Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Oh, une mansarde! (PV Alexander -- NC-17)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Oh, une mansarde! (PV Alexander -- NC-17)   Mar 2 Juin - 22:54

A partir du moment où Alexander m'a annoncé que la majorité de ses histoires étaient réelles, je ne l'ai plus vraiment écouté. Je sais, c'est un peu méchant. Mais là, le peu d'adrénaline qui me restait de la course poursuite viens de retomber et, du coup, mon corps a un peu de mal à suivre. Néanmoins, je me reprends assez vite et arrive à faire la discussion au conteur, pendant que nous continuons de marcher. Sauf qu'en fait, je me demande quoi faire. Car aller demander à Killian si on peut l'héberger, alors que c'est la nuit, est une très mauvaise idée. La journée, le blondinet n'est déjà pas très net mais une fois que le soleil se couche, il y a des moments où il arrive à me faire peur. Alors, arrivé à un carrefour, je m'arrête pour réfléchir.

-En fait... Je crois que c'est pas une très bonne idée... Ces derniers temps, il va pas très bien, alors...


Je me tourne vers l'humain et lui adresse une petite moue ennuyée. Puis, soudain, je me met à sourire : je sais où aller. Comme un enfant, je le prend par la main en lui disant de me suivre et je l'entraîne dans un dédalle de petites ruelles, jusqu'à arriver devant une petite porte dissimulée derrière des cageots. Je l'ouvre et grimpe l'escalier sur lequel elle donne et débouche dans une petite mansarde avec quelques matelas et une table, sur laquelle trône une lampe à huile. Il n'y a que nous dans le bâtiment.

-Voilà... C'est pas terrible, mais c'est mieux que la forêt, hein?

A nouveau, j'esquisse une petite moue. Puis, un voile sombre tombe brusquement devant mes yeux. Quand je récupère mes sens, après moins d'une minute me semble-t-il, je suis couché sur un des matelas et Alexander est sur moi, entre mes jambes écartées. Un de mes bras se trouve autour de sa taille et de l'autre je m'accroche à ses épaules. Je rougis un peu mais ne dit rien, me contentant de relâcher la pression que j'exerce sur lui. Que lui dire? Je ne sais même pas comment je suis arrivé dans cette position. Tout ce dont je suis certain, c'est que je meurt d'envie de l'embrasser.


Dernière édition par Emeliathys le Mer 3 Juin - 0:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Drachen
Conteur ~ Explorateur

avatar

Nombre de messages : 428
Origine : Cherches et tu trouveras...ou pas
Camp : Neutre-Mauvais à tendance indifférent

Conjoint : Ma conscience


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Frapper avec ma jolie dague, et donner de puissants coups avec mon bras gauche, qui ne ressent pas la douleur.

MessageSujet: Re: Oh, une mansarde! (PV Alexander -- NC-17)   Mar 2 Juin - 23:26

Alors qu'ils marchaient, la discussion continuait. Alexander avait bien remarquer que Jayden semblait ailleurs, pour une raison tout à fait inconnue. Pas grave, il continuait comme même de parler, il était d'humeur bavard en cette belle soirée. Peut-être le jeune homme est-il épuisé par les évènements à l'auberge ? pas impossible, il n'avait peut-être pas l'habitude des bagarres d'ivrognes, contrairement à Alexander. A ça, il en avait combattu des ivrognes dans les auberges de voyage, il n'y avait presque que ça. Oh, son compagnon s'est arrêté ? Donc ce mystérieux ami ne serait finalement pas un hôte acceptable pour ce soir...cela posait un problème en effet.

"Alors...la forêt ? Parce que je ne connais pas trop d'autres endroits qui..."

Pas le temps de finir la phrase, Alexander venait se faire attraper la main et se faisait maintenant entraîner par Jayden. Le jeune homme savait apparemment où aller, c'était plutôt une bonne chose après tout. Bon d'accord, il ne lui faisait pas totalement confiance, mais il ne semblait pas dangereux, et vu les jolies péripéties qu'ils ont subi ensemble...Et les voilà devant une maison apparemment abandonnée, sans être spécialement délabrée, enfin il avait déjà vu pire. Largement pire. De l'extérieur, c'était parfait pour passer la nuit, Jayden avait trouvé l'endroit idéal ! Une fois à l'intérieur, Alexander fit rapidement le tour de la pièce, c'était visiblement à son goût. Il alluma la lampe à huile qui projeta une faible lueur tamisée dans la pièce. Niveau éclairage ce n'était pas génial, mais suffisant pour ne pas se cogner contre les murs en lançant toute sorte de jurons, ce qui serait, sans doute, peu classe comme situation.

"C'est parfait pour cette nuit, je ne savais même pas que cette maison était inhabitée, sinon j'y serais venu plus souvent."

En plus, les matelas semblaient assez confortables et accueillants, quoi de mieux ? Une étreinte amicale peut-être ? Car c'était ce qui se passait là non ? C'était...une minute, c'était Jayden qui le prenait dans ses bras ? Qu'est ce que ça veut dire ? Un câlin amical ? plus ? Qui ? Que ? Quoi ? Dont ? Où ? Et voilà qu'il se laissa entrainer sur le matelas et le voilà à présent allongé sur Jayden, placé stratégiquement entre ses jambes alors que ce dernier pose ses lèvres sur les siennes. Une minute ? Il l'embrassait ? Mais ça va trop vite, c'est totalement fou, c'est juste...agréable...oui en fait c'était pas si déplaisant que ça, au contraire, il se surprit même à répondre gentiment à ce baiser improvisé. Puis ce moment se termina, et leurs visages se reculèrent, Alexander fixant Jayden dans les yeux, cherchant une réponse, un signe, quoi que ce soit. Le jeune homme sembla lui aussi surprit en réalité. Il n'avait pas dû vraiment se rendre compte de ce qu'il venait de faire, et le jeune conteur avait du mal à s'en rendre compte également.

*De si près...son visage me semble encore plus beau que je ne le pensais...et si je...oh après tout, c'est lui qui a commencé hein, donc...revanche ?*

Oui, revanche, voilà ce qu'avait décidé notre brillant conteur. Très bien mister Jayden, vous avez provoquer le lion qui dormait, même si une telle métaphore semble exagérée. Toujours est-il qu'Alexander mit son "plan de revanche" à exécution. Se collant un peu plus à Jayden, d'une manière tout à fait intentionnelle, il rapprocha à nouveau son visage et captura sans crier gare (quelle idée de crier à un moment pareil en même temps) les lèvres de Jayden, lui offrant ainsi un baiser empli de douceur, de mystère, plein de sensualité. cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas embrassé quelqu'un ainsi, cela lui avait apparemment manqué. sa main droite caressa la joue du jeune homme, approfondissant ainsi doucement l'étreinte. Finalement, cette soirée n'était pas si mauvaise que ça, et se faire éjecter de l'auberge semblait avoir été une bonne chose...
_________________
Chaque légende a sa part de réalité...
Chaque légende à son côté obscur
Chaque imprudence a son prix...


Alexander's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Oh, une mansarde! (PV Alexander -- NC-17)   Mar 2 Juin - 23:52

Alexander a l'air au moins aussi surpris que moi et, un peu gêné, je me mordille la lèvre inférieure. Aurais-je été sous ma forme de chien que j'aurais dressé les oreilles : je n'ai pas le même goût que d'habitude. Or, n'ayant ni mangé ni bu depuis un moment, je ne vois qu'une seule explication possible. Et j'aimerais mieux ne pas y penser. Ais-je embrassé le conteur, pendant ce moment de pseudo-inconscience? Soudain, je comprends. Je pense un instant à m'expliquer auprès de l'homme toujours couché sur moi, mais je renonce quand je le sens se coller un peu plus à moi. Fermant les yeux, je me laisse un moment ennivrer par son baiser puis j'y prends part, glissant une main sur sa nuque. Je frissonne un peu, car l'avoir entre mes jambes -même si nous sommes encore tout deux habillés- ne me laisse pas indifférent.

-Au fait... Jayden, c'est un surnom... Mon nom complet, il est trop compliqué.

Cela, j'ai à peine pris le temps de lui murmurrer, avant de recommencer à l'embrasser, avec un peu plus de fougue. C'est bien trop tôt et pourtant, mon corps s'enflamme déjà. Alors, je me fais un peu plus entreprenant, venant caresser son dos, sous ses vêtements que je n'ose retirer pour le moment. Après tout, j'ai bien de la chance qu'il ne me repousse pas. Il est donc préférable que je réfrène mes ardeurs et que je prenne mon temps. Mais c'est si difficile!

-Tu n'as pas chaud?

Comment ça, ma tentative de déshabillage fait pitié?! Mais d'abord, j'ai vraiment chaud, moi! Maintenant, s'il a froid, je me ferais un plaisir de le réchauffer! Niéhéhé... Oui, bon, soit... En plus, il doit s'en être rendu compte, que j'ai chaud. Parce que dans ce cas-ci, bien souvent, ça implique une autre réaction sur laquelle je ne m'étendrais pas. Vous avez tous deviné, j'en suis sûr!
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Drachen
Conteur ~ Explorateur

avatar

Nombre de messages : 428
Origine : Cherches et tu trouveras...ou pas
Camp : Neutre-Mauvais à tendance indifférent

Conjoint : Ma conscience


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Frapper avec ma jolie dague, et donner de puissants coups avec mon bras gauche, qui ne ressent pas la douleur.

MessageSujet: Re: Oh, une mansarde! (PV Alexander -- NC-17)   Mer 3 Juin - 0:25

Un léger sourire. Il se doutait bien qu'il s'agissait d'un surnom, ou quelque chose du genre. Ça ne le dérangeait pas au final, c'était juste un joli surnom, pas de quoi en faire un drame...surtout à un moment pareil ! Il voulut rétorquer quelque chose, mais les lèvres de Jayden l'en empêchèrent, il faut dire aussi qu'elles étaient très persuasives. Oh, mais celles d'Alexander aussi, et sa langue, à l'image de son maître, est d'une nature exploratrice, aussi elle n'hésita pas à quémander le passage pour aller rencontrer sa jumelle dans une danse plus passionnée que précédemment. Entre deux baiser brûlants, notre cher conteur parvînt néanmoins à murmurer dans un souffle :

"J'espère que tu me diras ton vrai nom plus tard. Mais Jayden...j'aime bien aussi."


Oh, voilà que son camarade se montrait d'humeur explorateur, ce qui était au goût d'Alexander qui, visiblement, appréciait ce genre de caresse, en témoignait la douce chaleur qui s'emparait de tout son corps...dont une partie plus intime de ce même corps qui, lui aussi, commençait à s'éveiller gentiment. et vînt alors une question incongrue : avait-il chaud ? Oh oui bien sur que oui, il allait d'ailleurs le montrer d'une bien belle manière. Se redressant légèrement au dessus de Jayden, il entreprit de déboutonner lentement le haut de sa tunique, laissant cette dernière glisser le long de son dos pour ensuite rejoindre le sol, dévoilant ainsi un corps finement sculpté par de nombreuses années d'errance dans la nature. Une ou deux cicatrice pouvait être visible, mais elle ne faisait qu'ajouter un peu de charme et n'était que peu gênantes.

"Je crois que cela répond à ta question...et il me semble, si je ne me trompes pas...que toi aussi, n'est ce pas ?"


Tout en disant ses mots, l'une de ses main passa très innocemment (ou pas >>) sur l'entrejambe de Jayden, tandis qu'Alexander arborait un sourire véritablement amusé. cela faisait si longtemps qu'il ne s'était pas divertit de la sorte, aussi il comptait bien en profiter un peu ! Cette chère main exploratrice ne resta pas longtemps à cet endroit indiscret, elle préférait patienter et décida d'aller déboutonner tranquillement le haut de Jayden, caressant au passage le torse mis à nu du jeune homme. Fixant son amant dans les yeux, il se baissa légèrement et l'embrassa à nouveau, sa langue descendant ensuite explorer la nuque de Jayden : en tant qu'explorateur, on aime découvrir les endroit sensibles n'est ce pas ? Et plus le temps avançait, plus le jeune conteur sentait le désir monter en lui, son corps bouillonnait presque d'impatience, cela ne faisait que le faire se sentir plus vivant que jamais, un vrai plaisir.
_________________
Chaque légende a sa part de réalité...
Chaque légende à son côté obscur
Chaque imprudence a son prix...


Alexander's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Oh, une mansarde! (PV Alexander -- NC-17)   Mer 3 Juin - 22:28

-Biensûr... Pourquoi je te le dirais pas...?

Emeliathys esquissa une petite moue déçue quand Alexander se redressa. Car sa chaleur lui manquait. Observant la peau qui se dévoilait, il ne put retenir un sourire. Il était magnifique! Se redressant un peu sur ses coudes, il posa une main sur le torse du conteur, le caressant doucement. Sous ses doigts, une cicatrice se dessina et il l'effleura un moment. Il s'apprêtait à répondre à une question stupide quand une main curieuse le fit longuement frissonner. Se laissant retomber en arrière, il eut un petit rire en sentant sa chemise s'ouvrir, se laissa embrasser puis poussa un léger soupir aux baisers sur sa nuque. Qu'il ne s'avise pas de mordiller, ou il était perdu!

-Surtout... Surtout, ne me mord pas là...


Souffla l'hybride, avant de renverser Alexander sous lui. Il avait envie de s'amuser un peu! Envoyant sa chemise plus loin, il laissa ses mains parcourir le torse du conteur, bientôt rejointes par ses lèvres. Arrivé à la bordure du pantalon, il se redressa pour capturer les lèvres de l'homme sous lui, tandis qu'il s'occupait de le dévêtir. Après tout, même s'ils n'allaient pas encore plus loin, ce serait bien plus pratique. Parce qu'il lui était déjà arrivé de devoir annuler un câlin à cause d'un pantalon qui refusait de s'ouvrir. C'était très agaçant. Mais, alors que l'attache abandonnait toute résistance, il ne put s'empêcher de murmurer un petit commentaire, tout en lui mordillant l'oreille.

-Tu as la peau super douce!
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Drachen
Conteur ~ Explorateur

avatar

Nombre de messages : 428
Origine : Cherches et tu trouveras...ou pas
Camp : Neutre-Mauvais à tendance indifférent

Conjoint : Ma conscience


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Frapper avec ma jolie dague, et donner de puissants coups avec mon bras gauche, qui ne ressent pas la douleur.

MessageSujet: Re: Oh, une mansarde! (PV Alexander -- NC-17)   Mer 3 Juin - 23:11

Alexander ne pouvait qu'admirer le talent d'exploratrices dont faisant preuve les mains de Jayden. L'une d'elle effleura une cicatrice et se promena sur son torse, laissant derrière elle comme une trainée de chaleur dans le corps du jeune conteur. Il vit bien que son compagnon allait répondre à sa question qui, soit dit en passant, étant totalement inutile, ce n'était que pour la forme. Et la petite main curieuse d'Alexander vînt interrompre la réponse qu'allait sans doute formuler Jayden et acheva de déboutonner cette chemise pour le moins gênante. Tient, le baiser dans la nuque semble produire son petit effet, ce qui fit sourire le jeune homme qui murmura d'une voix amusée :

"Oh...sinon quoi ?"

Ne jamais dire à Alexander de ne pas faire quelque chose est le meilleur moyen de le pousser à le faire. Mais il n'eut pas le temps de mettre son plan machiavélique (J'exagère ? A peine...) à l'œuvre car il se sentit renverser et se retrouva ainsi sous Jayden, une position qu'il trouvait...très excitante à vrai dire, elle ne lui déplaisait pas, et il faut avouer que la vue est superbe ! Les mains du jeune homme, et ses lèvres sur son torse...toutes ses attentions faisaient frémir le jeune conteur qui sentant déjà l'adrénaline circuler doucement dans son corps, le désir montant au fur et à mesure. Et si en plus on le complimentait sur la douceur de sa peau...gagné, le voilà qui rougissait légèrement, chose qui ne lui était pas arrivé depuis fort longtemps. Et...par tous les saints (mais que viennent faire les saints ici ?), il ne put empêcher un soupir de plaisir se faire entendre alors que son oreille se fit gentiment mordiller. S'il s'en prenait à des endroits sensibles dans ce genre, alors c'était la guerre ! Enfin façon de parler, car dans ce cas la guerre était plus agréable à ce moment précis.


"Tu me flattes...j'aime beaucoup la tienne aussi...particulièrement au niveau...de ton cou...hum..."

Et sans crier gare (encore ?), il releva légèrement la tête et donna un coup de langue au niveau de la clavicule et remonta au niveau de la nuque, l'embrassant à nouveau et se permettant cette fois de la mordiller gentiment, il avait bien remarqué que cet endroit semblait assez sensible. Pendant ce temps, ses mains, toujours aussi exploratrices que leur maître, n'étaient pas en reste : l'une d'elle caressa les cheveux de Jayden, des cheveux très doux au toucher d'ailleurs, alors que l'autre commençait à descendre pour s'occuper de ce gênant pantalon que portait le jeune homme, un obstacle non désiré. C'est vrai, après tout lui-même venait de sentir son propre pantalon se déserré de plus en plus, signe qu'un obstacle gênant supplémentaire de sa personne venait de partir.

"Les vêtements sont parfois si...gênants...tu ne trouves pas ?"
_________________
Chaque légende a sa part de réalité...
Chaque légende à son côté obscur
Chaque imprudence a son prix...


Alexander's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh, une mansarde! (PV Alexander -- NC-17)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh, une mansarde! (PV Alexander -- NC-17)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Autres [hors RP] :: † Archives :: † Posts archivés -