.

Pendant deux longues semaines, les extra-tyrestres se sont déversés par l'ouverture sans aucun contrôle. Le gouvernement commençait sérieusement à paniquer, lorsque la Confrérie Obscure, une alliance intergalactique aux motivations mal définies, a daigné dépêcher l'un de ses vaisseaux pour venir sauver Tyr - et croyez-moi ce n'était pas par altruisme. Avec l'aide des Rhazals, race experte en voyage inter-dimensionnel, ils érigèrent en une nuit une série d'immenses pylônes, enfermant ainsi tout le pôle nord à l'intérieur d'une barrière intangible. Car ces impressionnants édifices de pierre noire bourdonnent d'énergie, et leur technologie inconnue des tyriens constitue une véritable barrière qui grillerait sur place toute créature étrangère qui essaierait de la franchir - notez que ladite clôture n'est pas non plus très bonne pour la santé des Humes, mais au moins l'invasion a été stoppée.

Durant 44 ans, la population est restée dans un calme relatif. Les créatures qui étaient parvenues à passer se sont cachées ou mêlées à la population, elles ont prospéré en cachette et ont eu des descendants. Certaines jouent les caïds, d'autres sont plus discrètes - les Rhazals, notamment, se sont très bien intégrés en tant que commerçants dans le milieu de la magie. Il y a donc trois moyens pour un extra-tyrestre d'être arrivé sur cette planète:
- il y a 44 ans, avant que les pylônes soient posés
- être né sur Tyr de parents venus il y a 44 ans
- être passé durant les quatre derniers mois

Car oui, les pylônes ont un problème depuis quatre mois. La barrière fonctionne encore, mais mal, et de plus en plus de créatures parviennent à la traverser (ce qui reste risqué). Qui plus est, ce dysfonctionnement fait que les piliers dégagent une épaisse brume, qui a déjà atteint Secaria et s'épaissit de jour en jour, ce qui arrange bien les affaires des clandestins mentionnés ci-dessus. Sur Tyr, rares sont ceux qui savent pourquoi la criminalité a fait un bon ces derniers temps, pourquoi les sectes dangereuses poussent comme de la mauvaise herbe, et aucun Hume ne sait que la clôture est déjà devenue perméable.

Mais parmi ceux qui savent depuis longtemps que des extra-tyrestres se sont établis dans ce monde, beaucoup affluent aujourd'hui vers Secaria, avec des buts variés. Les Balayeurs, Humes courageux et/ou suicidaires qui ne rêvent que d'éliminer tous ces envahisseurs. Les créatures de tout bord, qui recherchent les leurs ou manigancent une guerre civile. Les mystiques, adeptes des nouvelles sectes. Les possibilités sont immenses, et l'avenir incertain. A vous de nous dire quel rôle vous comptez y jouer...

_________________

Un clic par ici...
Un clic par là...
Un petit dernier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghost-stories.forum-actif.net
 

The longest night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Panneau d'affichage [hors RP] :: † Vie de forum ♪ :: † Affiliés / keupins :: † Publicité -