Ghost Stories

Bienvenue dans ces lieux maudits...
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 un lien d'acier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Aymar
Aubergiste - Créature

avatar

Nombre de messages : 149
Origine : Dans l'auberge en général
Camp : créature maléfique / villageaois


Fiche personnage
Relations:
Capacités: métamorphose en serviteur de l'ombre

MessageSujet: un lien d'acier   Ven 25 Juil - 19:44

Enfin la nuit est tombé...
Pas de lune bref un temps parfait...

De ma main droite je planta la torche dans le sable puis je retira ma chemise mon bras gauche me fausais encore souffrir...
Le sage me l'avais dit assouvir ma volonté funeste de vengence me rongerai et je seais a jamais conssumé par ce feu. Je plongea mon bras dans l'eau pour me rafaraichir le soulagement fut presque instantanné. Je fermis les yeux et je revi enfin des images de cette nuit. Les pirates que j'avais tué... seul le plus agil m'enroula une chaine tranchante atour de mon bras gauche je n'ai jamais put la retirer seulement la cacher sous un épais bandage et une chemise. elle ne s'était pas infecté mais plutot intégré a moi. Mais depuis la mort de baron un talisment noire dans la paume de ma main était apparus et la chaleur des torche fit frémir cette blessure à laquelle je m'était habitué.

Il fallais que je refasse cette experience malgré la douleur. quelque chose n'est pas normal. je mit mon bras a fleur de peau de la flamme. une douleur me prit par le mouvement de la chaine et non par la flamme. je ne put contenir cette douleur.

"HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA"

le talisment grossit et parcourut tout mon bras gauche husqu'a l'épaule. quand a la chaine elle s'agrandit, je pouvais l'allonger comme on débite de la ficelle d'un rouleau. Il fallais que je la cache mais elle se mit a rentré toute seulalors je remis mon bras dans l'eau qui m'avais soulagé tout a l'heure. je sauta directement dans l'eau.

Un soulagement intense me parcouru et quand je ressorti le bras la chaine était toujours planté dans mon bras harmonieuse comme a son habitude et le talisement revenu a sa position initial dans ma paume de ma main.

je refis vite mon bandage et commença a me rabihiller. Il est l'heure de retourné au village...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ?   Ven 15 Aoû - 11:23

La jeune fille marchait d'un pas nonchalent dans le sable. Elle s'ennuyé n'ayant réussi a trouver le someil. Ses cheveux blonds semblait être la seulle chose de visible. En effet sa tunique était noir ainsi que son pantalon et le ciel sans lune ne l'éclairait nulllement. Elle se laissat tomber dans le sable fin apréçiant la solitude que lui offrait cette plage et cette nuit sans lune. Elle posa ses mains dans le sable s'amusant ainsi a le faire glisser entre ses mains. La mer la tentée et elle mourrait d'envie de s'y baigné, pour remettre ses idées et ses pensées en ordre. Quoi de mieux qu'un bain de minuit ? Ne résistant pas a cette tentation elle enleva son pantalon ne gardant que sa tunique et s'enfonça dans l'eau sombre. D'abord glaçé Abygaël ce fit a cette fraicheur et en profita autant qu'elle le pouvé. Une fois baigné, laver et rafraichit elle regagnat la rive. Elle enleva sa tunique pour l'éssoré et enfila son pantalon de toile. Pas trés chaud d'ailleur. Frissonant elle remit sa tunique froide et trempé qui ne lui apporta nul réconfort.

*Idiote se baigner par ce temps !*

Elle revit un instant un combre regard qui exprimé de la colère mélée a de l'exaspération. Le magnifique regard de son frère. Elle s'ordonnat de ne pas penser a lui mais de sa hater de trouver un endroit chaud avant d'attrapé un bon rhume. Bien que fatiguée elle commença a marché espérent avoir assez d'argent pour ce payer une bonne nuit. Aby marchait ainsi perdue dans ses pensées lorsqu'un cri retentit. Elle qui pensée qu'elle était seule. Voilà qui venait de la détrompé. Curieuse elle renonça a se mettre au plus vite au haud pour trouver l'origine du cri. Ignorant ses cheveux qui gouttait ur sa tunique l'empéchant de sécher elle s'arréta pour regarder autour d'elle. Elle finit par déceler le "crieur". Un homme qui comme elle prennait un bain de minuit et sortait de l'eau.
La jeune blonde s'approchat essaiyant d'être discret. Elle avait envie de voir le visage de l'homme bien que la nuit noir ne falicité pas les choses.
Alors qu'elle attégnait son but un éternument la trahit. Encore une fois qu'elle idiote. A ne pas être rentré vite elle avait fini par l'attrapé ce rhume ! Mais ce n'était pas ce qui inquiété le plus Aby. Elle ne connaissait pas cette homme. Si il l'avait entendue elle ne pouvait pas prévoir sa réaction. Peut-être qu'il ne réagirait pas, ou bien au contraire il le prendrait mal qu'une une fille habiller un peut a la garçonne est oser le "suivre". Elle se figea ses yeux et son visage n'exprimant cependant rien. Tout semblé être figé chez elle.


Dernière édition par Abygaël Tristan le Mer 20 Aoû - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aymar
Aubergiste - Créature

avatar

Nombre de messages : 149
Origine : Dans l'auberge en général
Camp : créature maléfique / villageaois


Fiche personnage
Relations:
Capacités: métamorphose en serviteur de l'ombre

MessageSujet: Re: un lien d'acier   Mar 19 Aoû - 10:13

La douleur de l'acier chaud me faisit encore attrossement mal de plus j'étais trempé par l'eau la sueur le doute et l'anxiété de la situation je me remis en route pour le village mais le vent et l'oïe me mirent un doute. Une audeur de chien mouillé, du bruit dans le bosquet, mieu vallais être vigilent.

je marqué un arret d'une pause mais finalement repris mon chemain sans montré que j'y prété attention car si il y a quelqu'un dans le bosquet il faut se dérober de son regard.
Je fis quelques mères pour disparaitre de se possible champs de vision. une fois caché je revint par l'arrière du bosquet ou une jeune fille toute tremblente et trempée tenté d'être discrete. c'est ainssi que je parcouru la courte distance qui nous séparé à pas de lynx pour m'installer juste dèrrière elle.

D'un geste rapide je lui attrappa le bras et lui chuchotta d'un ton colèrique

-" J'ai un doute et des questions. Que faite vous ici ? Pourquoi ? Vous avez vus quoi ? et Savais vous tenir votre langue ? Et je vous conseille de ne pas mentir ou vous enfuir !"

Il fallait que je trouve une solution car la situation présente pouvais me mettre en danger face au villageois. Il fallait que je trouve un moyens passif de garder le secret.

Je me trouvais dans une impasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un lien d'acier   Mer 20 Aoû - 13:23

L'homme reprit son chemin et Aby se tétendi. Après tout il ne l'avait peut-être pas entendue ? Elle s'aprété a faire demi-tour mais elel s'aperçut qe l'homme avait disparut. Inquiète pour elle-méme elle se retourna. ne voyant personne elle fronça les sourcils et continua tout de méme sa route. Méme pas une seconde plus tard on lui atrapa le bras fermement. Elle écouta les paroles sans broncher et d'un geste brusque essaya de retirer son bras de l'emprise de l'homme.

Sa vous r'garde ? J'ai vue ce que mes yeux m'ont donné l'occasion de voir. Et je tiens ma langue quand sa en vaux la peine !

La jeune fille eut un sourire en coin. Elle disait la vérité mais faisait tourné l'homme en bourrique. Voilà qui valait la peine d'attrapé un rhume ! La jeune fille n'avait vut que très peut de chose et elle n'en n'avait pas compris la moitié. Cependant au village des choses chose ou dire amplifié pouvait rapporté un peut d'argent a Aby qui en avait besoin ces temps-ci.

Maintenant voulez-vous bien me laché ?

Demandat-elle d'une voix qui trahissé son amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Aymar
Aubergiste - Créature

avatar

Nombre de messages : 149
Origine : Dans l'auberge en général
Camp : créature maléfique / villageaois


Fiche personnage
Relations:
Capacités: métamorphose en serviteur de l'ombre

MessageSujet: Re: un lien d'acier   Mer 20 Aoû - 16:07

Il n'étais pas a mon habitude de laissé filler quelqu'un sans que je ne puisse être sur de son silance. Je plaqua la jeunne fille contre un arbre en pausant délicatement mon couteau sur sa carotide.

-"Ici passe un flux de sang des plus important du l'homme il est obligatoir de le concervé pour ta survit et si je le coupe le temps que je fasse vingt pas et tu seras morte écrolé dans une mare de sang épais qui ne ferais que ternièr l'endroit quelque temps avant que quelques charogne ne profite d'une chaire tuer sur le vif et donc encore mangeable. Mais je ne tus pas forcément tout le monde comme ça je peux te trouver un arangement, tu as faim et j'ai une auberge, je connais quelques savoir utiles et j'ai besoin d'aide pour tenir mon affaire... Tu suis le raisonnement ?"

La douleur de mon bras revené il fallait que je me calme sinon mon bras allé dévoilé mon secret si la jeune fille voyer cela je me sentirai dans l'obligation de reproduire les geste les plus horribles que puisse commètre l'homme face a l'être humain.

-"Ma patiente a des limites et le silence me laissera rendre compte que tu n'est pas quelqu'un de confience..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un lien d'acier   Mer 20 Aoû - 17:23

Abygaël laissa l'homme débité son flot de paroles sans parlé bien qu'elle gardat tout de méme un oeil sur le couteau qui risqué a tout moment de l'égorgé et comme l'avait bien précisé l'homme de mettre fin a sa vie. Elle faillit répodnre mais se ravisa. De toute façon on ne peut dire qu'elle avait grandement le choix : se taire ou la mort. Toute personne doté de bonne logique ou n'étant pas suicidaire aurait choisis la 1 ère option. Ce qu'elle fit. Sans dire un mot cependant elle posa sa fine main sur celle qui tenait le poignard.

Oui je suit merci de s'en inquièté. Et donc j'accepte ce que vous me proposez. Tnat que ce "contra" dureras je tiendrais ma langue.

A vrai dire ce contrat l'arrangeait. Et comme elle l'avait dit tantq eu le contrat durerais elle se tairait. De son coté plus il serat long mieux sa serait. Et quand a l'homme si il venait a rompé se contra elle pourrait parlé. D'une certaine manière cette arrangement le bloqué.

Faudrais peut-être se bougé un arbre n'est pas trés confortable comme support.

En effet l'acorce était assez rugeuse et frottait sa tunique ainsi que sa peau ce qui était assez désagréable. Et quand au couteau sur sa gorge ce n'était pas très agréable non plus. De plus elle n'avait déjà pas très chaud tout a l'heure et a ne s'amélioré pas, la température continuant a baisser.
Revenir en haut Aller en bas
Aymar
Aubergiste - Créature

avatar

Nombre de messages : 149
Origine : Dans l'auberge en général
Camp : créature maléfique / villageaois


Fiche personnage
Relations:
Capacités: métamorphose en serviteur de l'ombre

MessageSujet: Re: un lien d'acier   Jeu 21 Aoû - 2:13

Je fixai prestament la petite fille comme si le temps fut arrété sur ce qu'elle disait la peur, l'angoisse et le remord m'aurais envahit si j'aurais tué cet être sans défense.

-"Parfait que cette soirée reste close et que rien ne sort de cette espace."

Je reposai la frèle silouhaite au sol et rangainna le poignard en effet la température se faisait de plus en plus frigorifiante.

-"Sache que si tu ne tien pas cette accord il ne me restera que la première alternative et tant que je t'es à l'oeil je peut vérifer que ta langue ne fourche pas sur une fausse note qui engagerai une spirale dévastatrice."

je fixais un instant l'enfant afin de bien vérifier si mes paroles avais une porté immédiate et a long terme. Mais j'avais l'impression d'avoir reculé pour mieu sauté je m'étais donné un susit avant que quelque chose de sombre arrive.

Je pris un sourire pour détendre l'atmosphère de plus la petite fille semblais faiblir par son nez qui coulait un ruhme qui était en route ?

-"Parfait allons a l'auberge je vais te préparer un plat chaud et un lit confortable tu as dut attrappé froid et il me ferais du tord que tu sois malade en route et prend ma veste ! Au fait qu'elle est ton nom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un lien d'acier   Ven 22 Aoû - 15:54

Aby soupira de soualgement lorsqu'elle toucha enfin le sol et fut libre de ses mouvements. Un sourire étira les lévres de la jeune fille mais cette fois plutot simpathique et non pas narquois comme tout à l'heure.

Ma langue ne "fourcheras" sur une fausse. Pas tant que cette accord tiendras.

Elle accepta la veste avec soulagement songeant intérieurement qu'il serait bien temps qu'elle s'en achète une. Mais elle verrait plus tard. L'heure n'était pas à la question.

Merci. Abygaël Tristant. Et vous ?

Elle observa le ciel sombre. On ne voyait pratiqument pas la lune et la jeune fille eut le raisonnement logique de regardé ou elle méttait les pieds ou elle finirais le cul par terre ce dont elle n'avait pas grandement envie. Elle prit machinalement une méche qu'elel enroula autour de son doigt. Elle n'aimait pas prendre des manies ou des "tics" mais bon.

Dis tout le monde parle de cette quête ou je ne sais trop quoi. Vous allez y participé ?

Abygaël avait déjà mis son nom sur la fiche qu'on apelait la fiche des morts mais cela ne semblait pas inquièté la petite. De toute façon après la mort beaucoup ,meuvent devenir esprits. Donc d'une façon on vit encore. Il fallait dire que tout cela n'était pas encore très clair dans la téte d'Aby qui n'y avait encore jamais grandement songé.
Revenir en haut Aller en bas
Aymar
Aubergiste - Créature

avatar

Nombre de messages : 149
Origine : Dans l'auberge en général
Camp : créature maléfique / villageaois


Fiche personnage
Relations:
Capacités: métamorphose en serviteur de l'ombre

MessageSujet: Re: un lien d'acier   Sam 23 Aoû - 4:38

-"Aymar, Alban Aymar..."

Le fait de marche me faisait revenir a un calme proche d'un idile de soulagement je m'étais engager sur une impasse mais je n'eu guère le choix. Bref cette petite balade permis de sortir preque soulagé de ce qui vennais de se passer.

La question de Abygaël me fit marquer une courte pose...

-"Je... Je ne préfère pas. Ces derniers temps il y a eu trop de changement et je crois qu'il y a assez de monde pour allé se jetée dans un pareil immondisme de rejeton des enfer ! Je n'est pas peur mais je préfère laisser les personne qualifier, les exorcistes, leur apprentis, les esprits bon comme mauvais. Ce mélange qui me parrait instable de plus. Et je ne peux laissé mon auberge ! Impossible !"

Le doute me parcouru a vraie dire je me voyais mal me lancé dans un chemain sans fin vers le néant abyssal du portail.

-"J'ai vu ton nom sur la liste l'autre jour. mise a part le fait que je ne savais pas a quoi tu ressemblais... Enfin sache que ce n'est pas forcément un jeu cet endroit mais une folie. Au cas où prend ceci, c'est une pierre pour éguisé ton petit couteau."

Je tendis la pierre comme pour tenté de lui souhaité bonne chance mais cela me semblait folie de partir la bas en mon bras gauche ne m'inspirait pas confience depuis sa "métamorphose".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un lien d'acier   Dim 24 Aoû - 13:28

Ce n'est pas un nom courant dans les environs.

Elle écouta Aymar sans pourtant répondre. Elle comprenait bien ce qu'il voulait dire mais elle en reviendrais surement pas en arrière. Curiosité ? Il y avait surement de cela. Et l'envie de se prouvé a elle-méme qu'elle pouvait se débrouillé seule. Oui en faite pour Aby c'était une sorte de test.

Merci

Répondit-elle en regardant la pierre avec curiosité. Elle la ranega dans sa tunique se promettant d'essayé d'évité de se coupé un doigt en limant sa lame ce qui serait tout de méme dommage. Elle allait ouvrir la bouche pour parlé mais un bruit retint son attention. Elle pilla cherchant du regard l'auteur de se bruit qui ressemblait a un un couinement animal. Curieuse elle s'avança pour y découvrir un p'tit renard aparament bléssé. Par quoi ? Aby n'en savait rien mais ce qui était sur c'est qu'il ne survivrait pas longtemps vu qu'il était déjà bien maigre. Elle voulut l'approché mais le renard n'eut d'autre réaction que de la mordre. Elle eut une exclamation surprise et s'arrangeat cetet fois pour qu'il ne puisse la mordre et pris le frèle animal dans ses bras. Il ne devait avoir que trois ou quatre mois.

J'peut le gardé ?

Demandat-elle d'un ton suppliant à Aymar.

J'te promet qu'il t'embéteras pas !

Aussi bizarre que cela puisse être la jeune fille avait presque pitié du renard raison pour laquel elle voulait le gardé. Mais elle n'aurait surement jamais eut cetet sensation pour un humain. Elle haussa les épaules après tout e n'était peut-être pas si bizarre que sa en avait l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Aymar
Aubergiste - Créature

avatar

Nombre de messages : 149
Origine : Dans l'auberge en général
Camp : créature maléfique / villageaois


Fiche personnage
Relations:
Capacités: métamorphose en serviteur de l'ombre

MessageSujet: Re: un lien d'acier   Mar 26 Aoû - 1:08

Je dût arrété de divaguer a mes pensé habituel qui viennent telle la neige dans mon pays natal. Abygaël avais trouver encore un moyen de tester mes limites, je me senté prit dans un tourbillon de conscéssion et ceci ne pouvais continuer.

-"Non ! impossible et même hors de question !"

Mais elle rajouta "J'te promet qu'il tembéteras pas !" d'un de chien battu. Après tout que pouvait-elle bien faire trop jeune pour survivre sans protection, je la laissé livré a elle même sur le tapis du sacrifice telle un boureau.

-"d'accord mais il partage ton repas et mange les reste il dors avec toi et ne met jamais les pieds dans la salle ni dans la cuisine sinon je le tranforme en ragout... Le renard c'est comme le lapin mais en plus ferme, plus de goût quoi !"

Flute je dérivais sur mes pensée culinaire qui me faisait passé pour un tortionnaire de première garde !

-"En route on a perdu assez de temps comme ça et mon absence vas se faire remarquer si on rammasse toute les bètes blessé de la forêt !"

Nous reprîmes la route en direction du village, je pouvais enfin retourné pèleté mes nuages afin de trouver la solution a mon bras. je regardais la paume de ma main... Le talisment il avais grandis comme pousse la vigne vierge ! j'avais l'impression qu'il allais me rongé. A l'avenir il faut que j'évite l'experience de cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un lien d'acier   Mar 26 Aoû - 22:32

Abygaël prit un air de cien battu à la 1 ère réponse d'Aymar, ce qui eut les conséquances que cela devait avoir. Il accepta. Aby trop heureuse pour ce soucier des régles-bien qu'elle veillerais a ce qu'il ne finisse pas en ragout- lui sauta litéralement au cou. Se rendant compte de ce geste d'affection, attitude qu'elle n'avait pas l'habitude d'avoir, elle se recula brutalement et sentit le rouge lui monté aux joues. Elle se détourna et marmnna un merci un peut géné le renard toujours dans ses bras. Retrouvant la parole elle sourrit à la réfléxion d'Aymar.

Pourquoi pas ? Sa ferait une jolie ménagerie !

Répondit-elle. Voilà qui serait simpathique ! La jeune fille regarda avec curiosité Aymar.

Pourquoi tu r'garde ta main ?

Demandat-elle. En effet la jeune blonde se demandé ce que pouvait bien contempé de si intérréssent l'aubergiste. Elle s'amusa a "recoiffé" le renard du moins sa téte. Une question se posa à son esprit. Comment pourrait-elle bien nommé cette boule de poils ? N'ayant pas de réponse elle décida de réléchir pendant la nuit. Comme on dit la nuit porte conseil. Si elle n'en trouvé toujours pas elle pourrait toujours demandé a Aymar.
Revenir en haut Aller en bas
Aymar
Aubergiste - Créature

avatar

Nombre de messages : 149
Origine : Dans l'auberge en général
Camp : créature maléfique / villageaois


Fiche personnage
Relations:
Capacités: métamorphose en serviteur de l'ombre

MessageSujet: Re: un lien d'acier   Mer 27 Aoû - 1:36

Encore je dut redécendre promptement de mon ciel idilique où seuls vivent mes hautes pensé face a mon problème. encore une question comment dire...

-"Hoo c'est rien juste... rien de spécial juste un souvenir personnel... rien d'important"

Je devais regarder droit me concentré sur la route. finalement elle ne sais pas tant de chose que ça sur ma malédiction, bénédiction je ne savais pas trop encore comment trouvé un sens a choses que dépasse le commun des mortel, que faire. Je pouvais peut ètre lui demander si elle en savais quelque chose ? cette abygaël ne parrait pas si méchante. Non ne pas se fier a quelqu'un rien il faut surtout pas devenir affectif même si la personne parrais sympatique. déjà l'acolade de tout a l'heure me mit presque mal a l'aise je ne savais même pas quoi faire ça ma bloqué sur place. Zut je me fais encore un monologue...

-"Pour ton renard je dirais... purpureus a um ça veut dire rouge sang en latin ou alors vulpes si c'est un garçon et vulpis si c'est une fille, c'est renard en latin aussi... ou alors ... Kakouloukiam."

Il est temps d'arriver faut que je boive un gras vers de gnole pour faire passer cette soirée.

-"Pour le service demain matin il faut se lever assez tôt car certains client partent vite a la chasse au fantome et au monstres pour revenir essouflé le soir c'est à ces deux moment que j'aurais besoin de toi le reste du temps libre a toi de faire cce qui te plait. Tu est nourris logé blanchit et payer en fonction de travail abattu, je n'aime pas le fénient. D'ailleurs si tu veux en savoir plus sur les fantômes et autres créatures j'ai quelque livre dans ma bibliothèque... j'aime... lire..."

Je parlais trop donc je fis silence en fermant la main. j'accélérais le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un lien d'acier   Dim 14 Sep - 16:34

[Désolé du retard]

La jeune fille acquiesca sans vraiment croire Aymar. Si il n'avait pas envie de lui répondre elle n'était pas vraiment en position de le faire parlé et elle n'en n'avait point envie. Elle ressongea a un nom pour le renard qui était maintenant blotti dans ses bras et avait abandonné l'idée de la mordre. Elle baisa les yeux vers le petit truc qui gigoté dans ses bras. Aymar intérrompit le cour de ses pensées en lui proposant des noms pour le renard.

C'est un garçon j'crois.

Fallait dire que la jeune fille n'y connaissait pas beaucoup l'dans. Elle refléchit aux noms proposé par Aymar.

J'aime bien Kakouloukiam mais c'est un peut long^^. Sa te dit Kalou ?

Elle leva les yeux vers Aymar écoutant et enregistrant ses "horraires". Ses yeux s'uliminèrent lorsqu'il parla d'une bibliothèque et des livres. Elle adorait le slivres bien qu'elle sache que médiocrement lire mais au moins elle reussissaient à comprendre la plupars des livres qu'elle lisait. Aby savait qu'elle pouvait s'éstimé heureuse de savoir déchiffré les livres étant donné que la plupars des filles de son village ainsi que les hommes ne savaient pas lire.

*Merci Will*

Songeat-elle. Elle secoua la tète pour chassé son frére de sa téte et adressa un grand sourire à Aymar.

Moi aussi j'aime bien lire !
Revenir en haut Aller en bas
Aymar
Aubergiste - Créature

avatar

Nombre de messages : 149
Origine : Dans l'auberge en général
Camp : créature maléfique / villageaois


Fiche personnage
Relations:
Capacités: métamorphose en serviteur de l'ombre

MessageSujet: Re: un lien d'acier   Lun 22 Sep - 14:54

Tandis que Abygaël et moi ont marchés vers le village tout en discutant je marquis une pause, on ne sais jamais si cela se produit a l'instant où on passe ou si c'est fait depsuis une heure ou deux. l'index pointant vers le ciel pour faire silence je regarais le buissons qui produisait quelque mouvemant d'agitation.

-"c'est fait il n'y a plus qu'a récupéré le diner" dis-je avec un large sourire.

Je plongea ma main dans le buisson pour y sortir un lièvre, c'est petite être stupide se font toujours avoir par les pièges les plus simple au monde. il était encore ivant et comme je n'aimait pas voir c'est bètes souffrir trop je lui brisa net le cou ce qui eu pour effet d'arrété les débat du lapin qui cherchait a se libéré de son piège. Puis pour ne pas perdre de temps je lui ouvris une artère du cou pour extraire le sang et le laissé coulé par terre comme une gourde percé. Une foix vide je le mit dans ma besace. Je refis le même manège deux foix de suite, la chasse fut bonne et heureusement car je commençais a avoir faim en plus du fait que je devais nourir la gamine mintenant.

On arriva a l'entrée du village, il semblais sombre et vide comme a chaque nuit. tout le monde se cache dans sa maison... L'auberge était encore éclairé quelque locataires qui lisaient encore ou faisaient des prières. Nous rentrâmes dans l'auberge.

-"Ta chambre est au rez de chaussé je fait un repas rapide instal-toi en attandant."

Je me mit a faire la cuisine, j'alluma le feu pour y faire revenir le lapin avec des oignons et quelques carottes, puis des pomme de terre qui vennaient s'ajouter ensuite. il me falllut peu de temps pour faire ça en attandant je mit la table dans la cuisine. J'ouvris la poute de la cave pour prendre du vin il m'en fallais une grande carraf pour faire passer le fait de mon obligation face a quelqu'un d'autre. En passant dèrrière le contoir je vis un exorciste rentré bredouille de sa chasse, les yeux cernés et les mains enfoncés dans les poches, je retourna dans la cuisines ou Abygaël ne m'avais pas attendus pour manger...


[sauf contradiction de Abygaël pour ma part je pense que c'est suffisant sur ce Rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un lien d'acier   

Revenir en haut Aller en bas
 

un lien d'acier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Stories :: Autres [hors RP] :: † Archives :: † Posts archivés -