Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Viktor Reichert, Régent de la Maison du Dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Viktor Reichert
Φ Régent de
La Maison du Dragon Φ

avatar

Nombre de messages : 23
Origine : Abellion
Camp : Neutre...le mien en somme.

Conjoint : Tant de prétendants, aucun élu...


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Epeiste confirmé, manie la rapière et la lance à la perfection. Manipule très bien les gens aussi...

MessageSujet: Viktor Reichert, Régent de la Maison du Dragon   Lun 5 Oct - 23:50

  • Thème:




I- Identité


  • Nom : Reichert
  • Prénom : Viktor
  • Surnom : Seigneur, Régent, on le nomme souvent par son titre suivit de son nom. Les personnes les plus proches de lui plaisantent en le nommant affectueusement Diestro (en rapport avec son habilité à l'épée) ou d’autres surnoms plus ou moins affectueux, un luxe dont peu de gens peuvent se vanter.

  • Age : 34 ans

  • Camp : Neutre
  • Origine : Abellion

  • Race : Humain
  • Relations : Toute personne appartenant à l'Ordre du Rubis, il est également très proche du Prince. La régente de la maison, sa femme, est morte quelques temps après s'être violemment disputée avec lui, laissant la place vacante. Certaines rumeurs disent qu'il connaîtrait un étrange conteur habitant St Thomas, qu'il n'aurait pas réussi à vaincre en duel. Enfin, n'en parlez pas près de lui, sauf si vous voulez vérifier son habilité à l'épée...

  • Profession : Régent de la Maison du Dragon (Ordre du Rubis)
  • Maître/apprenti de : Son défunt père

  • Animal familier : Un rouge-gorge qu'il nomme Idile. Ce dernier ne lui appartient pas, mais s'est étrangement lié d'amitié avec Viktor, venant parfois le voir à une fenêtre, ou dans la rue, furtivement.


II- Apparence physique


  • Physique : Viktor est l’exemple même de l’homme ayant plutôt bien vieilli. Il n’a rien à envier à tous ces nobles jeunots que tous disent parfaits car encore jeunes et vigoureux. Assez grand, un corps fin et finement musclé par ses heures d’entraînement, on peut dire en toute modestie que c’est un bien bel homme. Son visage, peu marqué par le dur travail du temps (alimentant ainsi les rumeurs si une prétendue nature vampirique ou démoniaque de ce cher régent), reste néanmoins dur et sévère, affichant clairement son attitude plus ou moins dominatrice sur les nobles de rang inférieur. Ses yeux, assez fins et peu expressifs, sont comme deux émeraudes légèrement grisées avec le temps et s’accordent parfaitement avec ses cheveux longs qui, initialement bruns, ce sont quelque peu décoloré au fil du temps, bien que cela n’enlève en rien à sa beauté, selon les dires de la cour. Nous noterons également le bouc sur son menton, taillé et soigné comme il le faut, correspondant parfaitement avec la mode actuelle chez les nobles masculins n’ayant pas une pilosité inexistante, comme de nombreux autres jouvenceaux prétentieux.

    Si nous parlions de ses vêtements ? C’est relativement simple en vérité, il ne porte que des beaux atours réservés à la noblesse de son rang. Bien que d’autres régents aiment se vêtir de costumes d’apparat tape à l’œil, Viktor lui, préfères les tenues simples et classes, sans trop en faire. Comme de nombreux nobles, il porte un pourpoint blanc avec un rabat autour du cou, le tout surmonté d’une longue veste en cuir marron de qualité exceptionnelle, faite sur mesure pour mettre en valeur sa silhouette, avec quelques gravures sur le cuir pour décorer l’ensemble. Il porte des gants de soie bien sur, ce petit plus bien propre à la noblesse d’Abellion. Pour ce qui est de la partie basse de ce gentleman (mais comment osez-vous le regarder en dessous de la ceinture ?), un simple pantalon en soie beige dessinant agréablement la forme des ses jambes, ainsi que des bottes de cuir dont la valeur doit équivaloir à quatre années de salaire d’un commerçant respectable.

    Fait surprenant : Viktor est toujours armé, même lors des soirées mondaines, ce qui lui équivaut de nombreux reproches dans le dos. Généralement, il porte sa rapière à la ceinture, dans un fourreau magnifiquement ouvragé. Une arme de maître assurément, fabriquée par un forgeron ayant des siècles d’expériences, si ce n’est plus, une lame magnifique au final. C’est tout ce que vous verrez, mais tout le monde sait que ce cher régent possède diverses armes secrètes habilement cachées dans ses vêtements : couteaux, lance fléchette, tout ce qu’il faut pour se défendre au cas où quelqu’un voudrait l’assassiner.

    Malgré tout, il reste un bel homme, à la fois beau et effrayant, provoquant attirance et peur. Ce qui n’empêche pas de nombreux courtisans et courtisanes de venir chercher ses faveurs, briguant ainsi la place de régente de l’ordre du rubis laissée vacante depuis peu.

  • Signe(s) particulier(s) : Plusieurs cicatrices parcourent son corps, résultats des nombreux duels auxquels il a participé.


III- Profil psychologique


  • Caractère : En apparence, Viktor est quelqu'un de calme, froid et sur de lui, restant très distant des autres personnes. Bien sur, il n'est pas associable, son rang lui interdit un tel privilège. C'est donc avec sourire et politesse qu'il s'adressera à ses semblables, qu'ils soient riches ou pauvres, car il ne fait pas la distinction. Un noble reste aussi pourri qu'un voleur, voilà la réalité à ses yeux. Il en est d'ailleurs la preuve vivante car, en effet, la manipulation est l'une de ses secondes natures. Semer la zizanie et le doute parmi les autres nobles est un exercice qui l'amuse follement, c'est pourquoi il ne s'en prive jamais. Néanmoins, il s'en prendra rarement à sa propre maison, ses "enfants" étant très importants à ses yeux, il sera toujours loyal envers eux. Enfin, jusqu'à ce que ceux-ci ne tentent de le destituer de sa place, et ceux qui ont trop maladroitement essayé se sont retrouvés engagés dans un duel face à un épéiste de talent et prompt à faire couler le sang. Enfin, tant que vous ne chercherez pas à le doubler, vous aurez un allié de poids à vos côtés.

    Lors des soirées mondaines, courtoisie, politesse et rond de jambe envers les rares personnes de son rang sont de mise. Les rires polis et autres galanteries ne sont plus un secret pour lui, mais il est évident que ce n'est qu'un masque, comme tous les nobles. Les rares personnes à connaître sa vraie nature le décrivent comme un homme doux et sensible aux merveilles de la nature, un être renfermant en son cœur une douce mélancolie presque agréable. Un individu somme toute très charmant et d'agréable compagnie, faisant chavirer de par sa douce aura les femmes et les hommes voulant s'attirer ses faveurs. Mais bon, face aux courtisans, il n'offrira que son indifférence et son calme légendaires, agrémentés de quelques politesses d'usage.

    Passons maintenant, pour finir, à la troisième et dernière partie de sa personnalité, j’ai nommé : « l’attitude du duelliste ». Car ce cher Viktor est très différent lorsqu’il s’agit d’un duel. Finit la gentillesse et les ronds de jambe, une fois le premier salut effectué, vous n’aurez en face de vous qu’une machine à tuer, n’agissant que dans l’unique but de pourfendre votre cœur ou n’importe quel autre point vital vous rattachant encore à la vie. Selon son humeur, il pourra se montrer simple et implacable, vous anéantissant en une simple et rapide attaque, mais cela peut parfois ne pas le satisfaire. C’est pourquoi il peut décider de vous vaincre à petit feu, vous blessant légèrement à de multiples reprises, tandis qu’un grand sourire presque enfantin éclaire son visage. Mis à par ça, il respecte ses adversaires, avec lui les insultes et autres moqueries se font rares et, si elles sont présentes, ne sont que des marques d’affections destinées à un adversaire à sa juste valeur. Il reste également très honnête et fair-play, il évite soigneusement les coups bas lors d’un duel (mais dans les soirées mondaines, il en use et abuse) et n’attaquera jamais un ennemi à terre.

  • Passions/loisirs : le duel (à l'épée ou à la lance) est son péché mignon. Il apprécie les longues promenades, les belles musiques (le violon, le piano, la flûte et le luth trouvent facilement grâce à ses yeux) et les charmantes compagnies. Observer et manipuler les gens est également une véritable source d'amusement à ses yeux.

  • Phobies/cauchemar : Être destitué de son rang et ne pas atteindre son but. Il est également très mal à l'aise dans les cimetières et les catacombes, des lieux qu'il évite soigneusement.
  • Rêve/ambition : Cela peut paraître cliché, mais il recherche le pouvoir. La place du prince est donc très prisée à ses yeux. Au fond de lui, il aurait aimé une vie plus simple de vagabond solitaire. Enfin, le confort et le luxe que lui offre son rang ne sont pas à négliger.

  • Manies : Se passer lentement la main sur ses cheveux, se caresser le menton lorsqu'il réfléchit, tant de petites manies tout à fait banales qu'il cache de son mieux lors des soirées mondaines.



IV- Histoire


  • Passé : Mon père était le régent de la Maison du Dragon, qui appartient au prestigieux Ordre du Rubis. C’était un homme bon, il n’aimait pas vraiment les machinations de la noblesse et se contentait de régner honnêtement. Cela ne l’a pas bien sur pas empêché de m’apprendre les rouages de la manipulation, car il savait que j’en aurais besoin pour affronter les autres nobles et membres de la famille qui briguaient la plus haute place de l’ordre. C’était, en quelque sorte, mon instructeur. Il m’a également enseigné la musique et la danse, comme tout noble qui se respecte, mais aussi l’art du duel, le maniement de l’épée. C’est ce qui l’a perdu je pense. Non, je suis même sur. Après tout, j’ai été l’instrument de sa perte, mais je pense qu’il s’y attendait.

    _ L’élève finit toujours pas dépasser le maître. Comme le chien qui, retournant à l’état sauvage, mord la main de celui qui l’a nourrit.

    Exactement, ainsi est fait le monde et la nature humaine. Car je ne suis pas comme tous ces nobles dépravés, ramassis de démons et de vampires en tout genre, usant de leurs pouvoirs pour gravir les échelons. Seul mon esprit, et ma rapière, m’ont permis d’atteindre le rang que j’occupe à présent. Comment ? Et bien, c’était une partie de plaisir. Je n’ai fait que manipuler les autres prétendants et nobles ambitieux, les dressant les uns contre les autres, semant la zizanie entre tous tandis que j’apparaissais comme un simple fils plus attiré par les merveilles de la nature que les intrigues de la cour. Quand je fus certain d’être le futur régent, je suis allé voir mon père, seul à seul. Ce fut un beau duel, loyal et sans pitié. Malheureusement pour lui, mon père n’avait plus vraiment la volonté de continuer, l’issue du combat était donc certaine. A sa mort, je suis devenu le nouveau régent. Bien sur, l’assassin de mon père, un vulgaire bandit, a été arrêté et exécuté promptement, justice a été rendue.

    _ Ah la noblesse et sa justice implacable…il me semble qu’à cette époque, la Maison du Dragon avait perdu beaucoup d’influence n’est ce pas ?

    C’est exact. Ma mère ne supporta pas la mort de son mari, aussi elle partit le rejoindre dans l’autre monde, laissant la Maison du Dragon dans une très mauvaise situation. C’est ainsi que, grâce à mes nombreuses manœuvres, j’atteignis le rang de régent, pour remettre l’ordre dans le bon chemin. J’ai bondit de soirée mondaine en soirée mondaine, multipliant les politesses et les ronds de jambes, usant de machinations pour déstabiliser les autres nobles et, ainsi reprendre une place privilégiée près du Prince. Pour renforcer notre position, j’ai été obligé de me marier avec une noble influente qui, de par ce fait, devînt la régente à mes côtés. Une femme très belle, mais véritablement insupportable, une harpie. Je la détestais cordialement.

    _ Sa mort devait être une tragédie similaire à celle de votre père si je ne m’abuse ?

    Exactement, elle et moi nous sommes disputés violemment, pour une énième fois. J’en avais assez, c’est pourquoi je cherchais un moyen de me débarrasser de ce poids sur mes épaules. Miraculeusement, elle s’est faite assassinée, on l’a retrouvée morte dans une ruelle des bas quartiers. Bien entendu, vous vous en doutez, le coupable a été arrêté, jugé et exécuté. Depuis, la place de régente est vacante, et je ne compte plus le nombre de jeunes femmes, ou même homme parfois, ce qui est amusant, qui viennent me courtiser pour obtenir une place aussi alléchante. A vrai dire, aucun ne trouve grâce à mes yeux. Parfois j’accepte l’un ou l’une d’elle pour une nuit de plaisir, car il faut bien s’amuser de temps à autre, mais je brise toujours leurs espoirs et leurs ambitions lorsque je leur explique que cela n’aura pas de lendemain. Après tout, si quelqu’un doit obtenir le plus grand pouvoir possible, ce sera moi.

    _ Vous êtes vraiment impitoyable mon cher ami !

    Pas de familiarités. Et oui, il faut savoir oublier ses sentiments lorsque l’on fait partie de la noblesse. Bien, je vous ai parlé de mon histoire, maintenant cher inconnu, je vous prierais de bien venir avec moi dehors. Nous devons régler cette histoire de duel dont je vous avais parlé, n’est ce pas ?

    Citation :
    Rumeurs et avis sur Viktor recueillis parmi les nobles l’ayant rencontré.

    « C’est un homme charmant, mais si froid…hum intéressant… »

    « Il parait que, lorsqu’il était enfant, il s’amusait déjà à manipuler les domestiques et semait la zizanie parmi eux ! »

    « Je ne critique pas sa façon de gouverner, il a réussi à prendre les rennes de la Maison du Dragon magistralement. Ce que je n’aime pas, c’est la manière dont il a accédé à ce statut… »

    « C’est un démon, j’en suis certaine ! Ou un vampire…non mais vous avez vu son visage ? Et manier l’épée comme lui, ce n’est pas naturel ! C’est scandaleux même ! »

    « C’est marrant le nombre de jeunes nobles qu’il y a non ? Il pourrait presque être le plus vieux parmi les nobles connus… »

    « Tout le monde l’apprécie, car en soi ce n’est pas quelqu’un de méchant, il est même très courtois. Pourtant, il est un sujet de rumeurs très croustillant ! »



V- Capacités



  • Pouvoir(s) magiques : Son maniement des armes pourrait être perçu comme un enchantement tant son habilité est quasi surhumaine, mais non, il n'a aucuns pouvoirs en tant qu'humain.
  • Méthodes de combat / arme : N'importe quel objet peut devenir une arme entre les mains de Viktor, même un simple verre de cristal. Néanmoins, il excelle réellement dans le maniement de l'épée (en particulier la rapière, son arme favorite), mais également dans le maniement de la lance (qu'il utilise beaucoup moins de par son encombrement). Il aime donc user d'attaques d'estoc directement dans les points vitaux, des attaques foudroyantes garantissant souvent une mort subite ou, au mieux, une très grave blessure. Sauf bien sur s'il est d'humeur à taquiner votre peau avec quelques attaques virevoltantes ne provoquant que de légères coupures, jusqu'au coup de grâce. Notez, chères créatures en tout genre, qu’il possède quelques perles magiques, acquises contre une somme exorbitante, et qu’il n’hésitera pas à utiliser contre un quelconque danger non humain.

  • Règlement : Lu et approuvé !
  • Autres : Enfin un haut dignitaire pour faire régner l'ordre...moi-même ! Hum...


Dernière édition par Viktor Reichert le Mar 6 Oct - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Oracle
۞ Maître du jeu ۞

avatar

Nombre de messages : 238
Origine : Près du grand saule, au cimetière, peut-être...
Camp : Pour le bien de ce monde


Fiche personnage
Relations:
Capacités: J'ai tous les pouvoirs ! Hahaha tremblez pauvres mortels !!

MessageSujet: Re: Viktor Reichert, Régent de la Maison du Dragon   Mar 6 Oct - 18:40

Bienvenue à toi !

Tu aimes les oiseaux on dirait xD

Alors j'ai juste deux petites choses à préciser sinon tout est parfait :

Un lance fléchette ? Quel est le mécanisme ? Comme une mini - arbalète ? Oo

Attention à ne pas confondre "ordre du Rubis" et "Maison du Dragon" : c'est la seconde qui perd de son influence, pas la première ! Rectifie-moi ça s'il te plaît !

Voilà <3
_________________
Je dois guider vivants et mort sur leur voie...

Bonjour Invité ! Je veille sur toi aussi ! Et je sais qui tu es *__*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Reichert
Φ Régent de
La Maison du Dragon Φ

avatar

Nombre de messages : 23
Origine : Abellion
Camp : Neutre...le mien en somme.

Conjoint : Tant de prétendants, aucun élu...


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Epeiste confirmé, manie la rapière et la lance à la perfection. Manipule très bien les gens aussi...

MessageSujet: Re: Viktor Reichert, Régent de la Maison du Dragon   Mar 6 Oct - 20:23

Merci pour l'accueil !

En effet, j'ai un goût prononcé pour les volatiles, que ce soit en chair et en plumes, ou en ragoût...enfin je m'égare, je m'égare... Rolling Eyes

C'est bon, j'ai modifié "l'Ordre du Rubis" par "La Maison du Dragon".

Alors, ce que j'appelle "lance fléchette" est une arme d'origine asiatique, apparue avant l'ère Edo au Japon (qui a débuté en 1600, donc chronologiquement cela me semble cohérent). Se portant au poignet comme un brassard de cuir, il suffit d'appuyer dessus (avec l'autre main bien sur) pour qu'un petit mécanisme s''enclenche et envoie un fléchette sur l'adversaire.

Le mécanisme est comparable à celui d'une arbalète en effet, mais la portée d'une telle arme est très courte (s'utilise quasiment au corps à corps, sa principale fonction est de rester cachée sous une veste pour bénéficier d'un effet de surprise).

Pour exemple, quelques images issue du manga "Kenshin le vagabond". L'arme de droite est beaucoup plus élaborée car elle possède plusieurs fléchettes. Mon arme est plus rudimentaire et correspond à celle de l'homme de gauche (un seul tir est permis).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Oracle
۞ Maître du jeu ۞

avatar

Nombre de messages : 238
Origine : Près du grand saule, au cimetière, peut-être...
Camp : Pour le bien de ce monde


Fiche personnage
Relations:
Capacités: J'ai tous les pouvoirs ! Hahaha tremblez pauvres mortels !!

MessageSujet: Re: Viktor Reichert, Régent de la Maison du Dragon   Mar 6 Oct - 22:07

D'accord n_n

Fiche validée, amuse toi bien parmi nous !

Et ne tyrannise pas tout le monde <<
_________________
Je dois guider vivants et mort sur leur voie...

Bonjour Invité ! Je veille sur toi aussi ! Et je sais qui tu es *__*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viktor Reichert, Régent de la Maison du Dragon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Viktor Reichert, Régent de la Maison du Dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Panneau d'affichage [hors RP] :: † Personnages :: † Personnages validés -