Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Euphémia~!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Pumpkin
♂ Nouvel arrivant! ♀

avatar

Nombre de messages : 1
Camp : Being free, it is to believe that..


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Le jour où tu le sauras sera également celui où je brûlerais sur le bûchet..

MessageSujet: Euphémia~!   Dim 10 Jan - 4:52

  • Thème: ♫ Blue - The birthday massacre


I- Identité

  • Euphémia Khaine, dites Pumpkin, est née une quelconque nuit d'hiver dans un village non loin de Saint-Thomas et compte actuellement dix-neuf années d'existence à son actif -et cela malgré son apparence quelque peu juvénile-. Elle n'a de préférence pour aucun camp ou du moins ne le montre pas... Une humaine ne peut se permettre une liberté absolue, surtout lorsque celle-ci se trouve être une Nécromante. La jeune femme doit ses dons à sa génitrice qui elle-même fût Nécromante avant d'être accusée de sorcellerie et donc brûlée vive sur la place publique du village natal de Pumpkin. Cependant, le père de la demoiselle qui se trouve être un taverniste est quant à lui toujours en vie. Pour conclure, la jeune Nécromante ne se sépare jamais de son chat noir nommé Pléonasme et de son serpent nommé Euphémisme (qui lui sert notamment par son venin à confectionner ses multiples philtres).


II- Apparence physique

  • Physique : Pumpkin est une demoiselle de petite taille mais d'une silhouette tout à fait respectable. Son visage poupin accentue la candeur des traits de son visage et lui donne cette expression crédule qui accroît la douceur qui semble émaner de tout son être. Le teint blafard et la peau d'albâtre, on peut dire que la Nécromante semble mourante tant sa pâleur vous frappe. Ses longs cheveux gris aux reflets d'argent -couleur singulière pour une si jeune femme me diriez-vous- semblent danser en permanence le long de son échine et lui donne cet air un peu fougueux et sauvage. Comme un soupçon de nonchalance se confondant avec l'innocence.
    Malgré sa petite taille, Pumpkin n'est pas de celles qui se tasseront en se recroquevillant pour se dissimuler tel de tous petits êtres fragiles. Frêle n'est pas grossier, petit n'est pas lâche et ça, nombreux peuvent le constater en voyant la jeunette en pleine rue. Droite comme un I, la tête haute et le geste souple et élégant, la demoiselle se livre à une grâce infinie et se moque pour cela de son aspect peu imposant. Après tout, qui a dit que les belles femmes devaient-elles toutes êtres grandes et maigres ?
    Quant à sa tenue vestimentaire, Pumpkin favorise les grandes robes de couleur sombres, serrées comme des corsets par le haut mais bien évasées par le bas. Sinon elle ne quitte jamais la croix religieuse en argent qu'elle porte constamment autour de son cou.Mais au delà de la démarche, de la crinière ou de l'habit, l'originalité se s'arrête pas là... Ainsi le plus extraordinaire est la rareté de ses yeux. L'un est bleu tandis que l'autre est brun, malicieux vice de la génétique qui fait pourtant d'elle une jeune femme unique par son physique.

  • Signe(s) particulier(s) : Ses yeux verrons qui sont à la fois un atout de séduction par leur originalité et un handicap face à la discrétion dont elle doit obligatoirement faire preuve pour préserver son secret de Nécromante.


III- Profil psychologique

  • Caractère : Pumpkin est une demoiselle qui vous semblera tout d'abord marginale et même par la suite excentrique. A commencé par son manque cru de gênes, pour elle le tabou n'a pas lieu d'être... Pour preuve, la jeune femme est d'une curiosité excessive ce qui la rend la plupart du temps insolente et même impudente. Ayant un sens aigu de l'ironie, si elle est arrogante au point de vous offensez sachez que cela sera en toute éloquence et donc sans la moindre vulgarité ! Mais cet aspect un peu fou de sa personnalité réside en vérité d'un de ses traits principaux : son emphatie. Excellente comédienne et relativement espiègle, la Nécromante n'hésitera pas un instant à vous manipuler par ses gestes et ses paroles -surtout lorsqu'il faut cacher sa véritable nature-. Têtue comme une mule, elle en devient quasi systématiquement téméraire. On ne peut plus fière, la jeune femme aiguise son orgueil comme un assassin aiguiserait sa lame !
    Outre ce fort caractère dont fait preuve la demoiselle, Pumpkin est une personne extrêmement douce qui n'usera jamais de la violence mais uniquement de son intelligence et sa perspicacité. Pas impulsive pour un sous, la Nécromante se trouve être une excellente négociatrice puisque sa patiente est impressionnante.
    Un peu trop rêveuse, on pourrait l'a qualifier de parfaite utopiste ! Puisque rien ne lui semble absurde, obscène, impossible, irréalisable ou démesuré...
    Comme la plupart des Nécromants se respectant, Pumpkin est au final une jeune femme étrange et lunatique -surtout en ce qui concerne ses relations avec autrui-. Tantôt froide comme l'hiver et tantôt chaleureuse comme le printemps vous ne sauriez sur quel pied danser ! Cela va de soit puisque la demoiselle aime mener la danse et vous savoir manipulable si besoin est. En total paradoxe avec son emphatie, quand il s'agit de quelque chose de concret touchant à ses véritables affects, la Nécromante se montre très peu démonstratrice et donc pudique vis à vis de ses sentiments.
    Nostalgique, c'est une fervente des temps anciens et du passé. Plutôt flâneuse et désordonnée, Pumpkin est tout bonnement incapable de garder quelque chose en ordre. Les normes et le banal ne lui plaisent guère, ainsi son esprit fantaisiste et fantasque aiment à dominer ses idées et ses actions.

  • Passions/loisirs : Ses deux animaux de compagnie, la Nécromantie, inventer des nectars farfelus, bluffer ceux qui lui cause du tort.

  • Phobies/cauchemar : Brûler vive tout comme sa mère.
  • Rêve/ambition : Vivre sans se cacher et inventer des philtres révolutionnaires.

  • Manies : Ses lèvres ont tendance à s'entrouvrir sans façon particulière de façon répétitive.



IV- Histoire


  • Passé :Euphémia n'acquît dans une famille des plus modestes. On raconta que monsieur Khaine était tombé amoureux de sa Dulcinée dès le premier regard "A cause de ses yeux bien trop clairs" se tuait-il à dire pour se justifier à présent d'une telle addiction. Car à l'époque, le brave homme ne savait pas se qu'était réellement sa Nécromante d'épouse... On disait de cette mystérieuse femme au début qu'elle était un peu excentrique, puis l'on vint à la qualifier d'aliénée instable. Les rumeurs les plus folles courraient bientôt aussi vite qu'un troupeau de chevaux au galop en ce qui concernait madame Khaine. Mais la pauvre dame savait, que chaque sabot qui martelait le sol était comme les rumeurs qui la tuait davantage à chaque aurore. Et pour cela, nul besoin de le déchiffrer une nuit d'équinoxe pour le comprendre. N'importe qui savait, au village, le destin tragique auquel allait se livrer la pauvre femme. Et pourtant, Euphémia vouait une sorte d'admiration à sa génitrice qui luttait contre le sens de vent, qui ne rompait jamais, mais qui toujours se pliait avec grâce et souplesse.

    « Le charme et l'intelligence ma fille. Les femmes sont gracieuses, nul ne peut corrompre leur splendeur, tu comprends ? Une femme qui s'enlaidit à la tempête et qui s'abrutie à l'orage se soumet automatiquement. Une femme libre est une femme séduisante. Une femme séduisante peut obtenir tout ce qu'elle veut et se dépêtrer de n'importe qu'elle situation. »

    La fillette aurait put écouter des siècles entiers si elle le put sa mère parler. Dans chacune de ses paroles l'espoir jaillissait, à chacun de ses rires c'était une renaissance. Avec le recul, la Pumpkin d'aujourd'hui se demandait encore parfois si ce n'était pas l'enfance qui l'avait poussée à idolâtrer autant sa génitrice... Et pourtant ses mots tintaient encore ses jeunes oreilles. Euphémia elle, avait toujours été pessimiste, ou plutôt dirais-je réaliste. Mais sa mère elle, même face au concret, restait optimiste. Etait-ce peut être une trace d'un orgueil un peu trop criard...
    Un peu plus tard, lorsque l'enfant atteignit un minimun de maturité et un âge nettement plus adolescent, elle demanda à la Nécromante :

    « Je veux devenir comme toi ! Apprends-moi ce qu'est l'espoir, apprends-moi ce qu'est la grâce ! Donne moi la clé de la plénitude ! »

    « Il faudrait vraiment être insensée et complètement désaxée pour me demander pareille chose... Te donner ce secret serait te rendre forte et vulnérable mais également similaire à moi. Voudrais-tu prendre le risque de mourir pour une vie éphémère mais au combien exaltante ? »

    « Oui, je veux être libre comme toi. »

    « Libre ? Ne me fais pas rire. Nous ne sommes jamais libre mais le croire est parfois suffisant. Peu importe je t'apprendrais la Nécromantie le temps qu'il me restera... Tu dois en revanche me promettre de garder ça sous silence et surtout à ton père ! »

    C'est ainsi que l'adolescente fit ses débuts de Nécromante. S'épanouissant de jour en jour dans un milieu différent, ce qui lui forgea un caractère homologue, elle apprit en compagnie de sa mère durant une année tout au plus.

    « C'est notre dernière pratique commune ma fille. »

    Ses yeux étaient épris de mélancolie et ses joues creuses témoignaient d'une tristesse inlassable.

    « Je sais que tu n'es pas ignare et que tu comprends ce que j'avance. Mais ce n'est pas la fin, je perdurerais à travers toi, ma fille, mon trésor... Epargne-moi les larmes s'il te plait et soit forte, je sais que tu t'en sortiras bien mieux que moi. »

    Euphémia s'entêtait déjà à étouffer un sanglot et à s'apitoyer tout en disant à quelle point elle était inférieure par rapport à cette grande dame qui s'apprêtait à affronter la mort en toute impassibilité.

    « Ne sois pas idiote. Des femmes comme moi il y en a partout. Pourquoi crois-tu que l'on m'a dénoncée ? Parce que la personne que j'ai aidé était vicieuse ? Non ma fille je ne suis pas aussi honnête que toi. L'argent, je me suis toujours battue pour. Peu m'importe le bien ou le mal tant que j'ai de quoi vivre... Charlatante j'ai été pour quelques sous en plus, je le paie désormais. Mais TOI Euphémia tu as ce plus que je n'ai jamais eu, cette imperméabilité face au monde qui t'entoure. La pourriture ne t'atteints pas, la candeur ne te noie pas. Tu es lucide, altruiste et... »

    « Mais ...! »

    « Tais-toi donc et écoute. Un jour quelqu'un m'a dit "L'humanité ressemble aux tiges des citrouilles : si on creuse le sol, la tige est unique.". »

    Et ce fut les derniers mots qu'elle prononça avant son exécution le lendemain de cette entrevue. Euphémia resta une année de plus en compagnie de son père qui indéniablement ne pouvait se remettre de la mort de son épouse et qui, par la faute au chagrin, avait traité cette histoire avec haine et dégoût. Il surveillait sa fille comme un forcené, essayait de la rendre plus pieuse que pieuse et s'était juré de lui faire vivre une vie on ne peut plus normale. Puis un jour, après un verre d'alcool qui était à la fois le prélude et l'achèvement de tant d'autres il se planta devant elle et l'a saisit par le menton de façon à lui faire redresser la tête. Cela c'était passé le printemps qui suivait l'anniversaire des dix-huit ans de la jeune femme.

    « Ah quels yeux ! Avec ça t'pourrais trouver un époux pas trop mal et vivre bien avec tout l'argent qu'i't'faut. T'as d'la chance gamine yeeep. On va t'trouver un gaillard, tu l'épouseras et t'pourras avoir une situation bien mieux qu'celle qu't'as avec ton ivrogne d'père yeep. »

    Quel fût l'effroi de la jeune Nécromante d'apprendre qu'on voulait l'offrir à n'importe quel bourgeois ! Elle se voyait déjà cloîtrée, tel un oiseau dans une cage dorée... Et encore, les paroles de sa mère résonnaient en elle comme un tambour fugace. Ainsi la jeunette ne voulait pas perdre sa liberté ou pire encore, enterrer sa fierté. Oh que non, elle ne se livrait pas à une vie si banale. Après tout elle avait fait le serment de risquer sa vie au détriment d'une vie plus palpitante !
    Le jour suivant, on apprit qu'Euphémia avait fugué de son village natal pour rejoindre Saint-Thomas, un endroit plus populaire. Elle prit le nom de Pumpkin, en reference aux derniers mots que sa génitrice lui avait destinée.
    C'est ainsi que maintenant depuis un an, Pumpkin déambule fraîchement encore dans les rues de Saint-Thomas, cachant son don de Nécromantie...



V- Capacités



  • Pouvoir(s) magiques : On ne peut pas qualifier ça de pouvoirs. Disons qu'elle use de ses différentes potions, sortilèges liés à un objet ou autre.
  • Méthodes de combat / arme : Pumpkin déteste la violence et de ce fait, ne possède aucune arme.

  • Règlement : Lu et approuvé.
  • Autres : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian
۩ Apprenti exorciste ۩

avatar

Nombre de messages : 1043
Origine : Quelque part en France.
Camp : Instable

Conjoint : Plus personne.


Fiche personnage
Relations:
Capacités: Manger. Dormir. Hmmm euh c'est tout o_o'

MessageSujet: Re: Euphémia~!   Dim 10 Jan - 21:24

Bonjour =D

Bienvenue parmi nous !

Ce n'est pas tavernier plutôt que taverniste ? Et vairon que verron =)

Pour confirmation, par nécromante, tu entends plutôt herboriste / guérisseuse que magicienne, parce que les magiciens viennent d'Agnosia ? Tu peux faire des potions pas magiques mais des potions qui marchent tout de même. Après rien ne t'empêche de récupérer des objets magiques d'autant qu'ils commencent à se diffuser à Saint Thomas.

Si tu tiens tout de même à être magicienne, tu peux essayer de devenir apprentie d'un nécromant (PNJ pour l'instant, on n'a aucun nécromant uu')

Je te mets donc dans le groupe "plèbe", ça te va ou tu veux modifier ?

Voilà sinon tout est bien ! J'attends ta réponse pour te valider !

Je veux bien que fasses un tour par ici si ce n'est déjà fait s'il te plaît =)

N'hésite pas si tu as des revendications / questions !
_________________

Un clic par ici...
Un clic par là...
Un petit dernier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghost-stories.forum-actif.net
Willemina
Esclave

avatar

Nombre de messages : 34
Origine : mi-humaine, mi-elfique
Camp : celui de son maître

Conjoint : aucun


Fiche personnage
Relations:
Capacités: demandez, je vous le dirais

MessageSujet: Re: Euphémia~!   Dim 10 Jan - 21:56

je suis nécromans je te signale. Hélas, esclave également... ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Oracle
۞ Maître du jeu ۞

avatar

Nombre de messages : 238
Origine : Près du grand saule, au cimetière, peut-être...
Camp : Pour le bien de ce monde


Fiche personnage
Relations:
Capacités: J'ai tous les pouvoirs ! Hahaha tremblez pauvres mortels !!

MessageSujet: Re: Euphémia~!   Dim 10 Jan - 22:54

Ah effectivement excuse moi ! J'avais pensé qu'on n'avait personne de couleur bleue dans la légende x)

Dans tous les cas tu ne peux pas pour l'instant être prof de la demoiselle x) (sauf si vous trouvez un arrangement secret)
_________________
Je dois guider vivants et mort sur leur voie...

Bonjour Invité ! Je veille sur toi aussi ! Et je sais qui tu es *__*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Euphémia~!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Euphémia~!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Panneau d'affichage [hors RP] :: † Personnages -