Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Slurp ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Kaan
Maraudeur

avatar

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Slurp ?   Sam 25 Avr - 21:46

PV ! Comme ... Procès Verbal - en cas de non respect de la règle concernant les topics privés - !


Ouvrant ses magnifiques yeux dorés après de longues heures de repos diurnes, Kaan se blottit un peu plus dans les bras qui l'ont chaleureusement accueilli. Un soupir de bien-être s'échappe des lèvres de son amant alors que le brun étouffe un autre soupir. De désolation. Il est en mission - cruciale qui plus est - et ne peut en aucun cas se permettre de s'attacher à quiconque ... Quoi qu'il en soit, l'être à ses côtés ouvre tranquillement ses yeux encore ensommeillés et resserre sa prise sur la taille fine - mais masculine - du vampire. C'est normalement aujourd'hui qu'ils vont arriver à la demeure recherchée. Échangeant quelques mots sur l'oreiller, ils quittent finalement le lit - seul témoin de leurs précédents ébats - non sans avoir échangé un petit baiser.

Comme à son habitude, Kaan " emprunte ", à grand renfort de supplication et de moues adorablement attristées sur son beau visage, l'une des chemises de son amant. Chez lui, c'est devenu un simple geste, des plus naturels. Chez les hommes, il emprunte les chemises, tandis qu'il emprunte les écharpes chez les dames. C'est sa préférée de toutes et ses yeux brillent lorsqu'il l'enfile, parvenant même à faire sourire son propriétaire. Le vampire l'aime pour sa toile des plus fines et sa couleur - mélange légèrement anthracite - bien qu'elle soit un peu longue pour lui au niveau des manches. Mais peu lui importe cette fois-ci. Un pantalon grisé et le voilà paré pour le reste de la fin de journée. Un tout dernier baiser pour la route et Kaan file avant de s'éterniser.

Pour cette mission, il s'est fait cartographe. Il ne sait ni lire ni écrire mais ses connaissances des lieux sont infaillibles. De plus, si, la première fois ils avaient été étonnés, ils n'avaient pas demandé plus qu'un simple croquis du chemin à suivre. Sa touche personnelle est la simple signature de son nom, en haut à gauche. toujours en haut à gauche. Son nom est la seule chose qu'il ait appris. Il ne sait plus comment d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, il se plait à l'écrire partout. L'écriture est synonyme de connaissance, et la connaissance inspire le respect. Le nom des rues ? Jamais. Il se contente simplement de les énoncer oralement, au risque de devoir les répéter plusieurs fois. L'autre jour, il a entendu dire qu'il est " très serviable ". Il en fut très content.

Les voilà arrivés, grâce aux savantes indications du brun, encouragé puis récompensé par moult sourires tous aussi ravis les uns que les autres, réchauffant un peu plus son cœur, légèrement excité par l'enthousiasme. Intimidé par l'imposante demeure, le vampire s'examine avec une attention toute particulière, doutant. Pourtant, un simple frôlement d'épaule accompagné d'un doux sourire de son amant et il se sent rassuré. Jetant un coup d'œil au ciel, il peut voir que le soleil à presque disparu, avalé par l'horizon. Alors il peut se permettre de remonter ses manches et de défaire quelques boutons de " sa " chemise, sous le regard curieux de ses compagnons de voyage - dont un plus appuyé que les autres, le faisant sourire.

Le premier, il s'avance vers la propriété de sa cible - dont la beauté était, et est toujours, sujette à de nombreuses rumeurs circulant en ville. Frappant quatre simples coups contre l'immense porte de bois, Kaan attend, impatient, comme à son habitude. Pourtant, lorsque la poignée se tourne doucement, il sent les battements de son cœur s'accélérer. Une goutte de sueur coule doucement le long de son dos, le chatouillant. Tendu, Kaan s'attend au pire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natanakin
Esclave

avatar

Nombre de messages : 158
Origine : Devine ? <3
Camp : Pas vraiment le choix.

Conjoint : J'appartiens à toutes les belles femmes du mooonde !


Fiche personnage
Relations:
Capacités: ...foncer dans le tas ?

MessageSujet: Re: Slurp ?   Mar 28 Avr - 17:49

Charmante journée. Le jeune homme accourait du bureau, à l'étage de l'une des ailes de l'immense demeure. Madame avait ordonné : “pas un seul grain de poussière”. Ou tu passeras ta nuit à t'occuper du jardin. En ce moment, il n'avait droit qu'à travailler, être beau et fermer sa grande bouche. C'était probablement la raison pour laquelle son humeur naviguait entre rouge corrosif et noir exaspéré.
Il dévala les escaliers de marbre d'un air passablement réjoui, tandis que quatre coups résonnaient dans l'anti-chambre. Le bruit des pas dans le gravier l'avait fait lever la tête, et jeter un coup d'oeil par la fenêtre. Un petit groupe de personnes au noble maintien s'étaient avancés dans l'allée; ils semblaient correspondre à ce qu'attendait la vieille. C'est pour cela qu'il avait abandonné sa tâche, et s'avançait vers la massive porte d'entrée : si les visiteurs attendus devaient être amenés à patienter outre mesure devant la porte, Natanakin pouvait s'inquiéter pour sa nuit...

La porte fut ouverte, et c'est un léger sourire forcé qui accueillit les invités. En retrait pour les laisser passer, le jeune homme aux cheveux gris leur indiqua le salon sur la droite, tandis qu'il les observait sans en avoir l'air. Le premier, celui qui avait frappé, était aussi celui qui avait le plus saisi son attention. Un teint très pâle, bien fait de sa personne, cheveux noirs, à la fois attrayant et mystérieux... sûrement un fils de riche qui venait prendre le thé avec Tamari. Tous les autres avaient une assurance semblable, ce sentiment de supériorité qui transparaissait à travers leurs gestes ou leurs regards en sa direction. Et lui devait s'effacer, voire même baisser les yeux, n'exister que pour les servir, n'exister qu'en tant qu'un majordome bien pratique, et rien de plus qu'un majordome. Peut-être un simple objet.

Des convives de plus pour se servir de lui à leur guise, rien de bien intéressant. Madame étant dans de mauvaises dispositions, il n'aurait pas de traitement de faveur. Est-ce qu'ils s'amuseraient à l'humilier ? C'étaient ces réflexions qui traversaient l'esprit de l'esclave alors qu'il refermait la porte derrière eux, et qu'il allait suspendre manteaux et capes de voyage. Une vieille cuisinière apporta un plateau sur lequel étaient savament disposés sucreries et verres de vins ; elle les pria d'attendre un peu, la maîtresse allait arriver.
Posté dans un coin au cas où l'on aurait besoin de ses services, Shara examinait discrètement les nouveaux venus. De loin ? Puisqu'ils restaient plusieurs jours, c'était l'hypothèse la plus probable. Il devrait les supporter longtemps. Le silence se fit dans la salle : l'hôtesse venait d'entrer. Avec force politesse et sourires enchantés, elle salua chacun de ses invités, mais réserva toute son amabilité pour le plus important d'entre eux, celui dont les fières veines étaient canaux d'un sang aussi bleu que le sien.

“Natanakin, j'aimerais que monsieur visite les lieux. Nous nous retrouverons au repas de ce soir !”

Elle était déjà repartie au bras du seigneur dans un frou-frou de tissus, après lui avoir désigné d'un gracieux regard le jeune homme de tout à l'heure. Ce qu'elle pouvait être aimable lorsqu'elle s'adressait au beau monde... il avait envie de leur dire à quoi elle ressemblait quand elle avait trop bu et qu'elle s'accrochait aux rideaux pour ne pas s'écrouler comme une simple d'esprit joyeuse. Mais le moment de s'octroyer ce plaisir n'était pas encore venu...

Après un soupir inaudible, l'esclave invita platement ledit “monsieur” à le suivre dans les couloirs, en direction de la cour intérieure. Il ouvrit une porte sur leur gauche :

-Ici, vous avez la bibliothèque.

Pour l'instant, il avait l'intention de résumer la conversation au nom des pièces. Sur son visage, masque de profond ennui, évitant de croiser le regard du brun, afin de n'avoir pas à montrer sa soumission en baissant les yeux comme l'exigeait l'étiquette. Pas envie de s'intéresser à lui, et l'autre ne voyait certainement pas son existence, alors autant supporter stoïquement son travail sans efforts inutiles... on aurait dit un adolescent blasé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaan
Maraudeur

avatar

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Re: Slurp ?   Sam 9 Mai - 16:43

La porte ouverte, Kaan tombe sur un homme surprenant l’ayant surpris. Carrure imposante, teint mât – et alléchant, cheveux gris – couleur rare voire unique, ne la rendant que plus précieuse aux yeux du vampire. Pourtant, celui-ci se recule légèrement, adoptant la posture effacée des employés. Tentant de dissimuler un minimum ses émotions, le brun entre, avec un calme qui aurait pu paraître naturel … chez n’importe qui d’autre que lui. Quelque temps plus tard, une vieille femme apparaît. Cette fois, le vampire sursaute. Cependant, celle-ci ne fait que déposer quelques mets avant de repartir. Et c’est, quasiment désespéré qu’il remarque qu’elle était plus à l’aise que lui. Pour changer de sujet intérieur, il décide de focaliser son attention sur les divers « aliments » - si l’ont pouvait les nommer ainsi – et boissons disposés sur la table. Si certaines gâteries avaient l’air de lui dire « Mange-moi », d’autres, au contraire, n’attiraient en lui que de la méfiance.

Quoi qu’il en soit, la maîtresse de maison vient bien vite à leur rencontre. Et là, il sait que la rumeur circulant à son sujet est vraie. Sa beauté est d’une immensité … elle frôlait l’insolence. Et la superficialité. Cela dit, elle émerveille tout de même le vampire, qui se sent de nouveau attiré par l’appel de la chair. C’est avec une grande force mentale qu’il s’en sort avec un simple frisson. Malgré tout, l’hôtesse ne semble même pas daigner poser son regard qu’il imagine envoûtant sur sa personne. Ah, si. Juste pour signaler à son employé qu’il faudrait qu’il – lui – visite les lieux. Tant mieux. Il pourra chercher, l’air de rien, et questionner – si besoin est – l’employé sexy. Huhu.

Lorsque que ledit employé se dirige vers une pièce, Kaan ne peut que suivre. L’autre ne semble pas porter d’intérêt particulier à lui faire visiter les lieux. Le vampire est déçu. Pourtant, cela ne va pas se passer comme ça. Il ne va pas se laisser ignorer ainsi, quitte à devoir employer … … Huhuhuhu. Cependant, le fait qu’il est toujours en mission le refroidi. Légèrement. Après tout, il peut bien s’octroyer du plaisir sans pour autant qu’il n’y ait de débordement, ne ? Silencieusement, il suit son guide temporaire et, lorsqu’il lui présente la bibliothèque, son ton est … « vide » ? Voire monotone.

Non. Ce n’est pas drôle. Dire qu’aujourd’hui il est d’humeur festive … Doucement, Kaan attrape l’épaule de l’autre, le forçant presque à se retourner – au risque de souffrir atrocement si jamais vient un coup – et lui indique la bibliothèque, lui faisant comprendre qu’il aimerait y rester. Et puis tant pis si ce n’est pas à son goût. Est-ce que la phrase « Le client est roi » peut-elle se modifier de façon à devenir « L’invité est roi » ? Après tout, ce n’est qu’un nom que l’on changer. Un invité peut être client tout comme un client peut être invité. Quoi qu’il en soit, le vampire retourne sur ses pas – tournant ainsi le dos à l’humain et pénètre la bibliothèque.

Celle-ci l’intrigue au plus au point. Lui qui n’a jamais lu, voir tous ces livres l’émerveille. De plus, l’ordre et le calme qui y règne l’apaise. Il pourrait passer des heures et des heures à somnoler ici. Si ce n’est que sa première visite, Kaan se dit déjà que ce serait bien si il pouvait revenir. Dire qu’il n’a fait que visiter la bibliothèque …

Finalement, Kaan se retourne vers le guide, essayant d’interpréter son silence, s’imaginant ses pensées. Il faut dire que le silence à peser et le brun commence à s'impatienter. Si seulement l’autre n’était pas aussi silencieux. Il est plus facile de se sentir à l’aise, lorsque l’on a quelque chose à dire. Au bout de quelque temps, les yeux du vampire se mettent à briller – ces yeux qui lui ont souvent valu des réflexions ennuyeuses, sous-entendant qu’il était hérétique et autre … Ceci est peut-être l’une des manières de se venger de la manière dont l’autre l’avait ignoré. Un sourire inqualifiable – dément ? - vient orner le visage pâle du vampire. Mais au bout du compte, c’est lui qui est lassé. Alors il s’approche des livres et demande du regard la permission d’en prendre un. Un air innocent vient de s’installer sur son visage … accompagné d’un doux sourire angélique.

Il vient de s’auto-attribuer une nouvelle mission : exaspérer sa nouvelle cible …
... en évitant que le tout lui retombe dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natanakin
Esclave

avatar

Nombre de messages : 158
Origine : Devine ? <3
Camp : Pas vraiment le choix.

Conjoint : J'appartiens à toutes les belles femmes du mooonde !


Fiche personnage
Relations:
Capacités: ...foncer dans le tas ?

MessageSujet: Re: Slurp ?   Dim 17 Mai - 16:34

Il l'avait touché. Les yeux gris se posèrent sur ces doigts qui serraient doucement son épaule, sur ce contact étranger non désiré. Il planta immédiatement son regard dans celui de l'hôte avec une agressivité peu coutumière. Qu'est-ce que tu veux ? Jamais personne n'avait osé effleurer la maîtresse de maison... Mais on pouvait s'autoriser ce genre de choses avec lui, ce n'était qu'un esclave après tout. Il n'avait pas son mot à dire.

C'est alors qu'il lui désigna la chambre aux livres, dans laquelle il pénétra sans plus de manières. Tu ne sais pas parler, cher petit bourgeois ? Réprimant un grognement irrité, Natanakin se força à ne pas s'adosser au mur du couloir pour attendre, mais se montrer prévenant -dans la limite de ses capacités- et se placer devant la porte grande ouverte sans rien dire.
L'invité semblait d'une niaiserie assez bizarre. Tantôt un sourire, tantôt une mine froide qui pouvait s'apparenter à de la bouderie. Encore un de ces enfants gâtés capricieux, qui, tout bercés dans le luxe qu'ils étaient, en avaient l'esprit quelque peu dérangé... il resta impassible face à l'espèce de demande. Depuis quand avait-on besoin de la permission d'un esclave ?

Soupir.

Allait-il lui faire une scène de ce genre à chaque pièce visitée ? Si c'était le cas, on n'était pas sortis de l'auberge. Une épaule contre le chambranle de la porte, le jeune homme étudiait la pièce d'un air las, tout en évitant soigneusement de regarder le monsieur en question qui n'avait pas encore eu l'amabilité de lui dire son nom.

-Si vous avez l'intention de lire, je suppose que ma présence n'est pas nécessaire.

Le ton était neutre, bien qu'on puisse déceler une note peu aimable dans ses paroles. Il devait finir de nettoyer le bureau avant le repas du soir, où il aurait certainement encore du travail. Décidément, ça n'était pas une période faste !

Sans attendre de réponse, Natanakin s'apprêtait à faire demi-tour, jusqu'à ce qu'une considération arrête son mouvement. Si Tamari apprenait qu'il avait saisi le premier prétexte pour abandonner l'invité à son triste sort au milieu du cimetière de papier, sa nuit serait certainement passée à remettre en état le jardin, et il n'aurait pas fini d'en baver au cours des jours à venir.

Re-soupir.

Ne restait plus qu'à prier pour qu'on lui donne congé. Mais quel culot tout de même, jouer les rats de bibliothèque alors qu'il était sensé visiter la maison ! Pourquoi ne pouvait-il pas le tuer tout de suite, et cacher le corps derrière un buissson ? ...cela serait du gâchis, avec un tel visage... bon, d'abord on abuserait de lui, et après on le tuerait. Cela semblait un assez bon programme.

-...je dois vous montrer le reste, messire.

Ces pensées impures ne se lisaient absolument pas dans ses yeux couleur d'un ciel d'hiver. A vrai dire, elles restaient en l'état d'hypothèses, qui risquaient simplement de se concrétiser au cas où l'invité deviendrait trop énervant... beaucoup trop énervant. On ne pourra jamais dire que réfléchir aux conséquences est une qualité de notre cher damoiseau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaan
Maraudeur

avatar

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Re: Slurp ?   Mar 14 Juil - 14:56

Quelque peu perdu dans la machination machiavélique de son plan aussi farfelu que sa personne, Kaan abandonne la description de la pièce qui l'intéressait tant il n'y a que quelques minutes, oubliant momentanément la présence de l'être qui était - et qui est toujours - au centre de ses préoccupations. Il jette un rapide coup d'œil dans la direction de son guide improvisé et, au son du soupir intercepté, son manège semble faire son effet. Pourtant, le visage hâlé reste impassible.

-Si vous avez l'intention de lire, je suppose que ma présence n'est pas nécessaire.

Un nouveau son vient sortir le vampire de son imagination quelque peu déplacée. Le son de sa voix. Il part déjà ? Cette fois-ci, c'est de la bouche exquise du brun qu'un soupir boudeur vient pointer le bout de son nez. Non il ne comptait pas lire. Mais oui sa présence est nécessaire. Voire obligatoire. Le regard plus qu'agressif que lui avait lancé l'argenté ne lui avait pas fait peur ... il n'avait fait que l'exciter un peu plus. Bien sûr qu'il sait qu'il joue avec le feu. Se retournant enfin vers l'esclave, il découvre celui-ci en train de soupirer de nouveau. Regard interrogateur. Est-ce qu'au final il acceptait bien de le trimballer partout dans la demeure ? Regard excité. Kaan a déjà une idée de ce qu'il lui fera subir dans la prochaine pièce. Sourire pas si innocent que ça.

-...je dois vous montrer le reste, messire.

Messire. Ce terme ne lui plait pas, mais il veut bien, en attendant qu'il lui livre son fabuleux prénom, se contenter de ça.

Dehors, le soleil se fond avec l'horizon et les ténèbres s'installent tranquillement dans l'immense bâtiment, incitant les yeux à se plisser afin de distinguer quelque chose. Kaan sourit. La noirceur, c'est son élément, ça. Sans bruit, il se glisse jusqu'à l'humain - pas trop près, vu les pulsions meurtrières qu'il pourrait avoir - et lui chuchote, tout bas, près de l'oreille.

- Allons voir " le reste " alors ...

Un discret murmure, entendu grâce à la proximité actuelle de leurs corps. Mais, prudent, Kaan se recule immédiatement. Il aime le danger, d'accord. Il n'aime pas se faire frapper, d'accord aussi. Excité, il lui tarde de visiter la pièce suivante, aussi jette-t-il un coup d'œil dans le couloir. Un couloir long ... qui laisse de nombreuses salle à découvrir. Soit de nombreuses opportunités pour faire craquer l'argenté ... Un sourire pas très catholique vient orner son visage alors qu'il laisse passer son guide, prêt à le suivre. Jusqu'au bout du monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natanakin
Esclave

avatar

Nombre de messages : 158
Origine : Devine ? <3
Camp : Pas vraiment le choix.

Conjoint : J'appartiens à toutes les belles femmes du mooonde !


Fiche personnage
Relations:
Capacités: ...foncer dans le tas ?

MessageSujet: Re: Slurp ?   Lun 20 Juil - 12:43

Le gosse de riche aime jouer. Le gosse de riche aime les insinuations douteuses. Le gosse de riche va finir par se prendre un bouquin dans la figure.

Comme s'il avait senti l'aura électrique qui avait soudainement entouré l'esclave, l'hôte de Tamari s'écarta vivement. Bon réflexe. Natanakin, qui d'ordinaire ne faisait pas l'affront de repousser les avances de jeunes et jolis damoiseaux, ne pouvait tout simplement pas supporter celui-ci. Il éprouvait d'ailleurs une hargne féroce contre tous ceux qui profitaient de leur rang social pour maltraiter les autres. Et prendre un esclave pour un jouet sexuel relevait des crimes inexcusables d'après le jeune homme.
Pour l'instant, l'ordre de la Dame faisait légion, et il sentait peser sur lui les punitions qu'il avait déjà reçues lorsqu'il faisait des bêtises. Mais si cet horripilant visiteur croyait ne rencontrer aucune résistance comme ç'avait dû être le cas chez d'autres proies, il se fourrait le doigt dans l'oeil jusqu'au pied...

L'esclave, non sans lui avoir jeté un regard noir des moins engageants, quitta la pièce et s'avança dans le couloir. Il ne prit pas la peine de l'attendre et se planta devant la prochaine porte en regardant droit devant lui.

-Salle d'eau.

Pas besoin de lui faire visiter ça. De toute manière, moins il visiterait de choses, plus vite la promenade se terminerait, et plus vite il en serait débarrassé. Il reprit la marche une demi seconde plus tard et, au détour du couloir, annonça :

-Salon aux masques.

Une grande double porte de bois les attendait. Cet endroit était une étape obligatoire car il faisait la fierté de Tamari et celle-ci ne manquerait pas de demander à son hôte ce qu'il en avait pensé. Natanakin hésita un instant à ouvrir le tout d'un grand coup de pied pour montrer son degré d'irritation, mais il risquait d'abîmer la porte et ça, ça ne serait pas bon pour son avenir proche. Il finit par ouvrir la porte manuellement et s'écarta pour le laisser passer. Qu'il visite donc tout seul.

C'était un boudoir assez spacieux, décoré de façon originale : des dizaines de masques recouvraient les murs à hauteur d'yeux. De déguisement tribaux aux fantaisies de carnaval, tous les visages aux regard vide étaient autant d'habitants pour cette partie de la maison. Cette ambiance mystérieuse n'emballait pas excessivement le jeune homme aux cheveux gris. Il attendait impatiemment que l'autre en ait fait le tour, enfermé derrière un mutisme significatif.


[Si tu n'as pas assez de matériel pour une réponse ou que tu veux que j'arrange un truc, MP moi n_n]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Slurp ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Slurp ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Agnosia :: Abellion :: Quartier riche -