Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Est-ce que tu as à manger?[PV Pryde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Lapis-Lazuli
Vagabond

avatar

Nombre de messages : 12
Camp : Bénéfique


MessageSujet: Est-ce que tu as à manger?[PV Pryde]   Sam 10 Oct - 23:27

Enfin arrivé au village de St Thomas dont il avait entendu parlé, Lapis-Lazuli fût ravi de constater qu'il n'y avait que des humains, ou presque. En tout cas, la plupart l'étaient, et ça, le Nekomata en était très heureux. Il aimait être en leur compagnie, ils étaient si gentils et attentionnés envers lui. Ces êtres le fascinait, ils paraissaient tellement faibles, et pourtant, une grande force résidait en eux. Ils étaient capables de tuer des Démons et d'autres créatures bien plus imposantes qu'eux, malgré leur faible apparence.

Lapis-Lazuli les admirait, et c'était aussi les seuls à s'intéresser à lui. Ils le nourrissaient, le câlinaient et parlaient avec lui. Et tout ça, il adorait. D'ailleurs, il marchait depuis longtemps déjà, et avait envie d'être chouchouté. De plus, son ventre criait famine. Pour se diriger, il n'avait pas eu trop de mal, il avait juste suivi la rue, se laissant guider par son instinct, d'autres fois il avait suivi des habitants, puis en avait suivi d'autres.

Il se laissa finalement guider par l'odeur du poisson qui le menait par le bout du nez, et déboucha alors près de la mer, sûrement à un port. Lapis-Lazuli s'approcha de l'endroit où il sentait cette attirante odeur, et posa alors sa main sur un poisson. Encore humide et frétillant, il se doutait qu'il avait du être pêché aujourd'hui, peut-être même il y avait quelques minutes à peine. Cela confirma ses pensées: s'il y avait du poisson, il y avait des pêcheurs, et s'il y avait des pêcheurs, il était dans un port. Logique. De plus, diverses autres odeurs, plutôt répugnantes, se mêlaient entre elles... Sueur, poisson…femmes ? Etrange. Loin de là l’idée qu’une femme ne puisse pas monter à bateau, mais ce n’était pas pareil… Il y en avait beaucoup, et il pouvait discerner une faible senteur de parfum… C’était cela qui perturbait le « jeune garçon ». Pourquoi des femmes si raffinées viendraient-elles mettre les pieds dans un port sale et dégoutant ?

Intrigué, il se dirigea vers l’une d’elles. Aussitôt la femme lui avait demandé « d’aller voir ailleurs », le traitant de « mioche ». Il en avait peut-être l’apparence, mais ce n’était pas un enfant… Que cherchait-elle donc ? Attendait-elle quelqu’un ? Il voulut alors le lui demander, mais sentit quelqu’un approcher. Les pas de ce dernier étaient lourds et faisaient presque trembler le sol… Sûrement un homme très costaud et immense. Cela devait être un pêcheur, il sentait la sueur et le poisson.

Avant que celui-ci n’attrape Lapis-Lazuli, ce dernier se retourna vers lui.

« Je peux vous aider monsieur ? »

L’homme saisit alors le poignet du garçon avec force et lui lança d’une voix rauque et en colère :

« Voleur ! Rends-moi ce poisson, petit garnement ! »

Un air d’incompréhension s’installa sur le visage aux traits encore arrondis et juvénile du Nekomata. Avait-il fait quelque chose de mal ? Jamais il n’avait voulu voler cet homme. Pourquoi s’acharnait-il sur lui ? Il essaya vainement de s’expliquer, prétextant qu’il avait pris ce poisson sans mauvaise intention… Il avait juste eu faim après tout, et ce n’était pas la perte d’un seul poisson qui le rendrait pauvre…

L’homme n’apprécia pas la réponse et commença à secouer le pauvre garçon aveugle. Son but n’avait pas été de voler, il n’était pas de ce genre… Mais il s’était laissé guider par la faim, alors il n’avait pas vraiment fait attention… Pour lui, cela n’avait pas été si grave… Du poisson, il en avait encore tout un tas.

« Laissez moi monsieur, je voulais juste manger un peu… Pardonnez-moi… »

Son regard semblait assez inexpressif, mais il culpabilisait en réalité. Son intention n’avait pas du tout été de faire cela… Commettre des délits n’étaient pas dans son habitude… Ca c’était plutôt Ruby.
Voir un homme en colère par sa faute le rendait triste. Lui qui les aimait tant, il ne voulait pas les embêter. Il fallait remettre tout en ordre, avant que la situation ne se détériore...


[HRP: Je ne sais pas si Florentin va poster, alors si ce n'est pas le cas, je l'enlèverai du titre =) ]


Dernière édition par Lapis-Lazuli le Dim 8 Nov - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pryde
Créature inconnue

avatar

Nombre de messages : 93
Origine : ...un autre monde? Ou peut-être ai-je déjà envahi le tien...
Camp : Quelque part du côté des ténèbres...

Conjoint : *smile*


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Réchauffer ton coeur.

MessageSujet: Re: Est-ce que tu as à manger?[PV Pryde]   Jeu 15 Oct - 10:36

[Coucou j'arrive <3]


Pom pom pom. Petite excursion du jour, direction Saint Thomas. C'est fou le nombre de choses intéressantes que l'on peut y trouver. Les humains sont une espèce fort diversifiée, et ce village regorgeait justement d'une faune humaine passionnante à souhait... Les visites du jeune homme de la sylve maléfique devenaient de plus en plus fréquentes, à raison de deux ou trois fois par mois, car le trajet était tout de même conséquent. Il y passait des heures à observer leurs comportements, comprendre comment fonctionnaient leurs outils, étudier leurs instincts et leurs capacités. Il aurait eu envie de les prendre tous pour les mettre dans sa cave. Malheureusement ce fantasme ne resterait qu'un fantasme ; déjà qu'une seule humaine, il avait eu du mal à la garder en place, alors une dizaine...

Reprenons. La créature du nom de Pryde s'avançait joyeusement sur le sentier reliant la petite forêt de Saint Thomas au village lui-même. Il flânait, s'arrêtait devant un papillon, puis reprenait tranquillement sa marche jusqu'à atteindre les premières maisons. Enrubanné dans sa cape, il était observé par un vieux paysan assis sur un banc de bois. Un noble, ici, ce n'était pas possible. Un sire de qualité, tout au plus. Ou alors un bourgeois qui avait décidé de se prendre pour tel. Ledit jeune homme au statut indéterminé remarqua alors le vieillard, et le fixa de son regard bordeaux mêlé de curiosité et d'amusement. Cela sembla glacer le Thomasien qui fit un signe de croix et détourna bien vite les yeux.

Ses pas le guidèrent, par hasard certainement, jusqu'à un lieu encore inexploré, lequel se nommait “port” d'après ce qu'il avait pu comprendre. Une forte odeur de poisson se dégageait d'un certain quai, où justement ces étaient entassés par dizaines ces vertébrés aquatiques. Non loin de là se trouvait un gros homme avec un tablier graisseux, qui tenait par le bras un petit d'humain visiblement fautif. De l'autre côté, une taverne, avec quelques femmes très maquillées qui attendaient la clientèle. En face, la mer. Vaste horizon d'une masse calme, qui cachait pour l'instant sa sauvagerie dans ses entrailles profondes. Une ligne droite la délimitait d'avec le ciel, ce jour là d'un bleu clément parsemé de quelques nuages clairs comme de gros moutons de coton qu'un incongru aurait décidé de déposer là précisément.

Pryde quitta des yeux cieux et abîmes, pour reporter son attention sur un monde plus accessible. Et ce fut le petit garçon qui éveilla son intérêt. Son regard semblait vide, et d'ailleurs il ne regardait rien de particulier. Et puis ses cheveux avaient une couleur... la couleur de ceux de Rebecca. Ils devaient être de la même espèce. Mais lui n'avait pas de peau d'albâtre. C'était un cas à approfondir.

Le jeune homme s'approcha du drôle de couple en pleine scène de ménage, et farfouilla dans sa bourse à la recherche de ce qui pourrait satisfaire le marchand. Du fer, du cuivre ? Il finit par lui tendre quelques pièces sans rien dire. Le pêcheur parut méfiant à l'approche de ce drôle de bonhomme, il prit les pièces et s'éloigna en maugréant. Pryde s'accroupit pour être à la hauteur de son potentiel nouvel invité.

-Tu manges du poisson cru ?

Il détaillait le visage du gamin avec fascination. Non, Pryde, les enfants d'humains, ça apporte toujours des problèmes... il y a très souvent les parents qui rappliquent pour récupérer leur enfant, tout en mettant assez de bazar. Mais celui-là était fort tentant.

-Si tu as faim, je peux te donner à manger. Il y a des bonbons chez moi. Ou du poisson cru.

Grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lapis-Lazuli
Vagabond

avatar

Nombre de messages : 12
Camp : Bénéfique


MessageSujet: Re: Est-ce que tu as à manger?[PV Pryde]   Dim 8 Nov - 15:46

Lapis-Lazuli, toujours inquiet quant à la situation dans laquelle il s'était malheureusement plongé, ne remarqua pas tout de suite que quelqu'un s'était approché d'eux. Il ne s'en rendit compte que lorsqu'il entendit s'éloigner le pêcheur, ainsi que le bruit de pièces, et la voix claire et mystérieuse de ce qui devait sûrement être un jeune homme. Ce dernier lui demandait s'il aimait le poisson cru. Un peu surpris par la question, le Nekomata ne répondit rien, se contentant d'écouter les dernières paroles fort attirantes de son sauveur.

Il laissa encore passer un ange, et finalement s'inclina respectueusement, afin de remercier le jeune homme.

"Je vous rembourserais... Merci beaucoup!"

Tenant toujours son poisson dans les bras, il secoua la tête en signe d'approbation. En effet, il aimait beaucoup le poisson, c'était même sa nourriture préférée. Il s'empressa donc de le faire remarquer à l'homme:

"Je ne mange presque que cela, et je ne m'en lasse pas."

Il tourna alors la tête sur le côté, intrigué.

"Euh...Qu'est-ce qu'un bonbon? C'est comme du poisson?"

A vrai dire, Lapis-Lazuli en avait juste entendu parler, mais jamais il n'avait goûté. Certains enfants en possédaient, et semblaient adorer ça. C'est que ça ne devait pas être si mauvais que ça. En tout cas, c'est ce qu'il avait pu constater par rapport aux dires et aux réactions des enfants. Il était bien curieux d'essayer... En plus, le jeune homme semblait sincère dans ses paroles. Il pouvait le sentir: il souriait. Pourquoi pas? Il était pressé de savoir quel goût cela pouvait bien avoir, et même s'il n'aimait pas, il y aurait toujours du poisson cru!

Un sourire illumina le visage auparavant inexpressif du garçon. Il était certes, très naïf, et serait prêt à suivre cet homme qu'il ne connaissait même pas. Mais il ne pouvait faire que confiance aux humains, ils étaient si gentils. Surtout celui-là! Il venait l'aider, et après, il lui proposait de venir manger chez lui. Un joie immense s'installa alors dans le coeur du Nekomata, et son amour et sa fascination pour les hommes ne fit que grandir.

"...Ca ne vous dérange pas?"

Seulement, il était loin de se douter que ce dernier était bien différent d'un homme....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pryde
Créature inconnue

avatar

Nombre de messages : 93
Origine : ...un autre monde? Ou peut-être ai-je déjà envahi le tien...
Camp : Quelque part du côté des ténèbres...

Conjoint : *smile*


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Réchauffer ton coeur.

MessageSujet: Re: Est-ce que tu as à manger?[PV Pryde]   Lun 16 Nov - 23:27

[Ho ho ho *.*]


Tiens donc. Ce petit n'était peut-être pas un humain. Ou alors un humain que ses parents avaient persuadé de devenir piscivore certainement par un caprice de leur religion si tortueuse. Tout cela était curieux, il faudrait l'étudier de plus près. Essayer de lui faire avaler d'autres aliments et voir s'il changeait de couleur. Ou encore analyser l'intérieur de ses boyaux. De fort belles expériences en perspective.

-Et bien, si tu considères le poisson comme bon, oui, c'est comme du poisson. Disons que c'est juste sucré au lieu d'être salé et que ça n'a pas mariné toute sa vie dans un immeeeense potage bleu plein de bestioles et d'algues.

Il hocha légèrement la tête d'un air tout à fait sérieux. En général, Pryde s'entendait bien avec les enfants, qui le trouvaient moins bizarre que leurs congénères plus agés, et qui s'enchantaient de sa façon de parler ou des merveilles de son manoir plutôt que de s'en effrayer.

-Bien sûr que cela ne me dérange pas. J'aime bien avoir des invités.

Oui, surtout des petits garçons innocents. Les petits garçons innocents sont tellement adorables...

-Mais j'habite un peu loin. Il faut traverser la forêt et puis marcher pendant longtemps. Alors partons tout de suite.

Nouveau sourire. Pouvait-il deviner son visage, son regard bordeaux, ses longs cheveux noirs et son sourire sibyllin à travers ses yeux vides ? Non, certainement pas. Mais ce n'était pas grave, il pourrait tester quelques remèdes sur ces pauvres mirettes sans vie. Ce petit d'humain était décidément plein de promesses.

Pryde se releva et lui prit la main, puis fit demi tour à travers le village pour repartir d'où il était venu. Le vieil homme qui était toujours là eut un instant d'arrêt devant cet inconnu qui emmenait un enfant hors du village. Vers la forêt. Halte-là ! Il devait accomplir son devoir de patriarche, malgré le malaise que lui inspirait cet être pernicieux !

-Hé, vous !

Le jeune homme comprit qu'on essaierait de l'arrêter. Ah, on ne pouvait pas avoir la paix cinq minutes... on ne pouvait kidnapper personne sans être dérangé ! C'était agaçant à la fin ! Mais il se sentait d'une humeur joyeuse, alors il jeta à son compagnon d'un ton enthousiaste :

-Alors, on va faire un jeu. Il faut courir jusqu'à semer le papi !


Et le voilà parti, cape au vent, entraînant dans sa course folle le pauvre gamin qui en lâcha certainement son poisson. Plus insoupçonnable, impossible ! Il lâcha un gloussement ravi en voyant que le vieillard peinait à les suivre. Bah, il retournerait certainement chercher du renfort. Mais ce serait trop tard, trop tard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lapis-Lazuli
Vagabond

avatar

Nombre de messages : 12
Camp : Bénéfique


MessageSujet: Re: Est-ce que tu as à manger?[PV Pryde]   Ven 18 Déc - 16:25

(HRP: T^T Sorry, je n'ai pas pu me connecter, et la dernière fois, le fofo' bugait v.v')

Le visage du petit Nekomata s'illumina de joie et de curiosité quand l'homme en face de lui lui certifia que les bonbons étaient presque comme du poisson. Il croisa ses mains entre elles et sourit à l'homme. Ruby avait bien tort de détester autant les êtres humains, ils étaient si bons et pleins de bonnes intentions. Le fait qu'un inconnu vienne l'aider alors qu'il était en difficulté n'avait en effet que renforcer sa fascination et son amour pour les Hommes. Et il n'éprouvait aucune haine envers le vieux pêcheur de tout à l'heure, car il ne lui en voulait pas du tout. En effet, ce dernier n'avait fait que protéger ce qui lui permettait de vivre, et c'était de sa faute si il l'avait accusé, puisqu'il avait pris le poisson sans demander la permission. Etait-il trop bon? Ou complètement naïf? Qui sait, peut-être les deux...

L'inconnu lui dit qu'il habitait loin, et que par conséquent, ils devraient emprunter tous deux la forêt et marcher longtemps. Cela ne gênait guère le garçon, qui profitait de tout, même d'une longue promenade, et en plus, en compagnie d'un humain! Il n'allait pas refuser une telle offre. C'est pourquoi il lui sourit, en signe d'approbation.
Il ne pouvait peut-être pas discerner le sourire du jeune homme, mais entendait dans sa voix qu'il était sincère. De plus, il dégageait une certaine aura que Lapis-Lazuli appréciait.

Il se laissa donc entraîner par ce dernier, main dans la main, traversant le village pour enfin en sortir. Soudain, alors qu'ils marchaient tranquillement, il entendit une voix les interpeller. Ca devait être un homme âgé. Se demandant bien ce qu'il leur voulait, Lapis-Lazuli se tourna vers lui, mais n'eût pas le temps de dire quoi que ce soit, que son compagnon lui proposa un jeu bien étrange: semer le vieil homme.

"Bah....? Pourqu...?!"

Il fût incapable de finir sa phrase que l'autre courait déjà, l'entraînant avec lui. Trop surpris, son poisson glissa de ses mains comme une savonnette et tomba sur le sol. Le garçon tendait la main, comme pour le rattraper, mais l'étreinte de l'homme était bien trop forte pour qu'il puisse s'en défaire et sauver ainsi son poisson. De plus, ce dernier était déjà bien trop loin maintenant, tout comme le vieil homme. Il le savait, car ses cris devenaient plus lointains.
Usant enfin de ses jambes pour avancer dans le même sens que l'inconnu, il leva la tête vers celui-ci, cherchant de ses yeux vides son visage:

"On....On a gagné..." souffla-t-il, haletant.

Aah, l'innocence. D'une pureté incroyable.
Son sourire enfantin s'installa à nouveau sur sa bouille ronde aux joues rosies par la course qu'ils avaient menée. C'était une preuve qu'il s'était amusé.... mais qu'il était aussi à bout de souffle. Il demanda alors s'ils pouvaient s'arrêter, car si ils continuaient à courir ainsi, l'autre devrait le traîner tout le reste du chemin. D'habitude, il était assez endurant, mais la surprise et la vitesse à laquelle ils avaient couru l'avaient achevé.

Après avoir récupéré son souffle, il déclara d'une moue boudeuse:

"J'ai perdu mon poisson...."

Pris d'un sentiment de culpabilité, il continua:

"Pardonnez moi.... j'ai perdu le poisson que vous avez payé. Vous ne me connaissez même pas, et moi, je trahis votre immense bonté. Je ne sais pas comment vous rembourser....."

D'énormes larmes coulèrent sur ses joues, se rejoignant au niveau du menton, pour finir par s'écraser sur le sol. La situation pouvait paraître ridicule pour certains, surtout qu'il n'avait fait que perdre un poisson, mais cet évènement était très important pour lui. Il n'avait pas les mêmes notions que les gens d'habitude, et à vrai dire, elles étaient un peu amplifiées, car la sagesse et la gentillesse le dominaient. Quelque chose d'insignifiant pour quelqu'un peut paraître énorme pour un autre. Et c'était le cas maintenant.

Lapis-Lazuli pensait que l'homme allait l'abandonner là, dans la forêt, tellement son acte était irréparable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pryde
Créature inconnue

avatar

Nombre de messages : 93
Origine : ...un autre monde? Ou peut-être ai-je déjà envahi le tien...
Camp : Quelque part du côté des ténèbres...

Conjoint : *smile*


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Réchauffer ton coeur.

MessageSujet: Re: Est-ce que tu as à manger?[PV Pryde]   Mar 22 Déc - 19:09

C'était un moment mémorable. Un nouvel enlèvement mené avec brio, au nez et à la barbe de ces charmants thomasiens si riches en spécimens fascinants. Il se souciait bien peu des conséquences de son acte, ni du fait que le vieil homme -qui en réalité devait avoir le même âge que lui- l'ait repéré et lui fasse une drôle de réputation. Il resterait sage une saison ou deux pour se faire oublier. Cela oublie vite, les humains.

-Oui, nous avons gagné !

Pryde était lui aussi essoufflé, car il n'avait pas l'habitude de pratiquer ce genre de sport, étant d'un naturel calme et peu pressé. Il lâcha la main de sa nouvelle trouvaille pour s'appuyer sur ses cuisses afin de reprendre sa respiration plus confortablement.

-Nous allons marcher, je manque un peu d'entraînement... mais c'est bon maintenant, il ne pourra pas nous rattraper !

Pryde se mit à rire, et se redressa pour examiner les alentours : des champs, la forêt, et des toitures au loin. Parfait. Mais tout à coup, le petit se mit à geindre. ...le poisson ? Ah oui, le poisson. Il avait l'air d'avoir commis un crime impardonnable. Les poissons étaient-ils des animaux sacrés à Saint Thomas ? Après tout, pourquoi pas, il connaissait bien une ville où les gens vénéraient les vers, pour la soie qu'ils offraient généreusement.

-J'aurais bien été le chercher mais des gens vont certainement arriver...

Cela lui faisait tant de peine ? Le jeune homme s'accroupit pour arriver à hauteur de cette drôle de pousse aux épis blancs.

-J'ai une idée ! Je vais demander à mes amis d'aménager un étang derrière chez moi, comme cela on pourra mettre des poissons dedans. Tu en auras autant que tu voudras !

Cela permettrait également de le voir à l'œuvre. Et d'autre part, il pourrait étendre sa collection à des espèces lacustres ! C'était une idée formidable.

-Allez, ne t'en fais pas. Je t'en trouverai plein d'autres, des poissons. Et des bien mieux que celui-là.

Il n'attendit pas de réponse et saisit à nouveau la main de... de ?

-Comment t'appelles-tu ? Moi c'est Pryde.

Il ne fallait pas trop traîner dans les parages : plus vite ils auraient rejoint la sylve maléfique, plus vite ils seraient en sécurité. Enfin, façon de parler. C'est ainsi que débuta la longue marche vers le manoir. Ils atteignirent bientôt les premiers arbres de la petite forêt qui bordait les champs. Heureusement que l'emplacement exact du portail était gravé dans sa mémoire... Il entraîna son compagnon hors du sentier, à travers herbes folles, buissons, ruisseaux, humus et arbustes en tous genres. Dans quelques minutes, ils arriveraient à la faille. Et ce serait une autre histoire.

-Fais attention aux branches.

[Pad'pwoblem ! Je te laisse le soin de les faire traverser =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce que tu as à manger?[PV Pryde]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Est-ce que tu as à manger?[PV Pryde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Saint-Thomas du Lac :: Saint Thomas, à l'agonie :: Port -